Le jour où Dumile est arrivé

A peine mon article publié sur mon réveil quasi normal malgré l’approche de Dumile que les choses se gâtèrent. Coupure télé et internet. Comment rester informé alors ? Pas de radio ni internet sur le téléphone. En a-t-on vraiment besoin car à l’heure où je débute mon article, Dumile et sa spirale infernale imposent l’alerte rouge. Interdiction formelle de sortir. Que faire d’autre mis à part rester à l’abri.
Je fais un café. A peine est-il coulé que nous n’avons plus d’électricité. Il n’est que 9H50. La journée va être longue.
Je prends les crayons de couleur pour dessiner avec bébé qui n’en a pas vraiment envie. Elle préfère faire la danse de la pluie (elle a choisi le bon jour) et joue au toréro avec Tonton.

10H05 : on entend l’orage et d’un coup, grosse pluie et rafales. La pluie est quasi à l’horizontale. On entend des bruits sourds dans la rue. L’eau rentre sur un mètre sur la terrasse. Bébé commence à se méfier. L’alerte rouge a été donnée au bon moment, c’est tout l’avantage de la technologie, pouvoir prévoir ce type d’événement et nous permettre d’anticiper, de nous préparer au mieux. Et dire que ce matin, certains faisaient le marché pour trouver des tomates et du pain ! Comment avoir envie de sortir encore ??!! C’est con mais je pense aux oiseaux, quelle cachette ont-ils bien pu trouver ? Par contre, les abeilles continuent de voler. J’entends un générateur tourner depuis notre terrasse qui nous permet d’observer les éléments et avoir de la lumière du jour mais en tout sécurité.

Les bateaux sont invités à ne pas sortir depuis déjà le 31 décembre

 

Comment avoir vite envie de rentrer chez soi?

11H : la pluie a cessé et fait place au vent. Nos palmiers ne sont pas très hauts comparés à ceux des voisins, c’est donc chez eux que le spectacle est le plus impressionnant. J’e ai des frissons par moment, la puissance des éléments… Waou…
12H15 : notre palmier le plus haut vient de se fendre en deux. La colonie de fourmis qui y avait élu domicile bouge à toute vitesse mais vers où ? L’Homme sort pour l’achever et qu’il ne mette pas en péril ainsi la clôture. Pendant ce temps, bébé mange. Elle a réclamé le dessin animé Tchoupi et je m’en suis sorti avec le livre. Ouf, cela a suffit.
Une amie me prévient par texto : alerte rouge jusqu’à demain 10H et le cyclone est prévu pile pour 13H.

Beaucoup d’arbres ont été déraciné

13H05 : un coup de foudre déchire le ciel. On ne sait plus d’où vient ni le vent ni la pluie. Les arbres sont secoués dans tous les sens. Encore un qui se fend en deux devant chez nous, là où nous garons la voiture d’habitude. L’abri de jardin du voisin flanche : 4 poteaux et un toit de paille. Logique.
C’est le moment de manger. Le congélo ne fait plus son boulot : les glaces commencent à fondre. Je décide de faire la pizza à la poêle et ce n’et pas si terrible à manger ! Une pate un peu plus croustillante c’est tout !
13H30 : le temps s’est comme arrêté. On ne voit plus les collines juste derrière chez nous. Tous les arbres de la rue de devant chez nous sont à terre ou à minima fendus en deux. Snif. On les entend se déchirer, comme un voiture qui roule sur du gravier. Et pourtant de là où je suis, tout ceci ne semble pas si violent, d’où l’intérêt de suivre les consignes. Tu fais quoi pour la fin du monde ? J’ouvre le paquet de chocobons.
On se retrouve assis face au jardin à regarder passer le cyclone. Tellement les nuages sont bas, je ne vois même plus le haut du lampadaires de la rue !
13H45 : le vent change de sens c’est pour ça que j’entends la houle (on habite à 500 mètres de la plage), comme un avion qui vole dans le ciel.

