La remarque énervante: « si maman se laisse faire… »

Ma fille grandit, on me le dit et je le vois. Pour les fringues, vu qu’elle est la plupart du temps en maillot de bain, juste en couche ou en robe (qui devient tunique), pas de grand changement ni achat. Pour les chaussures par contre, quand ça dépasse devant et derrière, c’est qu’il faut en changer et vite!!

Des tongs pour bébé, c'est mieux pour aérer les pieds!
Des tongs pour bébé, c’est mieux pour aérer les pieds!

A 19 mois, je viens de lui acheter des tongs (et oui sa seconde paire de tongs, déjà!) en taille 23 (Europe). Je voulais changer de marque (pour moins cher mais tout aussi pratique). Dans le magasin, ma fille n’a pas aimé que je lui enlève ses tongs. Elle aime les avoir aux pieds quand nous sommes dehors. Premiers râles. Ensuite, je lui ai fais essayer des tongs qui ont des attaches en tissu. Sur des si petits pieds, c’est compliqué car elles sont plus larges que celles actuelles en plastiques. Plus difficile à mettre entre des orteils minuscules. Ma fille a de suite refusé. Seconds râles. La vendeuse vient nous voir et nous donne d’autres modèles. Ma fille commence à dire « non, veux paaaaas » (avec la voix qui monte à la fin pour bien te faire comprendre que vraiment non, ça ne le fait pas du tout).

Si tu ne veux pas que ton shopping tourne au drame tu fais quoi? Si ta fille te dit clairement « non », tu ne vas pas contre sa volonté, ça me semble du bon sens… Et ceci à n’importe quel âge!! Alors, j’ai tranché et dit à ma fille « Pas de problème si tu veux pas, on va prendre le modèle comme le tien, taille au dessus ». Et réplique de la vendeuse « Haa si maman se laisse faire dès maintenant… Qu’est-ce que ça va être? »

Chacun voit la scène comme il veut: mère en manque d’autorité, mère débordée, enfant pourri, enfant en crise… Bah tu parles. J’ai juste écouté ma fille bordel, pourquoi de suite il faudrait forcer, les obliger à… Je préfère également « lâcher l’affaire » sur des sujets peu importants (même si je considère ici ne pas avoir lâcher l’affaire puisque tongs neuves achetées) si jamais cela doit aider ma fille à se construire (j’ai lu que certaines de leurs étapes d’affirmation de soi étaient forcément dans la négation). En plus, j’ai bien vu que les attaches en tissu c’était pourri (et plus cher) alors voilà, je reste sur la même marque et pour les suivantes aussi. Même marque, mêmes attaches mais de couleur différente, ses nouvelles tongs allaient vraiment traumatiser bébé?

Arrivées à la maison, on a rangé les tongs dans la boites à chaussures de ma fille. On a laissé passé la nuit.

Le lendemain, heure de la promenade (de ma fille, pas de chien hihi), ma fille va chercher ses chaussures comme d’hab dans la boite à chaussures et… Voilà les nouvelles tongs aux pieds sans souci!

Si jamais une vendeuse pour enfants me lit, si tu veux être sympa, essayer de dédramatiser, de décrisper un enfant (et la mère), surtout évite ce genre de remarque! J’en ai d’autres à te proposer: c’est joli pourtant, tu veux une autre couleur qui aille mieux avec ton habit?, tu ne vas pas marcher pieds nus tout de même ça va abimer tes pieds, tu ne veux pas faire comme maman…

Et toi c’est comment le shopping avec bébé?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

Publicités

11 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Blablatine dit :

    L’important c’est que ta fille et toi soyez complices, les vendeuses et leur jugement débile existeront toujours, mais elle sait que sa maman la comprend ! Pi franchement elles sont terribles ces tongs, elle a du goût ta fille !

