Quand ma fille est en mode « représentation »

Je vous l’ai déjà écrit, un peu trop d’ailleurs? mais j’ai un bébé presque parfait. Je ne me la raconte pas hein puisque cette fois-ci ce n’est pas moi qui le dit mais des copines invitées la semaine dernière à la maison. Enfin rentrée de la Réunion, forcément une soirée copines et collègues s’imposait! Envie de raconter mon expérience d’expatriée à la Réunion, d’écouter les unes ou les autres dans leurs avancées… Et bien sûr, envie de leur présenter ma fille (qui avait trois mois quand nous sommes partis), ma réussite, mon œuvre, mon bébé d’amour…

Je me demande toujours si elle sera dans son bon moment car on ne le sait jamais d’avance: trop intimidée, elle peut rester accroché à ma jambe toute la soirée, énervée elle peut chouiner pour un rien, fatiguée elle peut s’énerver et finir par chouiner pour un rien… Et elle peut se montrer sous son meilleur jour, elle sait faire mais jamais sur demande (ben oui un gosse c’est pas un animal). Tu es fière à ce moment là mais en même temps, tu sais que ça ne représente pas vraiment ton quotidien… Ben oui, faut pas rêver, tout comme nous, les bébés ont des bons et des mauvais jours, des choses qu’ils n’aiment pas faire… Mais, me voilà donc à regarder ma fille qui voit débarquer mes copines une par une (j’avais donné rendez-vous à 19H30 pour que ma fille profite de la soirée et de notre apéro dinatoire car elle se couche à 21H). Au départ, soyons honnête, bébé est dans mes pattes ou dans mes bras à presque se cacher le visage. Puis… En à peine 5 minutes, roulades par terre pendant que je prépare les assiettes, mets au frais ou sors les verres. Remballée la timidité!

On s’assoit tous autour de la table basse, bébé sur mes genoux (elle adore), elle commence à regarder les carottes coupées puis surtout la sauce dans laquelle il faut les tremper. Tremper dans la sauce, ça doit être inné chez le genre humain car elle a direct pigé le truc!! Elle ne croque pas la carotte, ne fais que la sucer mais direct retrempe son morceau dans la sauce, pff. Encore un soir où elle ne va pas manger grand chose! Avoir de la nourriture comme cela à sa portée, surtout le plateau de fromage, lui donne le sourire et elle se met à parler… Oui, oui, je vous assure… C’est la période où elle répète beaucoup aussi, j’en profite pour lui nommer mes copines présentes et elle répète super bien avec une intonation et une innocence qui n’appartient qu’aux enfants. C’est l’instant ou je suis gaga… C’est fou comme certains moments peuvent être insignifiants pour certains et merveilleux pour d’autres.

Nous mettons un peu de musique en fond, juste pour l’ambiance (quoique nous n’en n’avions pas vraiment besoin) et mon bébé presque parfait se met à danser (ce qui ressemble plus à des petits sauts de kangourou sur place!!). Tout le monde rigole, ce qui l’entraine dans d’autres pitreries. Elle me demande ensuite de chanter pour qu’elle puisse taper dans les mains (la chanson des crocodiles est sa favorites), je fais donc tout le répertoire des chansons où elle peut gesticuler en rythme (meunier, tu dors – ainsi font font font – petit escargot). Bref, on se croyait un concours de mini miss où en 2 minutes, il faut montrer le meilleur de toi, que tu sais faire plein de choses… Sans le vouloir (ou inconsciemment pour me plaire, pour avoir mon aval), dans mon cœur et ma fierté, ma fille a réussi haut la main.

Et vous savez que certaines histoires peuvent bien se finir? Ma fille qui s’éclatait (à croire que c’était elle qui avait invité des amies!!), comment allait-elle gérer le couché alors que la soirée battait son plein? Comme d’habitude, à savoir, un bisou à chaque personne présente et au dodo, sans chouiner, sans pleurer rien, elle prend le chemin de la chambre toute seule avec tétine et doudou sous le bras puis se place devant son lit en attendant que je l’y mette… J’adore ces moments. Tu sens qu’elle va au lit sereinement (quand elle y va en pleurant, je culpabilise de l’y mettre).

De retour au salon, tu as des sourires, des compliments… Mais comment je vais pouvoir me plaindre maintenant que tout le monde croit savoir ma fille presque parfaite??! Je ne serais plus du tout prise au sérieux, on va dire aussi que j’exagère et que je n’ai pas de patience… Haa belle stratégie ma fille, hihi! Car soyons encore honnête, oui ma fille n’est pas la plus dure des enfants mais elle a de sacrés mauvais moments, des « je veux » et des « je veux paaaas » très francs et sonores qui font que tout n’est pas plaisir. Alors je savoure ces moments qui viennent contre-balancer les crises. Mes copines ont été étonnées de ne pas avoir vu une seule grimace sur le visage de Sélène de toute la soirée. En effet, ma façon de l’éduquer est de ne pas la confronter quand j’estime que ce n’est pas vital ou qu’il n’y a pas trop d’abus. Par exemple, si elle a bien mangé à midi et ne veut pas ou peu manger le soir (ou que du fromage), je laisse tomber. Si elle ne veut plus jouer au parc, même si on y est depuis 10 minutes, tant pis, on rentre (après avoir essayer hein je jouer avec elle – on reste rarement moins de 30 minutes) sauf si j’ai décidé de prendre le soleil… Il y a donc peu de crise et encore moins dans ce genre de soirée où elle me sent détendue, ça doit jouer, et qu’elle décide elle-même ce qu’elle mange (le gros point de tension dans la journée c’est le repas). C’est tout l’avantage du congé parental à mon sens: pouvoir se féliciter des réactions positives de ton enfant, pouvoir se dire que c’est grâce à soi… Ce temps passé ensemble, c’est de l’or en barre.

A quand la prochaine soirée à la maison?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

Advertisements

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. La Maman Chat dit :

    Je viens de découvrir ton blog et j’adore ! Je me retrouve complètement dans ta présentation Hellocoton, sauf que ça fait à peine 2 mois que j’ai quitté la vie de working mum pour la vie 100%mum + j’ai aussi la chance d’avoir une petite fille adorable, calme, souriante, qui va au lit avec ses doudou et le sourire 🙂 ! Bon courage pour ta nouvelle vie à Paris !

    1. theworkingmum dit :

      Merci c’est super gentil, ça fait plaisir ce genre de commentaire :-)) Je file regarder le tien!

  2. S-Mummy dit :

    J’ai adoré la passage de la mise au lit… Moi aussi c’est toujours mon moment redouté quand la fête bat son plein et que pour PetiteLouloute c’est l’heure du coucher… Heureusement depuis quelques temps ça se fait tout naturellement et quel bonheur !!!! Là je redoute de rentrer, nouvelle maison, nouvelle chambre, nouveau lit… J’espère que la transition se fera bien 🙂 affaire à suivre 🙂

  3. La Carnetiere dit :

    Ah la maline! Trop mignonne en tout cas de te permettre de profiter de ta soirée. Je remercie toujours mon fils quand il fait preuve de patience et me permet de faire quelque chose qui ne le concerne pas et donc souvent ne l’intéresse pas!

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s