15H30 : nouveau SMS « Dumile fait route vers le sud, il quitte l’ouest ». on entend pourtant toujours autant de vent.

17H : coupure d’eau. Pile quand j’ai envie de prendre une bonne douche car le taux d’humidité est élevé, tu transpires, t’es mouate… Beurk ! Logique d’un côté puisque c’est l’électricité qui permet le pompage de l’eau. Tout devrait donc revenir en même temps ?
Il y a quand même quelques rafales mais on sent que c’est moins violent que tout à l’heure. La pluie a totalement disparu. D’ailleurs, je vois un type en bicyclette passer ! Et un des voisins est déjà à la tâche avec sa brouette.

17H30 : la luminosité décline. On va devoir utiliser les bougies. Quand je pense que je les ai mises dans les cartons du déménagement pour la Réunion pour des soirées romantiques… No comment !!

17H45 : on entend à nouveau les oiseaux et des chiens aboyer. Je sors écouter la radio dans la voiture pour avoir quelques nouvelles, le Préfet devrait lever l’alerte car le cyclone a dépassé l’île.

Soirée : je fais une toilette au gant à ma fille qui pleure. Première fois de la journée, elle a été au top. C’est qu’elle aime son bain ! Ensuite c’est préparation du repas : on vide le congélo. Ce sera pommes noisettes et steak. Bébé mange dans mon assiette donc le repas se passe sans souci sans Tchoupi ni pleurs. Elle commence à ne plus trouver ça drôle et commence à chouiner. Je prends sur ma batterie d’ordinateur pour lui montrer des vidéos d’elle (ça valait le coup de ne pas tarder à les monter !) puis d’un coup, 20H45 : l’électricité revient ! C’est fou tout ce que permet l’électricité: les glaces sont peut-être sauvées, je peux aller aux WC en fermant la porte, regarder si je me suis bien lavé les dents… On rallume illico le lien avec le monde : TV, internet… On prévient la famille. Je suis soulagée.
L’alerte rouge est levée depuis 20H, d’ailleurs, déjà des voitures circulent : ils ont quoi à faire ces gens ??!! Nous avons faits partis des 95 000 foyers privés d’électricité. Apparemment pas de gros dégâts matériels.
Au final, Dumile est passé à 90 km des côtes avec des rafales de 180 km/heure.
21H30 : l’eau est revenue. Tout est donc normal. Enfin… Il faudra encore nettoyer demain mais, oui je le dis à nouveau, je suis soulagée ! Il s’agissait pourtant d’un cyclone gentil et certains se félicitent même de la pluie qu’il amène vu l’état de sécheresse de l’île !! Un comble, hein, jamais contents !
Il faudra bien sûr panser les plaies des agriculteurs car je pense que leurs cultures et bétails ont bien trinqué… Une grosse pensée pour eux et un grand merci pour tous les messages que j’ai reçu!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

Publicités

9 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Elosyia dit :

    Ouf, bon bah voilà c’est passé. Tu le racontes très bien, j’ai eu l’impression de le vivre en direct live. J’espère que vous n’avez pas eu trop de dégâts passé ce moment de frayeur. Je suis contente pour vous que cela soit passé :-).

  2. poppylou dit :

    J’ai suivi les infos toute la journée….et penser fort à toi et aux miens…j’attends encore des nouvelles du grand père de mon Homme mais tout semble aller bien!!

    1. theworkingmum dit :

      Merci, oui apparemment que du matériel 🙂

  3. Ce qui me surprend ce sont ceux qui sortent pour voir ils sont inconscient j’espère que vous allez bien

    1. theworkingmum dit :

      ui ça va merci! La vie a presque repris son cours normal!

  4. et bah! bien contente qu’il n’y ai rien eu (à part quelques arbres)

  5. Ouf ! Je pensais à toi en entendant les infos. Je suis bien contente pour toi que tout soit fini !

    1. theworkingmum dit :

      Merci! Encore de la pluie mais on ne va pas se plaindre!!

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s