Prédire l’obésité dès la naissance: bof!

Est-on maître de son destin ou tout est-il déjà écrit? Une question dont personne n’a la réponse sauf apparemment question obésité. Une équipe internationale de chercheurs très sérieux (chercheurs quoi!) réunis au sein du laboratoire Génomique et maladies métaboliques (CNRS/Université Lille 2/Institut Pasteur de Lille) a créée un test pour définir si bébé sera obèse, ou si du moins il a plus de chance d’être obèse. Je trouve qu’il y a déjà assez de préjugés sur la future profession de bébé et son niveau social au regard de celles des parents… C’est un peu pousser le bouchon, non? Bien sûr ce test a déjà fait ses preuves auprès d’enfants suivis jusqu’à leur adolescence en Finlande, Italie et États-Unis.

Peut-on vraiment définir si bébé sera obèse?
Peut-on vraiment définir si bébé sera obèse?
© http://www.flickr.com/photos/joe_13/

J’ai fait le test, c’est très simple: indiquer l’indice de masse corporelle de chaque parent, le genre de profession de la maman uniquement, le nombre de personnes plus âgées dans la famille (inclus les parents), le poids du bébé à la naissance et enfin si la maman a fumé pendant la grossesse. C’est même trop simple de faire ce test! Trop simple pour être fiable?

J’ai donc cliqué et tout indiqué. J’ai du au préalable calculer mon indice de masse corporelle car ce n’est pas le genre de chiffre que je garde en tête! Avec super-papa-chéri, notre indice est entre 18,5 et 25, nous sommes donc en « corpulence normale ». Je me suis mise en femme au foyer, puisque pour le moment c’est ce que je suis (merci mon congés parental de 3 ans). Hop, en 2 secondes…

Le test d'obésité de bébé
Le test d’obésité de bébé

Ma fille, ouf, tu ne sera pas obèse!? Alors dans ce cas, je file acheter des bonbons et autres chocolats puisque le test le dit! Moué…. Bon, je suis sceptique ça se sent hein?

Ce que je n’aime pas: j’ai changé ma profession pour « profesional/entrepreneur » et la probabilité passait à moins de 0,5%!! Pourtant la mère active a moins le temps pour faire de la bonne cuisine saine, non? Je sais je fais dans les clichés aussi mais non, je n’approuve pas.

Le seul facteur ici qui selon moi, non chercheuse hein, serait à prendre en compte dans ce test est si l’obésité existe chez les parents car dans ce cas on peut se poser la question de l’alimentation comme principal facteur de prise de poids. On le constate de plus en plus avec les études rendues publiques, pour ne citer que l’huile de palme, trop grasse, qui bouche nos artères. C’est pourtant cette huile qui est présente dans la majorité des produits alimentaires par souci d’économies! Il y a un véritable courant contre la mal bouffe, le trop sucré, le trop salé… Je dis tant mieux car c’est de notre santé qu’il s’agit, pas juste de notre apparence!

Il y a également l‘activité physique à prendre en compte. Si tu aimes et pratiques le sport, point obèse tu seras. Tu dépenses les calories superflues si jamais tu en prends de trop. C’est exactement ce que je pratique: si je  mange glaces, chocolats ou gâteaux…. Mmmh, je sens qu’un footing s’impose dans la semaine voire deux fois. C’est cela qui est intéressant également de prendre en compte pour ce genre de test non? Si les parents aiment et pratiquent un sport? On ne transmet pas qu’une culture culinaire mais tout un mode de vie.

Nos sociétés ne seraient-elle pas à incriminer plus que le travail de la mère manuel ou non!? Le stress engendré par le travail ou la crise économique, Internet qui nous cloue devant encore un écran, les jeux vidéos qui nous scotche sur le canapé (mis à part quelques exceptions)…

Pour étayer mes propos, des chercheurs de l’Imperial College de Londres ont publié une étude qui confirme que le surpoids de la mère peut in uteros « affecte déjà le métabolisme du fœtus et de l’embryon, en annonçant déjà des troubles du métabolisme pour l’enfant et le futur adulte (toute la vie) ». Affecter oui mais n’a-t-on pas envie d’une bonne santé pour bébé? Toute maman ne fait-elle pas attention à son nouveau né?  Je connais des mamans qui n’étaient pas bio du tout sauf quand elles ont accouché: elles ont foncé dans les biocop pour nourrir le plus sainement possible bébé: donc papa et maman c’est pas grave 😉 ? Et pourtant, en France, 12 % des enfants de 5 ans sont en surpoids, dont 3,1 % sont obèses.

