Mon baby blues est enterré

Il est fini alors je vais sortir le champagne! Non je déconne, je peux pas: j’allaite. Avant d’accoucher j’entendais les filles autour de moi critiquer des copines à elles qui avaient eu le baby blues “comment peut-on”… On fait encore culpabiliser les mères! Moi, avec mon (sacré) caractère, je me disais “impossible” même si parfois je pleure facilement (un coeur tendre que je cache pour me prémunir, avouez, vous faites la même parfois), là j’allais pas pleurer pour rien! Ben si!!

 

Le baby blues, la moitié d’entre nous y ont droit. Ce serait les hormones qui se régulent sur quelques jours (j’ai lu entre 2 et 4). Le mien a bien duré une dizaine de jours. Il a commencé 2 jours après l’accouchement: je regardais ma fille en la trouvant merveilleuse et je pleurais, je regardais mon homme en me disant “c’est lui jusqu’à la fin” et je pleurais… En rentrant à la maison, j’écoutais des comptines (certaines) et je pleurais (là, j’avoue c’est un peu pour rien!) On était fatigué car pas beaucoup dormi on se prenait donc la tête et je partais pleurer (alors que d’habitude je l’ouvre pas mal) en cachette…

Je n’ai pas eu la peur de m’occuper mal du bébé ou le fait de lui en vouloir de s’immiscer entre chéri et moi. Heureusement que je n’ai pas eu tous les symptômes d’un coup!

Apparemment, si ça ne passe pas il faut aller consulter car cela peut réellement durer (j’ai lu jusqu’au 2 ans de l’enfant!). Je dis OUF alors!

Pour le faire passer, il faudrait en parler autour de soi. Moi je dis non! Je ne pense pas que tout le monde puisse comprendre. Il y a toujours un jugement… Et pour tout vous dire je ne l’ai dit qu’à mon chéri hier soir. Il a été étonné, aurait aimé que je lui en parle. J’aime bien parfois avoir un jardin secret et ne pas me montrer dans un état de “faiblesse”… Mais c’est clair que peut-être il aurait fait plus attention et qu’on se serait moins disputé?

Oui, devenir mère c’est génial mais il y a des ajustements et parfois on rencontre des difficultés inattendues alors on est un peu plus fragile… sans oublier qu’on ne contrôle pas ses hormones! Alors stop la culpabilité!

Rendez-vous sur Hellocoton ! Ma Page sur Hellocoton

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s