  2. Ben moi à 18 mois elle a choisi la nouvelle couleur de sa doudoune, c’était peut être pas la plus fonctionnelle mais pour elle c’était la plus jolie et pour elle comme pour moi c’est important que ça lui plaise. On choisit déjà tellement de choses pour eux, il sont bien leur petit mot à dire non?

  3. De quoi je me mêle franchement j’hallucine !!! Pffff

  4. la farfa dit :

    Oh punaise! La remarque qui te donne envie de lui reclaquer ses tongs dans les mains et d’aller chercher des tongs ailleurs.
    Je trouve ça tout à fait normal de prendre en compte l’avis de ta fille, après tout, c’est elle qui va les avoir aux pieds plusieurs heures, ces tongs…
    Pareil, je lâche sur des « petits » trucs (petits pour moi mais j’ai déjà eu droit au « Il te marche sur la tête ») mais suis intraitable d’autres règles.
    je partage tout à fait la conclusion d’Emilie Oum Kalthoum.

  5. mylittlenath dit :

    je suis totalement d’accord avec toi et je fais pareil! pas la peine de se battre pour des trucs secondaires! et les peids des bébé en tong c’est trop choubidou! bisous ma jo!

  6. parleamamere dit :

    C’est tout le problème : penser que les enfants ne sont que des petites choses sans avis, sans personnalités, sans envies, juste maléables comme maman ou papa l’a décidé ! Et bien non, laisser son enfant donner son avis, l’écouter quand après tout c’est elle qui les porte et que ce n’est pas mauvais pour sa santé ou sa sécurité où est le problème ? On la force Madame la vendeuse à acheter des chaussures jaune poussin alors qu’elle en veut des noirs maintenant ? Non alors qu’elle s’occupe de ses doigts de pieds NA !

  7. Eniladlb dit :

    N’importe quoi cette vendeuse ! Quelle remarque de m**** !
    Je suis du genre comme toi, à laisser passer des choses sans importance. L’idée n’étant pas de « dresser » ses enfants, mais de les faire évoluer et découvrir leurs envies.
    Bises

  8. Cette réflexion m’énerve aussi ! Et là, c’est vraiment déplacé, car je ne vois pas en quoi c’est grave que ta fille choisisse ses chaussures ! Bon, si elle avait voulu des talons de 10cm, je pense que tu aurais dû refuser, lol, mais là, où est le problème ?!
    J’applique le même principe que toi : lâcher sur tout ce qu’on peut, pour être ferme sur ce qui est VRAIMENT important et non négociable. A force de leur donner des règles et des contraintes innombrables, ils ne voient plus les priorités. En plus, je trouve ça hyper malsain cette idée qu’ont beaucoup de gens que le rapport parents/enfants est un rapport de force et qu’il se traduit par celui qui gagne/celui qui perd. Je trouve ça triste, et même effrayant…

  9. Tan Lynda dit :

    C’est clair que quand ils ne veulent pas, ils le disent bien haut et fort ! Bon heureusement j’ai pas eu droit à ce genre de remarque sinon je ne sais pas si je n’aurais pas réagi. En général, je les « embrasse » (pour être polie) s’ils parlent dans mon dos, mais devant moi ça dépendrait qui me fait la remarque…. Mais c’est clair que devant une cliente, c’est déplacé et anti-commercial !

  10. runningettalonshauts dit :

    J’applique la même technique que toi: lâcher sur des petits trucs pour tenir bon sur le plus important. Dans ton exemple, gérer ses enfants n’est déjà pas toujours facile, c’est clair qu’on a pas besoin qu’une vendeuse vienne s’en mêler pour juger!
    Ma Louloute (bientôt 3 ans) a eu ses premières tongs cet été, elle est fan, tant que ça a été possible, pas moyen de lui mettre autre chose, elle adore! Et puis c’est trop mignon 🙂

  11. De quoi je me mêle sérieux. Ma fille a toujours choisi ses chaussure et vêtement, c’est elle qui va les porter alors faut que sa lui plaise et qu’elle soit bien dedans .

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s