Faire ou pas le vaccin contre la méningite C

Au départ, super-papa-chéri ne voulait faire aucun vaccin à sa fille. C’est sûr que savoir qu’on injecte une dose de la maladie (poliment: agents infectieux inactivés -entre autres) pour que les anticorps se forment ne donne pas très envie… Surtout quand on sait le business réel qu’est la santé, l’envie de soigner parfois passe après le chiffre d’affaires! Avis tranché et polémique, je pense qu’à la base la volonté était bonne (baisse de mortalité et disparition de certaines maladies) mais qu’aujourd’hui c’est plus la rentabilité qui prime.

Bien entendu puisque c’est obligatoire, on a fait les vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (que l’on retrouve sous DTPolio) puis contre les oreillons, la rubéole ou la rougeole (que l’on retrouve sous ROR). Heureusement, aucun symptôme post vaccin (souvent de la fièvre ou inflammation) mis à part les pleurs à calmer (et qui passent vite).

Nous n’avons pas fait le BCG (tuberculose) puisqu’il n’est plus obligatoire depuis 2007. Or, pour une entrée en collectivité et chez l’assistante maternelle, il est encore demandé (cherchez l’erreur). Je crains donc puisque bébé va sans doute aller en halte-garderie devoir le faire… 100 000 décès de bébé par an (c’est sûr ça fait un sacré chiffre quand même) et 900 adultes souvent détenus, migrants ou SDF.

Lors d’un rappel de vaccin, le pédiatre m’a informé du vaccin contre la méningite C. C’est une maladie « foudroyante au point que le ministère a rendu la vaccination gratuite mais non obligatoire ».

En parcourant le web grâce à mon ami Google, j’ai appris que l’expression « remue tes méninges » et la maladie méningite était liée: « Notre système nerveux, très précieux est enfermé dans notre crâne et notre colonne vertébrale. Mais il n’est pas en contact direct avec les os. Pour l’isoler, pas moins de trois couches protectrices : les méninges. Parfois, ces gardiens sont l’objet de pathologies très graves, parmi lesquelles les méningites. »

Tu m’étonnes que cela fasse peur une méningite!  Heureusement toutes ne sont pas mortelles ni dangereuses (ce qui n’exclut pas d’aller voir le médecin et de suivre un traitement). La méningite C touche 175 personnes environ chaque année.

Le problème de la méningite C est qu’elle est virale donc ça va très vite. Faire vacciner son enfant c’est donc aussi protéger les autres (vous avez vu, je suis altruiste!). Il faut savoir reconnaître les symptômes: maux de tête, vomissements, fièvre… autant dire que si votre enfant n’est pas du genre à se plaindre…

On pense toujours que ça n’arrive qu’aux autres… Je n’aimerais pas que ma fille fasse partie des 175 cas… 30% de taux de mortalité… Mais je ne sais pas pourquoi je ne suis pas fan des vaccins et si ce n’est pas obligatoire, j’ai tendance à ne pas les faire faire.

Et vous? BCG, méningite C… ? Tendance flippée ou sereine?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

Publicités

15 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Blablatine dit :

    Merci pour ce petit cours scientifique, fort intéressant ma petite maman ! 😉 Pour mon opinion, c’est flippant mais je pense que sans rentrer dans la psychose il faut au moins faire les vaccins obligatoires et ceux qui existent depuis longtemps, car on a du recul pour voir d’éventuels effets secondaires. Le BCG a fait ses preuves et perso je l’ai toujours fait et mes frères aussi, je te le conseille car il y a peu de rappels de mémoire. Pour la méningite, pour moi c’est un peu comme le vaccin grippe A, c’est du récent donc j’aurai tendance à éviter pour des enfants, mais c’est un risque même limité. Les symptomes sont supers anodins c’est ça qui met le doute, mais si tu n’es pas pour, ne fais pas… plutôt que de regretter. Perso, mon frère a eu la coqueluche et je me suis faite revaccinée à l’époque pour ne pas lui transmettre de mauvaises bactéries, c’est plutot les virus que vous, parents, pouvez lui transmettre, dont il faudra se méfier. Bisous !

    1. theworkingmum dit :

      je suis ultra partagée… Quand je te lis, je me dis « hop je les fais pas » et quand je lis des commentaires qui sont de l’autre avis je me dis « hop je les fais ça coute rien »… Bref j’ai pas encore ma religion!

  2. Marilou dit :

    Ni flippée ni sereine, juste citoyenne. Car si on a éradiqué ces maladies, ou fortement diminué, c’est bien grâce à la vaccination. Donc tu peux remercier les générations précédentes de t’offrir cela. Et je pense que l’on se doit de perpétuer ces vaccinations pour nos enfants, et pour ceux des autres. Et si jamais, il devait arriver malheur à ton enfant à cause d’une méningite, pense comme tu t’en voudrais de ne pas l’avoir vacciné. C’est mon point de vue perso, je te le donne, tu en fais ce que tu veux.
    Bises

    1. theworkingmum dit :

      J’aime bcp ton commentaire et ton point de vue. mais alors pourquoi suis je si réfractaire??!!

