On m’avait dit qu’un bébé ça changeait vite

Quand j’ai annoncé que j’allait glander, oups pardon, prendre un congés parental, toutes mes copines m’ont envié: “quelle chance, moi je ne pouvais pas”… Bien sûr financièrement, c’est… comment dire… difficile… Moi, femme émancipée hier, moi femme dépendante aujourd’hui du salaire de papa (ou presque hein, faut pas abuser non plus!)

Mais toutes m’ont dit “tu vas voir, ça change tellement vite”. Moué, jusqu’à hier je n’étais pas convaincue… Les progrès se font tout doucement… Tellement doucement que parfois c’est à peine visible…

Bébé progresse...
Bébé progresse…

 

Et hier… Ha hier… En me levant j’avais encore un bébé puis j’ai eu l’impression d’avoir une petite fille. J’aimerais que le temps s’arrête, hé oui déjà.

Déjà niveau motricité, elle est plus qu’à l’aise avec les escaliers, la nage (enfin, on va dire le barbotage)… Voyez-vous qu’hier elle est carrément monté sur le canapé. On change de taille de marche quand même! La tête enfouie dans le coussin, le pied levé plus haut que sa tête presque… Et le tour était joué… A la fois, je pousse un cri de joie “bravo mon bébé”, le genre de truc que tu fais en intimité sinon t’as l’impression d’être comme les mémés devant leurs toutous… Et à la fois, vu qu’elle n’a pas du tout la notion du danger, tu te dis qu’il va falloir redoubler la surveillance!

J’ai parfois l’impression d’être vigile! Justement, en parlant de vigilance, le même jour, voyez-vous, les couverts sont rangés sur une étagère dont il fait faire coulisser la porte. Heureusement la porte est bruyante, on entend le frottement… Mademoiselle ouvre, prend les cuillères jusque là j’observe (je me suis abstenue de “bravo mon bébé”), toutes les cuillères… Elle les jette par terre (pas grave je n’ai que ça à faire après tout!?), les grandes et les petites, elle reconnait les siennes en plastoc qu’elle met à la bouche… puis vient le tour des couteaux et fourchettes. Là c’est moins fun, on arrête la découverte du placard.

Plus tard, dans la même journée, il fait chaud (oui, je suis toujours sur mon île tropicale) alors je lui propose le biberon. Peut-être qu’elle n’a pas compris ou qu’elle ne veut pas mais elle n’a jamais voulu le toucher… Elle se contente parfois d’essayer d’aspirer alors qu’il est tout droit posé sur la table. Elle l’a donc saisi des 2 mains et l’a presque renversé comme il faut pour boire seule!

Ce matin, je pensais à l’article que j’allais rédiger quand elle prend la petite cuillère de ma tasse, fais presque comme il faut pour touiller, sort la cuillère de la tasse et la remet pile dans la tasse. Jusqu’à aujourd’hui, c’était plutôt “je prends ta cuillère, la met dans la bouche puis la jette par terre”.

Bien sûr avec tout ça, je suis encore plus fan ce qui ne m’empêche pas de m’énerver parfois car un bébé peut être autant génial que pénible… Un peu comme nous: les chiens ne font pas des chats!

Rendez-vous sur Hellocoton ! Ma Page sur Hellocoton

Advertisements

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s