Ma première réunion de parents à la crèche

Je suis officiellement parent d’un enfant presque scolarisé puisque j’ai eu droit à ma première réunion à la crèche! Ce n’est pas parce que ce n’est pas l’école avec des programmes pédagogiques établis (et à revoir selon moi) que nos bout’chous n’ont pas le droit à plein d’attention et à de véritables activités d’éveil et plus encore.

J’arrive en retard de 5 minutes et suis la dernière. Tous les parents se sont déjà présentés et l’équipe pédago, que je vois 2 fois par semaine quand j’amène ma fille, va poursuivre à son tour. Mauvaise mère  que je suis! Mais non, je vais vous expliquer. Il y a toujours une bonne excuse n’est-ce pas?! Nous sommes rentrés d’une grande balade en famille à peine 15 minutes avant le début de la réunion à la crèche (on habite à 5 minutes en voiture). Le temps de ranger le sac et de me dire « qu’est-ce que je prépare pour le diner? ». J’ouvre le frigo et soudain, accroché sur le frigo, le mot annonçant la réunion. Oui, je l’avais noté et oui j’avais peur d’oublier vu que je ne suis pas habituée aux réunions/rendez-vous/sorties le soir.

Cri d’angoisse.

Le frigo, mon post-it géant grâce auquel je n'ai pas loupé ma réunion!
Le frigo, mon post-it géant grâce auquel je n’ai pas loupé ma réunion!

En maman efficace et presque parfaite (oui, le statut de mauvaise mère est vite mis aux oubliettes), je sors 2 carottes et les crevettes à décongeler. Oui, ça m’arrive des inspirations culinaires! Super-papa-chéri prend donc en charge le bain et je file en voiture en route pour cette réunion que je n’avais pas envie de louper. C’est ça les premières fois!

J’arrive néanmoins en retard, prend la chaise enfant qui se présente (comprenez qu’on est assis à ras le sol, en cercle), l’équipe pédago se présente donc. Elles sont 3 ou 4 en fonction des semaines à prendre en charge les 10 enfants de la crèche. C’est plutôt une crèche de grands où il y a seulement un bébé de 9 mois et deux de 16 mois (environ et dont ma fille), le reste des enfants ont environ 2/3 ans (beaucoup feront leur rentrée l’an prochain en maternelle). Il y a une auxiliaire en puériculture de formation, une animatrice de formation… La réunion se passe avec la directrice également. Elle gère 3 micro crèches mais passe au moins 3 après-midi avec les équipes (et les enfants bien sûr).

Puisque je suis arrivée en retard, je me présente à mon tour. Puisque ce je n’ai pas de modèle de ce qu’il faut dire c’est free style. Cela ne me gêne pas car je peux parler des heures de ma fille, hihi. Je me suis arrêtée rassurez-vous avant les premières grimaces.

Viens le tour des questions des parents puis information sur les mouvements de personnel. La référente va changer. Cela ne m’inquiète pas du tout, bizarrement, j’ai toute confiance en l’équipe. Rare que j’accorde ma confiance… Je regarde chaque matin les enfants, ils ont l’air bien. Quand je récupère ma fille, elle est bien. Il ne m’en faut pas plus.

L’équipe nous détaille une journée type. Je retiens deux choses: l’une, elles n’ont pas de temps mort, pour elles, sans enfant. Bien épuisant en somme leur journée! L’autre, elles adaptent le matin les activités en fonction des enfants: ont-ils plein d’énergie à dépenser ou semblent-ils plutôt concentrés et dans ce cas une activité manuelle serait la bienvenue? J’aime beaucoup le fait d’observer les enfants et d’aviser en fonction. L’équipe propose l’activité mais n’impose pas. Une bonne philosophie, surtout à leur âge. On nous cite quelques exemples d’activités: jeux d’eau, transvasement, gomettes, peinture, danse, chants, pâte à modeler…

L’équipe essaye également de varier les activités en leur donnant des thèmes. Par exemple, en octobre va se dérouler la semaine du goût. Elles vont ainsi faire des ateliers cuisine, aller au marché et visiter une boulangerie. Vient ensuite Noël avec toutes ses préparations de déco et de chants, la chandeleur et galette des rois, mardi gras puis des animations autour de la fête des mères et fêtes des pères.

