J’ai testé pour vous: l’accouchement express

3H38 exactement entre les premières contractions et la naissance. Qui dit mieux ? Enfin, ce n’est pas la course mais ça aide à avoir encore des forces pour POUSSER!

Allez on s’la fait à la 24H chrono!

Quelques heures auparavant

  • Nuit de la veille : je dors mal alors que je suis plutôt un loir.
  • Levé : un peu barbouillée mais sans plus, bol habituel de Korn flakes, discussion avec le chat (d’ailleurs, aucune intuition celui-là !)
  • Midi : cette journée sera sous le signe de la flemme ! C’est que ce que je croyais ! Papa (plutôt futur papa) va courir (je garde pour moi son corps de rêve, juste pour vous faire fantasmer car la suite l’est moins !). Avant qu’il s’en aille s’exercer en rigolant je lui dis «On finit la valise ? »… Moi c’est opération canapé et série en streaming. En parlant de mon canapé, il commençait à prendre ma forme, je suis pas mécontente de l’avoir quitté !
  •  16H : retour de chéri qui va faire quelques courses. C’est Madame est servie (parfois).
  • 16H45 : je ne me sens pas bien mais quand je touche mon ventre, il est pas forcément plus dur que ça. On vous dit qu’une contraction toutes les 10 minutes pendant deux heures c’est le début du travail. J’attends donc montre au poignet que je fixe et j’essaye d’analyser ce que je ressens. Pas facile.
  • 17H45 : je ne me sens pas bien du tout, toutes les 10 minutes c’est quoi que j’ai loupé là ! C’est beaucoup trop rapproché ou sinon je ne sais plus compter ! Direction la douche. Papa rentre justement des courses à ce moment là « alors ? »… Devinez la suite !
  • 18H15 : Futur papa finit la valise, moi, même mettre ma culotte me fait mal.

A la maternité

  • 19H : arrivée à la maternité (au passage une chance de fou : une place sur Paris juste en face), je me tortille et respire, respire… « Vous êtes dilatée à 5 cm » (soit la moitié) et le papa « je le savais qu’elle viendrait le 22 » – « non je douille pas encore 6H comme ça, elle sera là avant ! ». Le temps d’aller dans la salle de naissance, la douleur empire. On me demande si je veux tester le bain aux huiles essentielles : je ne sais plus ! « Vous voulez relire votre projet de naissance (spécifié que je préfère essayer sans la péridurale) ? » Je sais plus ! On installe le monitoring pour écouter le cœur du bébé, on m’installe la perfusion entre 2 ou 5 contractions, je sais plus ! Nouvel examen gynécologique : « vous êtes à 7-8, ça va vite j’appelle votre gynéco pour qu’elle vienne vous accoucher ». On me parle, je ne peux plus parler, je sue de douleur, j’ai envie de vomir et je tremble. Aucune position ne me soulage pendant les contractions, je suis debout et me dandine d’une jambe à l’autre. J’acquiesce pour la péridurale et suis donc obligé de m’installer en position « gynécologique », jambes surélevées. Ma gynéco me dit « il va falloir pousser maintenant quand il y a une contraction ». En clair, je ne fais pas les respirations apprises dans les cours de préparation à la naissance. Ça tombe bien car j’en ai pas envie ! Je pousse et sollicite mes abdos qui ont rien glandé pendant presque 9 mois. Tout le monde m’encourage « c’est bien ce que vous faites », je sens les caresses sur mon bras de mon chéri qui m’encourage aussi et qui au final trouve le courage de regarder ce qu’il se passe aussi côté médecin. La descente va vite, tellement vite que le cœur du bébé ralentit. La gynéco doit donc m’aider pour aller vite et prend la ventouse. J’aurai du vous prévenir « chochotte s’abstenir ! »
  • 20H38 : On me met un drap (déjà !!) et on pose le bébé sur le ventre. Je lève les yeux vers le papa : les yeux sont tout mouillés. Il coupe le cordon. Je dirai plutôt qu’on est lié à vie

Rendez-vous sur Hellocoton ! Ma Page sur Hellocoton

Advertisements

9 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. nath dit :

    Félicitation!!! Alala quelle belle aventure…pleins de questions, pleins d’amour PLEINS de choses quoi et ce n’est que le début!! Accroches toi et reposes toi! pleins de bisous!
    PS: t’es trop forte d’écrire aussi vite!

  2. blablatine dit :

    Félicitations ma working mum ! Sélène est un très joli prénom et peu connu c’est un très bon choix je trouve 😉

    Pour ton accouchement, merci de nous raconter de « l’intérieur » si je puis dire ce que tu as vécu, c’est important et assez rare ! Chapeau d’écrire juste après ton accouchement, j’en reviens pas tu nous aime trop ou tu as besoin de crier ton amour pour ton bébé au monde ? :p

    Pour le fait que tu ne réalises pas, c’est normal selon moi ! En fait tu es encore sous le choc, endolorie et à l’hospital, il n’y a que quand tu l’auras chez toi, dans la chambre que tu as préparé et ton intimité avec le papa que tu prendras conscience de tout crois moi 😉 et tu seras une super maman rigolote j’en suis sûre !

  3. la pipelette dit :

    Félicitations et bienvenue à la puce!

  4. Carole D. dit :

    Félicitations ! C’est sympa d’avoir le déroulement des « opérations » ! Quelle chance d’avoir accouché aussi vite ! Les 1er jours sont souvent difficiles (fatigue, douleurs) mais ça passe vite, tu pourras bientôt savourer pleinement le bonheur d’être avec ta petite Sélène ! Très joli prénom d’ailleurs que je ne connaissais pas ! Bisous bisous

  5. Peg dit :

    Toutes mes félicitations encore !!!! Joli prénom ! et magnifique récit ! moi aussi j’ai versé ma ptite larme 😉 gros bisoussssss

  6. Effectivement, personne n’aurait pu prédire ça : un accouchement express, et en plus pour un 1er !
    En fait, le problème, c’est la mater, car là tu as le choix de prendre la péri ou pas, et face à la douleur en général tu ne fais pas long feu !
    Perso, j’ai essayé de rester le plus longtemps possible chez moi, et quand je suis arrivée, j’étais à 9. Mais si on m’avait dit que j’étais à 3, je l’aurais prise direct ! Lol
    J’espère que pour ton prochain ce sera aussi rapide !

    1. theworkingmum dit :

      T’es une championne :-))))) Et tu as raison, quand on a le choix question douleur, on va au plus facile! C’est clair si second je veux RESISTER!!

  7. Ne le prends pas mal, mais pourquoi tu as pris la péri ? D’autant qu’à la base tu voulais essayer sans…
    Les filles qui ont patienté 20h avant de craquer pour la péri doivent vouloir te tuer ^^ (je blague, ne me tape pas !)

    1. theworkingmum dit :

      Non je ne le prends pas mal car tu ne m’as pas dis « t’es vraiment un douillette, tu aurais du… », tu vois la nuance 😉 J’ai demandé quand j’étais dilaté à 5 cm pour combien de temps ça allait durer et les sages femmes n’ont pas su me dire (normal hein,c ‘était une question stupide). Dans cette incertitude, je ne me voyais pas encore rester dans cet état où aucune position ne me soulageait. Je ne voulais pas mal vivre la naissance de ma fille. Je m’imaginais que ça allait la mettre en danger de souffrir ainsi et donc de mal faire les poussées… C’est sur qu’après coup, quand on sait que ça se passe aussi vite, j’aurais du… Le prochain, j’aurais plus confiance en moi et mes capacités!

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s