  3. Lily dit :

    Enseignante en maternelle, je constate des résurgences de cas de tuberculose, notamment en ZEP, avec parfois des cas de mortalité (le petit frère encore bébé d’un élève). Les autres s’en tirent avec des traitements antibio interminables, voir des problèmes respiratoires… Alors c’est vrai, ça peut faire une vilaine cicatrice, mais à choisir…

    Il y a aussi beaucoup de cas de coqueluche, y compris chez des collègues vaccinées petites (3 collègues touchées sur 5 avaient été vaccinées). Et ça, c’est dangereux pour les bébés et interminable chez les adultes.

    Donc là où j’habite, il est en effet préférable de prendre les devants et de se faire vacciner. Et pour ma part, j’ai préféré renouveler mon vaccin contre la coqueluche avant de me lancer dans une seconde grossesse : on ne sait jamais, et comme beaucoup de microbes et autres qui circulent en milieu scolaire (il y a même eu des cas de gale dans l’école dans laquelle travaille une de mes amies)…

    1. theworkingmum dit :

      merci Lily, intéressant d’avoir un point de vue de quelqu’un qui constate au quotidien! ma pédiatre ne veut tellement pas m’influencer qu’elle ne me dit pas grand chose « lisez la brochure »…

  4. Tan Lynda dit :

    Moi je ne savais pas que le BCG n’était plus obligatoire à l’époque, j’ai laissé faire mon ancien charcutier (euh pardon pédiatre) et ma puce a une énorme cicatrice vien visible sur le haut du bras depuis… rien à voir avec les petites marques discrètes de mon époque. Elle a même été vaccinée pour la gastro, naïve que je suis lol… Là je me tate pour la faire vacciner pour la varicelle et je ne savais pas pour la méningite C mais du coup, celle-ci me tente plus car si c’est viral et que nous voyageons beaucoup… Je ne suis pas contre les vaccins, même plutôt bonne « cliente »… bien sûr que c’est une industrie mais si ça peut « sauver » un jour ma fille, la question ne se pose pas… Après chacun fait comme il le sent.

    1. theworkingmum dit :

      ha bon, tu m’apprends que ça existe le vaccin contre la varicelle! j’ai entendu au contraire qu’il fallait mieux la choper… en gros, plus tu te renseignes, plus t’entends tout et son contraire!!

      1. Une amie a fait vacciner sa fille contre la varicelle, mais pas ses 2 gars (ça existait pas à l’époque). Résultat ? Les gars l’ont chopée, normal, et tout va bien. La petite l’a chopée aussi, mais en plus carabinée… et 3 fois !!!

  5. Mary dit :

    ici mes enfants non eu que les obligatoire (et pas le ror qui n’est plus obligatoire) je leur ai fait le vaccin contre la meningite par contre parce que j’habite dans une zone de marais et que ce sont des zones où la méningite se développe majoritairement. La voisine de mes beaux parents a perdu sa fille de 18 mois d’une méningite. A l’époque mon fils avait presque 12 mois, je n’ai pas hésité une seconde pour lui faire faire le vaccin, idem pour sa soeur et pour moi.

    1. theworkingmum dit :

      je comprends ton choix… Sans doute parce qu’on va continuer à voyager, je vais faire preuve de prudence!

  6. poppylou dit :

    Mes enfants sont tous les deux vaccinés pour le BCG, car leur papa est réunionnais et que nous sommes amenés à y retourner de temps en temps…et qu’apparement elle sévit encore bcp en Afrique et dans les DOM et donc les voyages patin couffin…Pour la méningite C, on s’est pas mal creusé les méninges (ah ah, humour pourri) et on leur à fait faire, car nous voyageons en anglettere (où elle est assez présente) et que surtout elle est assez foudroyante….Mais c’est vrai que c’est assez personnel comme choix. En métropole, le BCG n’est plus obligatoire en structure petites enfances sauf dans certains département d’ile de france je crois (mais à vérifier)

    1. theworkingmum dit :

      Bizarre car vivant à la Réunion, je n’ai eu AUCUNE mise en garde…

  7. aggie dit :

    Ma biscotte va en crèche et le BCG n’est pas obligatoire. D’ailleurs ni la directrice de la crèche, ni le pédiatre n’ont émis l’idée de la faire vacciner.
    Par contre elle sera vaccinée contre la méningite C. Mon frère a eu une méningite à 21 mois, il s’en est sorti mais il est très lourdement handicapé. Donc pour mes filles je ne me pose même pas la quuestion. Mais c’est sûr que lorsqu’on n’a pas un « cas » concret sous les yeux, on relativise plus facilement.

    1. theworkingmum dit :

      Oui ça a changé, fini le BCG… La méningite C est je crois différente de la méningite tout court… Et donc ne l’épargnerait pas. Mais bon, il suffit d’une fois… C’est bizarre d’être autant contre au final!

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s