Se greffent là dessus des sorties par petits groupes, 2 ou 3 enfants: à la boulangerie, au marché, à la bibliothèque, à la plage, à l’aquarium… Ils vont aussi aller faire du poney! Une activité que j’avais envie de faire avec ma fille mais je me demandai si l’âge était approprié. A tester donc!!

La date de la fête de fin d’année 2012 est donnée: ce sera le 18 décembre. 15H30: rendez-vous pour un spectacle de marionnettes! Les enfants doivent être vêtus de rouge et argent. Rien en argent dans la garde robe de ma fille et rien en rouge non plus! J’ai le temps d’y remédier 😉 J’ai hâte. Hâte de voir comment ma fille va réagir, hâte d’échanger avec d’autres parents. Bref, c’est mon moment Bisounours!

Un point est fait sur les questions de santé, ne pas amener son enfant qui a plus de 38,5 de fièvre à la crèche par exemple. Cela peut paraitre évident mais parfois à cause du travail, on file un doliprane et hop à la crèche quand même. Or généralement, l’enfant n’est pas bien et l’équipe est obligé d’appeler les parents à la rescousse à peine 2 heures après la « dépose ». Le risque de contagion est réelle surtout à cet âge là. Certaines années, certaines crèches ont du fermer: les enfants et l’équipe pédago ayant tous la gastro… Imaginez le tableau! Ma fille a fait une forte poussée dentaire avec de la fièvre et surtout du mauvais poil. J’ai donc décidé de ne pas l’amener. La pauvre. Et pauvre de moi aussi. Un bébé qui râle, ce n’est jamais agréable mais j’ai préféré qu’elle reste ici pour dormir dans son lit et être au calme dans les bras de maman. L’avantage de ne pas travailler. J’ai appris que lorsque bébé est malade et va chez le pédiatre, pour qu’il retourne à la crèche (et c’est valable pour l’école), il faut un certificat de non contagion. Si votre enfant doit suivre un traitement, il faut également les ordonnances et médicaments en double: la crèche n’a pas le droit selon la loi de donner un produit déjà ouvert. Ma fille a aussi eu un léger rhume, sans fièvre ni toux. J’ai décidé de l’amener à la crèche car j’avais sport (ma drogue du mercredi matin!). J’avais peur d’être renvoyée à la maison avec la môme mais j’ai préféré le dire et réponse « c’est normal, c’est de saison ». Je continue à bien lui laver le nez et j’attends que ça passe…

Une heure de réunion tout de même qui s’est fini par un verre. pas pour moi car quand j’ai vu l’heure, j’ai pensé à mes crevettes et à ma crevette! J’ai lancé un merci à regrets, je serais bien resté échanger un peu mais le devoir m’appelait. Enfin, je le croyais.

De retour à la maison, l’ambiance était paisible. Rassurée, j’ai entamé le diner… après avoir fait un câlin à un bébé qui est venu se jeter dans mes bras… C’est vrai que ça a du bon les (petites) séparations !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

Advertisements

8 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. clumsymummy dit :

    je croise les doigts pour une place ^^ vivement ses réunions !!

    1. theworkingmum dit :

      Hihi, tu l’inscris quand?

  2. obiwanseb dit :

    Moi, j’ai connu ma première réunion à la fin de la première année… Bcp plus critique sur la crèche que toi, même si je pense (j’espère, je croise les d oigts !) que cette année sera meilleure !

    1. theworkingmum dit :

      Ton retour m’intéresse! Tu as écrit dessus? J’espère aussi que cette année sera meilleure 😉

      1. theworkingmum dit :

        Vu! T’ai laissé un com’

  3. des réunions a la crèche c’est mignon 🙂

    1. theworkingmum dit :

      Ha tu te fiches de moi là ;-))

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s