Comment un bébé de 20 mois gère les changements et la distance

Ce n’est pas évident de gérer un changement de vie même voulu: toute la logistique à penser, les repères perdus/à retrouver… Quand on est adulte, on peut s’exprimer, se confier, en discuter, pleurer et être réconforté, stresser, douter… Bref tout plein d’émotions dont aussi l’excitation et l’envie qui se bousculent. Je le sais car je suis en plein dedans avec notre départ de l’île de la Réunion pour la métropole d’ici ce soir! Ce départ je le vis seule avec ma fille car super-papa-chéri a du pour d’autres raisons, partir plus tôt (il y a une semaine). On avait bien tout avancé (j’avais rédigé une « to do list ») ce qui fait que je ne me noie pas dans les restant à faire, je prends le temps de regarder ma fille. Je l’observe pour voir si elle ressent quelque chose… Et comment cela se manifeste puisqu’elle n’a pas tout le vocabulaire pour s’exprimer à 20 mois.

D’une part, elle a du gérer un au revoir à son père. Elle a l’habitude d’être avec moi en journée mais le soir elle fait la folle avec lui donc, allait-elle être perturbée au moment du coucher? C’est plus pour moi que les soirs sont longs: on a déjà joué toute la journée ensemble, le soir, je n’ai plus la force ni l’envie de faire du cache cache… Heureusement, nous avons d’autres jeux comme lire des livres (en plus c’est une activité calme donc qui favorise le coucher). Nous avons fait pas mal de webcam avec papa depuis une semaine, on a même testé pour la première fois le téléphone! Elle réagit comme avec les mamies ou le tonton: elle envoie des bisous mais ce n’est pas les cris de déchirements ni les pleurs. Je me demande si elle n’a pas complètement compris et intégré l’au revoir finalement: elle a fait le geste, a fait des bisous (plusieurs ce qui est exceptionnel), je lui ai dit « on voit papa dans plusieurs jours » et elle a acquiescé. Ce fut simple. Plus simple que certaines fois quand je vais courir et que je la laisse avec son père même une seule heure et dans un lieu familier!!

Voyager avec bébé
Voyager avec bébé, c’est pas compliqué, juste un peu d’organisation!

D’autre part, je pense qu’elle ressent que quelque chose de plus se passe: je nettoie, range, jette, vide des étagères pour remplir des sacs et ses jouets disparaissent petit à petit. J’essaye de faire cela quand elle dort pour ne pas trop la perturber mais ce matin je n’ai eu d’autre choix que de l’amener avec moi au dépot-vente avec son cher tricycle. Cela s’est bien passé. Je lui ai annoncé qu’on ne pouvait pas les prendre dans notre voyage, qu’elle en aurait d’autre… Encore une fois, nickel chrome! Par contre, je commence à faire mes au revoir aux copines et là…. Bébé a été déchirée à tendre les bras, crier et pleurer, a-t-elle senti mon petit pincement? Je n’en sais rien… J’ai du détourner son attention et écourté les au revoir…

Et voilà trois jours qu’elle dort mal. Je dois me lever la nuit plusieurs fois car elle m’appelle ou appelle sa tétine (ce qui revient au même). Il faut dire aussi qu’elle a changé de lit depuis une semaine: elle est dans un lit parapluie, fini le lit à barreaux avec son mobile favori (que j’ai réussi à caser dans ma valise!!) et le matelas douillet. J’ai mis une couverture repliée plusieurs fois pour rendre plus moelleux ses dodos mais le souci n’est pas là je pense. Pourtant les réveils se passent bien… Comme d’hab, elle m’appelle dans le calme, sans stress. Elle rechigne à aller au lit, même à la sieste alors que d’habitude elle est même demandeuse. Je la garde ainsi plus longtemps avec moi. Même pour la sieste, elle se tourne et se retourne… Elle a même pleuré en dormant (plusieurs fois).

