En mai, je fais (presque) ce qu’il me plait

En mai tout est permis, c’est bien le mois où tout a changé en 1968. C’est bien le mois où tout va changer pour moi… Enfin si bébé décide de ne pas arriver en retard. Va savoir je ne maîtrise pas tout (douce illusion pourtant). Avril et mai 2011 sont des mois bénis, les 2 premiers mois de repos, sans stress, sous le soleil parisien, que je m’octroie (ou que la loi m’octroie) depuis que j’ai commencé la vie active (12 ans pour les premières études en alternance ou 7 ans si on compte juste le dernier boulot). Et pourtant je n’aurais jamais cru cela si facile de décrocher. Comme je l’écrivais précédemment (car tout le monde lit tous mes billets): “le monde tourne sans moi et j’aime ça”. C’est sûr la paye/les indemnités du congés maternité tombent à la fin du mois, je serai au chômage ce ne serait sans doute pas la même histoire. Alors justement j’en profite encore 2 fois plus.

Tout simplement, on retrouve son rythme naturel de sommeil (enfin si on a la chance comme moi de ne pas être réveillé la nuit par les coups de bébé dans les côtes), du temps pour soi: je bloggue, je vais voir des amies car même enceinte j’ai plus la forme que certaines périodes quand je travaillais! Je fais les courses et la cuisine! Pareil, trop fatiguée après une journée de boulot! Bon, je ne fais pas l’apologie de la femme au foyer c’est trop tôt.

Mais je ne m’ennuie pas du tout! Alors je m’imagine pas m’ennuyer non plus quand bébé sera là. J’ai des amies qui se sont découvertes “happy housewifes”, étonnées d’être si bien dans leur peau car on s’organise pour trouver d’autres activités et garder une vie sociale: cours de cuisine, cours de couture, sport… J’aurai besoin de tout ça!! Car ma vie de working girl m’a mis beaucoup d’oeillères sur le reste… Je suis assez curieuse mais aussi (ha je trouve pas le bon adjectif) plutôt flemmarde: faut pas trop l’en demander, logique je me donnai tout entière (heu quand même pas non) au boulot (comprendre: toute mon énergie). C’est peut-être pour ça que je vis à fond ma grossesse. C’est la première aussi donc tout est découverte. Je ne me suis jamais abonnée à autant de newsletter et de sites spécialisés en si peu de temps (ni fait autant de commandes).

Bizarrement, je n’arrive pas à m’imaginer que bientôt nous serons 3. Et pourtant 9 mois pour appréhender c’est long et court à la fois. Je me sens prête et sereine, j’attends les signes qui me dirons : vite, faut courir à la maternité!

Autant dire qu’à ce moment là, je ne me sentirai plus prête ni sereine du tout… Enfin, je vous dirai si ces 2 mois m’ont apporté une zenitude!

Ma Page sur Hellocoton

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s