Récit de ma nuit #1

Etre mère ne s’arrête pas la nuit. Vous vous engagez à répondre à votre enfant nuit ET jour dès sa naissance. Inconsciemment certes (car on ne pense pas encore à ces choses là quand on veut un bébé). Mais engagée tout de même et votre bébé est là pour vous le rappeler. Si, si, on peut communiquer avec des « arheu », « haaahaaaAAAA »…

Le fait que mon bébé ne fasse pas ses nuits ne m’avait jamais encore dérangée. Etrange car j’étais une bonne dormeuse… Il faut dire qu’elle demandait juste deux tétées et se rendormait illico. Il faut dire aussi que j’avais tendance à m’endormir alors qu’elle était encore au sein (ce qui aurait été impossible dans les débuts de l’allaitement tellement c’était douloureux). Bref. J’y viens, j’y viens à cette fameuse nuit… la pire…

Dormir: le luxe!
Dormir: le luxe!

Depuis un mois, c’est quatre tétées la nuit et je me force à la mettre dans son lit quand elle a finit de se rassasier (pas question qu’elle squatte notre pieu !). Résultat, je dors moins. Vous le savez si vous êtes une lectrice assidue (merci les filles pour celles qui se reconnaitront) ma fille a des difficultés de sommeil, après la tétée, elle a le sommeil léger alors le fait de la déplacer… Epreuve supplémentaire ! Mais je suis motivée. Bébé de quatre mois = dans son lit.

J’ai remarqué que ce qui est délicat est d’enlever mon avant bras de sous son cou. En maman qui devient futée, je la mets donc sur son matelas de lit poids plume. Mais voilà. Ce qui marche une nuit, ne marche pas toutes les nuits ! Elle a décidé de se réveiller. Se réveiller vraiment.

Moi, je ne veux pas céder en me disant qu’elle va se fatiguer avant moi… mais le papa ? Il n’en pouvait plus, alors il est parti dans le salon (on a qu’un deux pièces). Et elle ralait de plus en plus fort. Je l’ai donc remise au sein mais super agitée… Je l’ai donc reposée: je ne vais pas recevoir des coups pour rien! Oui, oui, un bébé c’est tout en muscle! Je suis allée voir le papa dans le salon pour lui dire qu’on y mettait bébé et qu’il revenait dans le lit conjugal. La meilleure !? Mister s’était endormi. Tant mieux pour lui ! Mais quelle solution pour moi ?

Tout simplement me boucher les oreilles. Ce temps là m’a semblé long x 100000 beaucoup plus qu’il n’en faut pour l’écrire et compter le nombre de zéros. Bébé a finit par s’endormir.

Le lendemain matin, vers 6H, elle a commencé à gazouiller… Comme d’hab. Il ne faut pas croire que si elle se réveille dans la nuit elle va polonger l’heure de son réveil matinal… Elle m’a accueilli avec un sourire. Moi, la tête dans le sac… Mais le principal est que bébé ne soit pas encore rancunier !


Rendez-vous sur Hellocoton ! Ma Page sur Hellocoton

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s