Je suis moi même dans mon état plus ou moins naturel: je dors mal et me réveille tôt, n’arrive pas à faire de sieste: oui, j’ai une certaine tension. Ma fille le ressent-elle? Plus la date de départ approche et plus je lui explique qu’on va changer de maison, de pays, qu’on va retrouver les mamies, les cousins, tonton et papa. Je ne sais pas si cela sert, si elle comprend tout mais sans doute cela me sert à extérioriser aussi, à savoir pourquoi on vit cette période de transition qui n’est pas de toute sérénité, pour du mieux, n’est ce pas 😉

On pourrait dire qu’elle est trop jeune pour comprendre mais non. Preuve en est: j’ai discuté avec une femme de militaire dont la fille de 22 mois gère très mal les séparations. Les au revoir sont déchirants, elle s’agrippe à son père, le demande tous les soirs, dès qu’elle est contrarié le réclame… Pas facile à gérer pour la maman du coup…

Chaque enfant est différent: extérioriser ou intérioriser? C’est pourquoi j’essaye d’expliquer au mieux à ma fille qui a l’air d’intérioriser pour le moment. Bien sûr je n’en parle pas tout le temps au point de créer une angoisse car cela reste un changement voulu et positif!

Est-ce plus facile de partir que de rester? Possible car en juin nous étions venu en métropole et avons passé 3 semaines sans son père sans aucun souci! Étonnant car bébé n’avait plus de repères du tout! Est-ce qu’elle grandit et murit aussi? Sans doute!
Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

Publicités

9 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Cherche pas elle doit sûrement sentir qu’il y a un truc qui se passe

  2. Mam psychomot dit :

    Je crois que tu fais ce qu’il y a de mieux à faire;… pas simple comme moment mais vous allez vite vous retrouver tous les trois et recréer un petit cocon rien que pour vous.

    1. theworkingmum dit :

      ça fait bien plaisir de se sentir dans ses choix d’éducation, merci 🙂 Oui j’ai hate de retrouver ce cocon!

  3. le plus important c’est de lui expliquer les choses comme tu le fais, elle doit ressentir que quelque chose se passe c’est sur!! j’espère que c’est pas trop dur pour toi de tout gérer :/ xx

    1. theworkingmum dit :

      Franchement, c’est un bébé parfait donc ça s’est bien passé!

  4. lesbebous dit :

    Oh, je n’avais pas compris que vous alliez partir aussi vite…Forcément, ta fille ressent qu’il se passe quelque chose ce qui doit être d’autant plus perturbant qu’elle ne doit pas vraiment comprendre quoi. Mais, sa maman est là pour la rassurer et c’est bien ça l’essentiel !

  5. élisabeth dit :

    je pense effectivement qu’elle ressent des choses à travers toi, et qu’ils comprennent beaucoup plus de choses qu’on ne peut l’imaginer. bon courage pour le vol et pleins de bonne choses pour ce nouveau départ métropolitain !

  6. Lalotte dit :

    Coucou!!
    Je pense qu’elle « comprend » pas se qui se passe mais ressent ton angoisse (héhé, pas facile de re changer de vie!!).
    Une fois de retour en métropole, qu’elle aura retrouvé papa et un rythme, cela ira mieux!!!
    Bonne route!!
    Des bisous!

  7. Tan Lynda dit :

    A 20 mois ou plus, même combat pour ces pauvres petits… je viens de vivre la même chose dans l’autre sens et ça a été dur pour elle et nous… A 3 ans, elle peut s’exprimer clairement et l’entendre parler de manque, l’entendre dire qu’elle veut rentrer chez elle, ça te déchire… tu doutes de toi, tu te demandes si tu as fait le bon choix, etc… déjà comme tu dis, toi en tant qu’adulte tu passes par diverses émotions, mais tu as choisi, eux non. On les change de lieu, de climat, de fuseau horaire, d’entourage, etc… Forcément c’est dur mais deux semaines après, quand tout se stabilise, je vois qu’elle commence à bien s’y faire et déjà elle ne se plaint plus. Tout est une question de temps et le principal est que vous soyez vous contents de votre situation, elle ressentira pareil du moment qu’elle est avec ses parents chéris 😉

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s