Violenter son enfant en cas de pipi nocturne?! WTF ??!!

Je ne suis pas sure que violenter son enfant soit la bonne solution pour acquérir la propreté. Violenter, le chantage… C’est d’abord une prise de conscience physique. Ma fille monte les marche: bien. Elle me dit quand elle fait ses besoins dans la couche: bien. Vous me direz alors que ce n’est pas si loin la propreté: faux. Quand j’enlève la couche, c’est la cata! 7 pipis nettoyés et 1 caca ramassé. Et alors? Je range le pot et passons… Repassons dans quelques semaines. Pas de cris, pas de punitions… On le sait quand on commence à leur apprendre la propreté que ça ne va pas être facile (sauf exception).

Je me souviens petite fille avoir fait pipi au lit (je rêvais de WC! je t’assure!). Ma mère avait alors changé les draps sans rien dire (elle n’étais pas fâchée mais je crois que tenir la discute la nuit quand t’es extirpée de ton lit n’est pas le truc que t’as envie) mais moi cette épisode m’a marqué!

Hé bien figurez-vous qu’un petit garçon de 7 ans est mort parce qu’il avait fait pipi au lit. Il a été battu par sa mère selon l’hypothèse retenue à ce jour (l’enquête est toujours en cours).

Que dire!!?? Comment en arriver là? Le drame se passe fin juillet au Comores, un archipel à nord ouest de Madagascar. J’ai l’impression que ce n’est pas un pays où il fait bon vivre: pauvreté, pénurie en eau/électricité/essence, une histoire ponctuée de coups d’Etat…

5,3 enfants/femme

Taux de mortalité infantile : 84,07 ‰

Les faits: « l’enfant a eu des blessures graves au niveau du ventre. Ces blessures laissent croire à un objet métallique qui a pénétré dans le ventre jusqu’à toucher les poumons », selon La Gazette des Comores. L’enquête est en cours pour déterminer s’il s’agit d’un accident comme le raconte la mère (mon fils « s’est cogné en courant à un objet qui l’a pénétré », heureusement que ma fille ne se transperce pas le ventre avec le coin de la table basse!!) ou si ce sont bien ses coups qui ont causé son décès (« c’est un sac avec lequel la mère frappait l’enfant qui contenait cet objet tranchant qui serait à l’origine de la mort »).

Comment en arriver là? Énervée d’être réveillée? On crie à la limite… Heu moi dans la nuit j’ai pas vraiment d’énergie! On a la flemme de changer les draps? Viens bébé dans mon lit… Un « c’est pas cool » ça je pourrais le sortir…

Je ne pense pas qu’une société ait comme base de l’éducation (ou un de ses principes) la violence, je préfère me dire que ce n’est que des individus isolés porteurs de mal être (ou eux même ayant subi cela… Même si ce n’est pas une excuse). Sa plus grande punition est sans doute d’avoir perdu son fils, cette culpabilité qu’elle va ressentir car même si ce ne sont pas ses coups, n’est-ce pas pour éviter sa mère que ce garçon a fui?

Je ne comprends pas. Ce n’est pas le statut social ni le développement du pays qui peut être mis en cause ou alors je demande à être informée : j’ai toujours vu les africains dans des tribus reculés avec de larges sourires, vivant en communauté… Loin des problèmes de nos civilisations (même s’il en ont d’autres et souvent plus graves).

Sans réponse, sans explication… Mais un souhait que cela change! L’Unicef a lancé un appel pour une plus grande mobilisation des autorités et des citoyens sur le front de la lutte contre la violence faite aux enfants. Il y a « trop d’abus » physiques et sexuels contre les enfants aux Comores, réagit le site d’informations des Comores, suite à la publication d’un rapport de l’Unicef faisant état de 518 cas de violences sur les enfants en 2012.

unicef-contrelaviolencefaiteauxenfants

Selon le même rapport « en plus d’être victimes de violences physiques et psychologiques, un nombre alarmant d’enfants subissait des agressions sexuelles. La majorité des agressions documentées avait lieu dans le cadre familial et impliquait de proches parents. L’âge moyen des victimes était de 13 ans. »

Pas besoin d’aller si loin pour trouver de la violence ni dans un pays pauvre puisqu’en Angleterre, un enfant de 4 ans, sans faire pipi au lit, a été torturé par sa propre mère (ça me dépasse), a été privé de nourriture et de conditions d’hygiène normale… Quand on lit le récit détaillé de ce qu’il a subi, je suis presque soulagée qu’il soit parti à 4 ans et pas plus tard…

Je me demande vraiment dans quel monde on vit ! Sans placer nos enfants comme des enfants rois, c’est ce que nous avons de plus précieux.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

Advertisements

6 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. katsissi dit :

    C’est terrible en effet, pauvre enfant ! mais sans aller aux comores, en France c’est récurrent ce genre de violence ! j’ai envie d’hurler de douleur, de peine et de colère ! pour moi aucune excuse à ces parents, pourquoi faire des enfants si c’est pour les frapper ? j’avoue ne pas comprendre….

  2. Anne-Laure dit :

    Odieux.
    Ici en Belgique, on a eu le cas du petit Brayan (je sais pas si on en a parlé en France ? )
    Ce petit bout a été maltraité par sa mère qui – entre autres – lui garottait le zizi pour l’empêcher de faire pipi la nuit. A 2,5 ans. Il a du être amputé car quand il a été trouvé, son zizi était complètement nécrosé. Aux dernières nouvelles, il est toujours dans le coma, son pronostic vital est engagé.

    1. Supamam dit :

      Oui Anne Laure j’ai vu cette histoire 😦 je trouve ça tellement barbare et inhumain, qu’est ce que ces parents ont du subir pour vouloir faire ça à leur enfant.

    2. theworkingmum dit :

      C’est dingue!! Punaise… Parfois y a quand même de sacrés questions!!!

  3. Supamam dit :

    J’ai lu d’autres horreurs qui sont arrivées très récemment. je ne trouve pas les mots pour dire ma colère. Oui nous ne sommes pas parfait, il m’arrive de m’énerver contre supabb, mais c’est jamais vraiment à cause de lui ou de ce qu’il a vraiment fait, c’est juste moi qui ne suis pas en phase à ce moment précis, mais de là à le frapper ou pire… je ne veux pas imaginer.
    Il faut que ces parents se fassent aider, qu’ils voient qu’ils ne sont pas seuls face à leurs problèmes et qu’il y a toujours des solutions.

    1. theworkingmum dit :

      C’est exactement ça, généralement quand ici ça crie c’est qu’on est pas en phase. Bizarrement à chaque décès d’enfants, l’assistance sociale avait déjà vu la famille donc… Là aussi on peut se demander s’ils ne préfèrent pas baisser les yeux… Trop horrible la réalité parfois.

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s