Un Noel bruyant : merci les pétards !

J’avais écris que je ne fêterai pas Noel. Bonne nouvelle car il s’agit quand même d’une fête : je l’ai fêté mon premier Noel sous les tropiques ! Et c’était bruyant. Explications.

 

Les Réunionnais adorent les pétards et toute fête s’accompagne de pétards : Noel, le jour de l’an, le 14 juillet mais surtout Noel. Nous étions invité avec ma troupe dans le chnord (juste à Saint Denis, c’est à dire à 30 km de chez nous) pour retrouver un couple d’amis avec leurs garçons de 9 et 11 ans. Pendant tout le repas, l’excitation tournait autour des pétards et non des cadeaux. Ils étaient omnibulés par l’heure car « minuit l’heure du crime ». Bien sûr les pétards sont interdits mais il y a une tolérance de la part de la police pour les fêtes.

Pendant qu’on se régalait avec les huitres (sauf moi), le foie gras, les noix de saint-Jacques… les garçons se tortillaient sur leur chaise pour regarder l’heure et faisaient leur décompte toute les minutes sur au moins les 2 heures qui les séparaient de minuit… J’aime assez. Je préfère d’ailleurs aux mômes pourris gatés qui attendent juste leurs cadeaux et qui en ont à la pelle comme si c’était leur du.

Ce n’est pas tant la quantité, il faut que Noel reste Noel, c’est plutôt le manque de sens ou de féérie autour qui me déplait. Bien sur ma fille aura des cadeaux mais j’espère instaurer une magie à Noel : le calendrier de l’avent, les chants, des histoires de lutins & co… Que Noel ne soit pas juste les cadeaux. Les pétards pour moi font donc partie d’une tradition et donc j’apprécie.

Minuit : on se retrouve dans la rue avec tous les gamins du quartier (et quelques parents), chacun devant sa maison et ça commence à péter dans tous les sens. Tiens j’aurais presque oublié de parler de mon bébé. Endormie dans une chambre à l’étage que les pétards n’ont pas réussi à tirer du sommeil ! Ouf ! Les gamins sont contents, surexités. Ils commencent à allumer les mèches sous le regard des parents.

Vite aux abris car ça fuse dans tous les sens. Moi, je me planque derrière les voitures maintenant que j’ai des responsabilités (haha), je n’aimerai pas qu’une cacahuète m’arrive. Et pas de rigolade car en effet un pétard du voisin nous est atterri dessus, sur les jambes heureusement et le temps qu’on déguerpisse pas de mal. D’ailleurs, pour une fois que j’étais en talon j’aurai peut-être du m’abstenir.

Il y a les pétards qui se rapprochent des feux d’artifice, en hauteur et en couleur, très jolis mais clairement vous êtes occupés à sauver votre peau : il y a de la fumée dans toute la rue, des gamins qui courent en criant… Bref ce n’est pas pour faire la mauvaise comparaison mais c’est la guerre ! ça pète dans tous les sens et même derrière la voiture vous ne vous sentez pas en sécurité.

Tout ceci a duré 30 minutes (pour 80 euros de pétards) et pour nous les adultes pas rigolos c’est long surtout à la fin « quand y en a plus y en a encore ». Mais surtout en tant que citoyen, après qu’on ait fait péter on ramasse les déchets et après l’effort on retourne à la maison manger le dessert. Mmmh.

C’est donc le 25 au matin que les garçons ont ouvert leurs autres cadeaux (car oui 80 euros de pétards c’est déjà un cadeau !).

Je ne pensais pas passer un Noel atypique mais c’est un Noel réussi !

Et le votre, il fut comment?


Rendez-vous sur Hellocoton ! Ma Page sur Hellocoton

Publicités

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s