Cheval en bois ou cheval à poils? C’est tout vu! {Baby poney}

Ma fille est attirée par les manèges: la musique, les chevaux, avions et voitures, ça tourne… Mais c’est du genre, je suis attirée autant que j’ai peur. Elle me demande d’en faire mais une fois installée, ce n’est pas rare d’avoir des larmes et quelques « veux paaas ». Sans la forcer au max non plus, je lui dis qu’elle m’a demandé, qu’il faut essayer encore un peu… Généralement c’est au dernier tour qu’elle me fait un léger sourire du genre « ha ouais, pas trop mal ». Le comble bien entendu est une fois que je l’hôte du manège, elle me redemande un tour sans grande conviction, ce qui fait qu’on a jamais fait de second tour. « On » car à cet âge on monte sur le manège avec bébé. Pratique pour prendre les photos mais on ressort avec la tête qui tourne un peu…

manege
Bébé attiré par le manège…

Les chevaux (à poils cette fois-ci), ma fille en a vu quasiment depuis qu’elle est née voire même avant! Il faut dire qu’enceinte, j’ai pratiqué l’équitation jusqu’à ce qu’on m’arrête (second mois de grossesse, snif). Sur l’île de la Réunion, un des parcs était juste à côté d’un lieu de balade à dos de poney (5 euros les 20 minutes). Elle faisait sans arrêt la navette entre les jeux et les poneys mais sans jamais vouloir monter dessus et dès ses un an.

Tchoupi fait du poney, un de nos classiques

Il faut dire que les poneys en dessin animé elle connait presque par cœur grâce à Tchoupi fait du poney. Elle a ainsi repéré tout de suite le chapeau (la bombe) pour monter sur le poney par exemple. On a ensuite continué avec des livres, Dora et son poney pour ne citer que celui-ci ou les livres sur la ferme tout simplement…  Cheval ou poney sont des mots qu’elles dit parfaitement. Elle fait encore mieux puisqu’elle me réclame parfois après la sieste « poney?? » avec ses grands yeux bleus. Quand je lui dis oui, elle fait alors sa danse « youpi » qui consiste à sauter les pieds joints plusieurs fois de suite. Nous filons donc au poney club, celui où j’ai moi-même commencé à 12 ans! Forcément, je ne connais plus les poneys, ni les chevaux… Mais certains profs y sont encore. La claque! Bref, oui on a tous vieilli!

bebe-caresse-poney
Elle a déjà compris comment présenter sa main pour éviter qu’on lui mange les doigts

C’est une balade fort sympathique car il y a de l’espace, d’autres enfants, des poneys au boulot à regarder, la grande écurie des chevaux à traverser et à caresser de loin avant de passer à « un autre » comme dirait ma fille (elle est servi, il doit en avoir au moins une centaine!) mais ce n’est pourtant pas tout de suite que ma fille pourra monter dessus. Le baby poney est une activité si elle souhaite faire du poney, qui commence à 3 ans pour aller jusqu’à 6 mais qui n’est pas pratiqué dans tous les clubs équestres.

Il y a des précautions à prendre:

  • Bien s’assurer que bébé le souhaite (pas du genre comme la mienne, « j’aime mais j’ai trop peur »)
  • Vérifier la motricité de votre enfant avec le moniteur (ne pas être pressé! Il peut s’agir d’une question de mois)
  • Ne pas oublier qu’un enfant de cet age est loin d’être formé et que pour éviter ou minimiser les problèmes, le poney club doit être équipé de bardettes ou selles renforcées pour empêcher les mauvaises positions et idéalement avoir une certaine approche sensorielle avant tout: un vrai temps d’approche du poney (le respect de l’animal s’apprend), de brossage… Certains poneys clubs font monter les enfants mais sans les rênes pour ne pas que l’enfant agace le poney en s’agrippant aux rênes, il faut donc pouvoir longer plusieurs poneys (d’ailleurs, les parents sont peut-être mis à contribution?)
  • Les poneys sont de races shetlands: les plus petits je crois car c’est impressionnant d’être d’un coup si haut et de ne pas maîtriser l’allure!

Une activité avec un animal est très bénéfique pour l’enfant: confiance en soi, motricité et respect. Néanmoins, cela dépend beaucoup des professeurs. Beaucoup cassent et gueulent comme des putois. Ma solution? L’équitation western. Pour avoir testé les deux, sans aucun doute, regardez si autour de vous il n’y a pas du western, l’approche du cheval est réellement meilleure et les moniteurs ont une autre philosophie (ce n’est pas issu du militaire où c’est toi qui décide et basta).

Quelques activités du baby-poney :

  • Au pas, les enfants apprennent à tenir en selle, à trouver leur équilibre avec des exercices comme toucher la queue du poney puis les oreilles, se coucher sur le poney en avant puis en arrière…
  • Quand les poneys ne sont pas en longe, les enfants apprennent à manier les rênes
  • Découverte du trot: trot enlevé, debout sur les étriers, trop enlevé sans se tenir, trot debout
  • Balade avec petite butte à monter et/ou descendre, petit saut d’obstacle…

Pour preuve du bénéfice sur l’enfant, certaines thérapies à destination de personnes souffrant de troubles physiques et/ou mentaux mettent le cheval au cœur de leur programme. Cette pratique est appelée hippothérapie. Je dois être troublée moi aussi pour aimer autant les chevaux 🙂

D’ici là, ma fille découvre le galop… sur cheval à bascule et ça, elle maîtrise!

bebe-sur-cheval-a-bascule
Maîtrise totale des allures, de l’arrêt et de la monte et descente

Et chez toi: pour ou contre faire commencer tôt? Ton enfant a-t-il été demandeur?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. lilicf dit :

    justement il en a fait hier! Il y avait la bénédiction des chevaux dans notre ville. Il adore. Mais je ne l’ai pas inscrit à des cours, il adorerait!

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s