Et si je devenais assistante maternelle?

Quand on prend un congé parental, il faut le voir non pas comme un congé mais comme un nouveau boulot: celui d’assistante maternelle. Même si c’est votre bébé et ça fait bien toute la différence quand même, on acquiert des compétences indiscutables. Avant, je n’étais pas plus intéressée par les enfants. C’est comme ça, on a la fibre ou pas. Je n’avais jamais fait de babysitting par exemple et aurait préféré faire une journée de classement! Depuis que j’ai ma fille, je vois les choses différemment. Je ne suis toujours pas à m’extasier devant les enfants (on change pas de nature non plus) mais je remarque que j’ai plus de patience, je suis plus attentive etc. En bref, je me dis que j’ai pourquoi pas la possibilité de faire ce job. C’est sur ça me changerait de mon boulot de chargée de communication dans la protection de l’environnement sur Paris mais justement: je réfléchis beaucoup sur le meilleur rythme à avoir pour soi et pour son enfant (et accessoirement sa vie de couple). A ce jour (ce qui peut changer, je vous l’accorde), je ne me vois pas rentrer vers 19H et profiter de ma fille juste une heure ou deux quand t’es crevée et que t’as encore la tête dans ta réunion que t’as du écourter (ça me le faisait avant d’avoir un gosse donc pourquoi pas après?). Je ne me vois pas faire 2 heures, quand tout va bien, de métro par jour, dans l’obscurité, collée-serrée-piétinée and co… Je vomis cette vie (oui, l’image n’est pas trop forte me concernant)

Il n’y a rien de plus beau que d’accompagner un enfant dans ses débuts: lui donner confiance, l’inciter à découvrir… Et c’est la crise économique donc c’est bien de créer son job… Et tout le monde galère pour avoir une place en crèche ou trouver une bonne nounou. Alors je me dis: renseigne-toi ça coûte rien!

Pour être assistante maternelle, deux conditions: être française et ne pas avoir été condamnée pénalement. Jusqu’ici tout va bien.

C’est le Conseil général qui donne les agréments. Il faut aller se renseigner à la PMI pour mieux connaître rôle et spécificités… Si vous êtes toujours motivé, on remplit un dossier: situation familiale, formation, expérience avec les enfants…  et conditions d’accueil. Il y a ensuite 120 heures de formation (une formalité?) puis 6 à 7 mois d’attente (à priori). On vient également vous voir à domicile pour valider les conditions d’accueil, puis encore une formation de 60 heures.

Je pense en effet que les conditions d’accueil sont primordiales: où vont dormir les enfants? Quelle sécurité est mise en place?

Je gère un enfant donc ça va mais s’il y en a plus, pendant que vous empêchez l’un de faire une bêtise, il ne faudrait pas que l’autre s’y mette! Je pense également qu’avoir un jardin est bien car si vous gérez deux enfants, vlà la méga poussette… Galère. Mais il faut voir le jour quand même! Pour moi ce n’est pas du tout le job où on reste chez soi, télé allumée!

Il y a la possibilité de faire la garde en périscolaire c’est à dire amener le matin à l’école et/ou aller chercher le soir. Intéressant. Surtout si votre enfant a le même âge, une pierre deux coups? Je me dis qu’en périscolaire, on peut cumuler avec un boulot d’indépendant chez soi. Ce qui me laisse encore une possibilité…

Le seul hic pour moi est la vie sociale. J’ai besoin d’échange au cours de la journée, besoin de faire autre chose que des « areuh » (c’est pour le côté caricature), besoin de raconter quelque chose d’intéressant le soir et pas seulement le nombre de selles ou de vomis dans la journée…

C’est pas pour tout de suite mais je garde cela dans un coin de ma tête. Si une assistante maternelle me lit, je t’en prie commente! Et si une maman (ou papa, ne soyons pas sexiste) me lit, je t’en prie raconte moi ton expérience!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

Advertisements

16 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. nyfea dit :

    C est beau d avoir un projet
    Perso je suis en recherche permanente concernant le domaine pro sans pouvoir trouver, alors si tu as trouvé: Fonces!

  2. mylittlenath dit :

    et bien ton article fait couler de l’encre!!!j’avoue que je me suis aussi posé la question mais rapidement je me suis dit que ce n’était pas pour moi…j’ai pas la vocation! je ne suis pas sure que ça te corresponde mais qui sait? bisous ma jo

  3. matinbonheur dit :

    J’ai sauté le cap et je ne le regrette vraiment pas, car c’est le job idéal pour combiner vie pro et perso chez moi (Mister Bonheur bosse en coupure, il est là l’aprèm)!
    L’avantage principal est de pouvoir choisir et moduler son activité selon ses envies.
    Avant de te lancer, réfléchi bien à ton projet d’accueil (nombre d’enfants que tu souhaites accueillir, âge, jours et amplitude horaire, travail pendant les vacances ou pas…)

    1. theworkingmum dit :

      En effet je suis loin d’avoir creusé vraiment l’idée!

