La plus jeune des supportrices, c’est mon bébé

Le problème de l’île tropicale est que rien n’est fait pour vous occuper quand il pleut. Bien sûr il y a les traditionnels centres commerciaux (et on les compte ici sur les doigts), quelques cinémas… Avec bébé bien sûr c’est encore plus compliqué. Elle est habituée à être dehors tout le temps et surtout à être active alors la pousser dans le caddie parmi les boutiques je n’étais pas très motivée. Cela me pousse aussi à acheter avec l’argent que je n’ai plus (vive le congés parental : on ne peut pas avoir l’argent et le temps pour le dépenser). Il fallait donc vite trouver autre chose avant que ne s’impatiente trop.

C’est alors que ma copine surnommée ici Wonder mum me propose d’assister à un match de basket de son super ado (vous vous souvenez celui qui fait le baby-sitting).

J’ai été réticente car ce n’est pas non plus l’idéal pour bébé : enfermé (comme dans un centre commercial), bruyant (pire qu’au centre commercial)… Mais elle m’a convaincu en me disant qu’il y avait d’autres petits et au pire, si bébé n’aimait pas, je pourrai la sortir devant le gymnase (y a un petit carré d’herbe) entre deux averses. Alors pourquoi ne pas essayer ?

Il n’y a pas trop de monde dans les gradins, pas de quoi m’inquiéter (comme dit Wonder mum, « fallait pas s’attendre à l’ambiance du Madison square garden »). Les gradins sont en béton ce qui est mieux que les rangées de chaises, car bébé ne peut s’y faufiler. Forcément, elle a trouvé les escaliers et a commencé à les monter (signe que tout va bien) et à me demander mes mains pour les descendre comme une grande, de face et debout. Sur le terrain, certains font quelques passes et quelques paniers, haa tout cela me rappelle le collège. Bébé regarde. Intriguée, intéressée sans doute…

Bébé se la joue supportrice!
Bébé se la joue supportrice!

Le match commence et forcément le niveau sonore monte. Il y a quelques trompettes et bien sûr les bips des arrêts, des fautes… Là, bébé regarde autour d’elle, détaille les visages et les objets… Tout va bien, encore… Les parents commencent à s’enflammer, il y a des fautes, des passes ratées et pire, des paniers ratés. Le score est serré.

Là, bébé commence à ne plus rigoler. Je sors donc un peu à l’air libre (entre deux averses) et pose bébé sur l’herbe qui n’a aucune envie de crapahuter. Je rentre donc pour voir le matche avec bébé et me met un peu à l’écart quitte à ne pas être pile au milieu du terrain de jeu. Bingo, bébé regarde, toute collée à sa maman, de la façon qu’elle avait lors des premiers mois de sa petite vie.

Je pourrais enlever mes bras de dessous ses fesses, je suis certaine que ce petit chimpanzé tiendrait accroché à mon tee-shirt ! me voici donc à regarder ce match que j’ai beaucoup apprécié et à profiter de ma fille qui n’a point bougé de mes bras… Bien sûr quand est venue les dernières minutes de jeu et que les trompettes étaient mises à contribution, j’ai bouché les jeunes oreilles de bébé.

Super ado a gagné son match non sans mal (qui plus est c’était la demi finale), Wonder mum peut être fière, je pense que c’est grâce à lui que son équipe a gagné. On ira peut-être voir la finale !?

Rendez-vous sur Hellocoton ! Ma Page sur Hellocoton

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s