Je finirais par citer Angélique Hirsch, psychologue, attachée au service d’endocrinologie pédiatrique de l’hôpital Necker-Enfants Malades qui a un avis bien tranché: les parents ont du mal à se rendre compte que, souvent, ils « gavent » littéralement leur enfant. S’ils doivent lui refuser du coca ou des biscuits, c’est comme s’ils le privaient de tout ce qu’ils peuvent lui donner : ça leur paraît impossible.

Ainsi, ces parents ont pris l’habitude de répondre à toutes les demandes de leur enfant par de la nourriture, avec des conséquences parfois catastrophiques sur le poids. Et quand cela aboutit à des obésités majeures comme celles que nous voyons parfois, je considère que cela s’apparente à de la maltraitance.

Votre avis aussi tranché? Partagé?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

Publicités

5 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Clem la matriochka dit :

    Merci pour ton billet ! Perso, je suis carrément choquée par ce test… Evidemment, l’avenir nous le dira mais là, selon les chiffres, mon fils a presque une chance (si je puis dire) sur 2 d’être obèse (ma fille 1 sur 3 , elle pesait moins à la naissance) mais si je me met à travailler (là je suis à la maison), on passe de 44% à 9%… Je ne comprends pas.
    En l’occurrence, je suis obèse et selon ce calcul, ça peut jouer sur mes enfants (or, je ne le suis que depuis 5 ans, ce n’est pas génétique, c’est dû aux circonstances et ma mauvaise façon de manger sauf que eux mangent normalement !) Bref, je suis très sceptique.
    Je suis d’accord avec toi, il manque pas mal d’aspects à prendre en compte.

  2. Tan Lynda dit :

    Oui j’ai vu aussi aux infos hier ce test mais je ne me suis pas empressée de le faire. Je suis pleinement consciente qu’avec deux parents gourmands, notre fille est en train de le devenir (mais gourmandise ne veut pas dire obésité, je veux juste dire que forcément quelqu’un qui aime la nourriture sera plus enclin que quelqu’un qui n’aime pas manger)… mais je sais aussi qu’elle fera du sport car elle est active et très influencée par son papa sportif. Comme tu le dis si bien, c’est une culture globale qu’on transmet à nos enfants. Et c’est vrai aussi, que ce genre de test influence en bien ou en mal. Et puis zut, ils veulent lutter contre l’obésité, ben qu’ils commencent par nous proposer de meilleurs produits. T’as raison, ils continuent à nous donner de l’huile de palme parce qu’ils perdraient trop d’argent sinon, et c’est à nous de faire les efforts pour ne pas devenir obèse, comme ça on peut continuer de manger leurs produits puisque le test a dit qu’on était normal ! (bon j’exagère…quoique…lol).

  3. quand on a regardé les infos hier soir avec l’homme, et qu’on a vu ça (le test donc) on est resté cons, puis on s’est dit que c’était un peu n’importe quoi, il y a beaucoup d’autres choses à prendre en compte comme tu dis.

  4. Ce genre de test fait froid dans le dos : ça me fait penser au film « Bienvenue à Gattaca »…
    Et puis, ce genre de trucs pousse à ne pas faire d’efforts : si je sais que je serai obèse, autant me gaver de cochonneries tout de suite !
    Qu’on soit destiné à quelque chose, soit. Mais c’est mieux de ne pas le savoir : ça nous permet de donner le meilleur de nous-mêmes.
    Sans parler du fait que ce test laisse à désirer vu qu’il considère la mère au foyer comme facteur d’obésité pour son enfant…

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s