  4. DarkGally dit :

    Eh ben celle-là, je ne l’aurais jamais vu venir ^^

    1. theworkingmum dit :

      MDR, moi non plus 🙂 C’est loin d’être fait!

  5. ZALINKA dit :

    Pour préparer votre logement (agencement et sécurité), pour rédiger votre livret d’accueil, bien penser votre contrat… J’ai écrit des modèles (visés par la PMI de mon département) qui pourraient peut-être vous intéresser pour bien préparer votre agrément ou même améliorer votre présentation si vous êtes déjà en activité…www.livretassistantematernelle.fr

    1. theworkingmum dit :

      Merci c’est vraiment super, je garde cela en coin de tête!

  6. je suis ass. mat depuis 2 ans, je peux t’aider si besoin.
    Pour ce qui est de la décision, bien en parler avec ton homme, ton chez toi va devenir aussi ton lieu de boulot, il faut bien lui expliquer et faire un point.
    Pour la formation c’est 120 h au total, 60h avant la 1ere garde et 60 h après (mais tu as le droit de tout faire d’affilé avant la 1ere garde, comme ça c’est fait), se sera la puéricultrice qui décidera du nombre d’agrément et de l’âge des enfants à garder en fonction de ton appart /maison (nombre de chambre, ya t il des escaliers (donc faut gérer les enfants…), tu devras aussi voir un docteur (ça c’est pour voir si t’as une bonne santé et si ya pas pleins de gens dans ta tête lol), pour le côté social il existe des RAM (Relais d’Ass. Mat, ou plein de nounous se réunissent et font des activités, discutent, …)
    etc etc… enfin bref, hésite pas à demander si un jour tu veux te lancer 😉

    1. Tasha dit :

      il n’y a pas de RAM partout, par exemple dans ma petite ville…
      et perso, je ne fréquente pas trop d’autres assistantes maternelles car je n’aime pas « parler des parents »,  » des contrats » , des « et combien tu gagnes, blablabla…. »
      Dans certains villes il y a une vraie rivalité entre « nounou »…. la face cachée du métier 0-o

      1. oui je sais qu’il n’y en a pas partout, mais il faut voir.
        Après pour les histoires entre nounous, ici y’en a pas, et on ne parle pas ni contrat ni des parents, on se rassemble pour passer un moment ensemble, on boit le café au relais… c’est aussi l’occasion pour les enfants de se retrouver, de jouer.
        Bon après je sais pas ce qu’il se passe dans les autres relais aussi

      2. theworkingmum dit :

        Les RAM, je ne connaissais pas. Toujours intéressant d’échanger et pas de comparer… Quitte à créer qqch dans sa région s’il n’y a pas de RAM!! Merci pour la proposition d’aide je te ferai signe si le projet se concrétise!

  7. EnilaDlb dit :

    J’adore ton article !
    J’ai eu exactement la même réflexion que toi le mois dernier, quand on envisageait de partir à St Quentin (finalement on n’y va pas…).

    Je me pose les mêmes questions que toi…
    Réussirai je à ne plus « travailler » avec des adultes ? Comment cela se passeriat il à la maison ?

    Et j’ai aussi peur, comme le dit Tasha dans le commentaire précédent du manque de considération…

    Bref, pour moi, ce n’est pas pour tout de suite… Un petit second avant ???

    Bises

    1. theworkingmum dit :

      Comme ça j’ai la suite de l’histoire de St Quentin 🙂 Alors qui va faire le second avant toi ou moi? Même si ce n’est pas la course! Bises

  8. Tasha dit :

    J’étais juriste à Paris…. je suis assistante maternelle dans une toute petite ville…
    et je ne regrette pas mon choix. Mieux, je pensais arrêter quand ma fille serait en CP (j’ai commencé quand elle est entrée en maternelle) et maintenant qu’elle y est, je ne me vois pas du tout arrêter 😀
    Par contre : c’est une décision familiale. ton mari, ton enfant vont aussi vivre avec les enfants acceuillis, même si tu te dis qu’il n’est pas là la journée…. tout ton mode de rangement change, tu es capable de faire une crise à ton mari parce qu’il a mangé la dernière tranche de jambon que tu avais justement gardé pour le petit demain (parce que ton frigo est vide, et que tu ne voulais pas sortir demain matin)…. bref, tout ça pour dire que c’est vraiment une décision à 2 et un jour à 3 (quand le Schtroumph te dira qu’il n’aime pas ce petit qui vient chez lui… rho le dilemne!!!)
    Pour la socialisation, à toi de faire de gros efforts pour te bouger, car effectivement, en hiver, chez soi, ça peut vite être la déprime.
    Et un point important : la perte de considération sociale… blessante parfois….
    A ta disposition pour en parler plus 😀

    1. theworkingmum dit :

      Gros inconvénients ce que tu mets en avant… Je verrais bien… En tout cas je n’abandonne pas l’idée de suite! Merci!!

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s