Ma fille a-t-elle eu le mal de mer(e)?

C’est la fin de saison des baleines à la Réunion. Je fais ce que je peux pour les voir encore: je vais à la plage dans des zones où elles sont souvent repérées (même depuis la plage, vous assistez à un joli spectacle), je me balade au cap La Houssaye (promontoire face à la mer où c’est très souvent « festival ») et enfin j’ai navigué! J’adore être en mer… C’est comme le chocolat: quand j’en mange pas, ça va, je m’en passe, et dès que j’y goûte à nouveau… J’en veux encore!

Nous sommes donc sortis en mer entre amis sur un beau catamaran pour aller observer les cétacés. Il n’y a pas que des baleines dans les eaux de la Réunion: 20 autres espèces sont observées régulièrement et notamment des dauphins.

On ne peut pas dire que l’océan indien soit très agité, surtout par rapport à l’atlantique sur lequel j’ai déjà navigué. Je ne me suis pas donc posée de question me concernant sur le mal de mer. Le mal de mer vient de notre oreille interne qui a du mal à gérer l’information entre un environnement qui bouge et notre équilibre… J’ai pourtant déjà été malade (je vous passe les détails) et le capitaine m’avait informée de la loi des 4F : froid, faim, frousse et fatigue. J’avais donc pris un bon petit déj (pour bébé comme d’hab: biberon et un gâteau), même à la Réunion, j’avais mis des pull dans les sacs (souvent du vent en mer), je n’avais pas peur au contraire, tellement exitée que je me suis réveillée tôt (genre avant 6H).

Bébé tient son doudou sur le bateu: pourvu qu'il ne tombe pas à l'eau!
Bébé tient son doudou sur le bateu: pourvu qu’il ne tombe pas à l’eau!

Ce qui m’inquiétait pour bébé était la sécurité. Sur le catamaran, les barrières sont des simples cordes tendues. Un bateau qui bouge peut la faire tomber facilement aussi… Je savais qu’elle allait sauter sa sieste du matin étant dans un environnement nouveau, avec du monde et sans son lit parapluie!

D’après ce que j’ai lu, après coup, le mal de mer arrive vers 2-3 ans. Je pense que ma fille de 15 mois n’était pas à l’aise. Précoce quoi. Au départ pas de souci, on est à l’air aussi, ça aide. Elle visite, dans mes bras et ceux de super-papa-chéri. Je la pose même sur le trampoline (filet entre les deux coques avant du catamaran), ça l’amuse un peu. Elle ne se décolle pas de moi, un vrai singe, je suis donc rassurée très rapidement sur les questions de sécurité.

D’autres participants, passée l’excitation, commencent à ne pas se sentir très bien: ils sont complètement HS comme s’ils venaient de passer une nuit blanche et que rester éveillé demandait un effort surhumain. Alors on s’allonge. Moi, dans ces cas là, je préfère me mettre debout et prendre l’air en pleine figure.  Je ne saurais dire exactement à quel moment mais bébé a commencé à fatiguer. J’ai bien essayé de la mettre dans une cabine sans succès (on y croit toujours!). Elle comatait. Sans sa sieste du matin rien d’étonnant.

Là où j’ai vu le mal de mer est à l’heure du repas: bébé a mangé 3 cuillères (et pourtant un plat qu’elle adore) et on avait l’impression que ces 3 cuillères l’ont complètement plombé. Inerte le bébé.

Pour le réconfort, il y a bien sur la tétine, le doudou et les bras. Pieds à terre et de retour à la maison vers 14H: une compote et à la sieste! Il me semble qu’elle a dormi quasiment 3 heures cet après-midi là.

Prochaine excursion sans bébé!
Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

Advertisements

7 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. amoremiobello dit :

    on a passé nos vacances sur le cata de mes parents en Grèce (vive la vie de retraités….) et notre puce de’à peine 1 an (à part un gros rhume) n’a pas été sujette au mal de mer. famille de marins, pied marin?? 😉

  2. mumcath dit :

    salut ! je ne savais pas non plus que l’oreille interne se développait vers 2/3ans. J’ai pris à 2 reprises le bateau avec Mon P’tit Bout : à 6 mois sur la coté méditerranéenne. Yavait des grosses vagues ceci dit parce qu’on allait vers une pointe tres ventée. Beaucoup de personnes malade… Nous on n’avait pas prévu… Bébé est resté agrippé à moi, j’etais contente d’avoir le porte bébé. On se tenait bien fort… Faudrait que j’en fasse un article…
    Et puis on a traversé vers la Corse en aout, bébé 10 mois. Il n’a pas du tout été malade (contrairement au papa, inutile donc pendant cette traversée ! lol).
    Mais bon dans les 2 cas ce que je peux dire c’est que jsuis contente d’allaiter encore 🙂 Ca rassure bébé et maman !

    1. theworkingmum dit :

      L’allaitement c’est magique dans beaucoup de circonstances!

  3. je crois que moi aussi j’ai le mal de mer les barques de chez moi ça me va mais les bateaux en pleine mer pas dit que j’aime bcp 🙂

    1. theworkingmum dit :

      Oui mais là tu verrais des baleines… ça vaut le coup parfois 😉

  4. Kaellie dit :

    Une chouette balade en tout cas 🙂
    Je ne savais pas que le mal de mer arrivait si « tard », je pensais que c’était immédiat chez l’être humain.

    1. theworkingmum dit :

      Ha mon blog permet d’apprendre des choses intéressantes hein 😉

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s