Réforme des rythmes scolaires: je ne comprends pas Vincent Peillon

Ce qui m’énerve profondément en politique est que dès un changement de gouvernement, il y a des réformes à tout va sur la base d’on ne sait quel constat même de choses qui semblent marcher. Cela ressemble à du « moi, je sais » ou pire « moi, je ne sais pas mais je fais quand même ». Je dis ça sur la base de quelques constats (heureusement) comme la réforme du statut autoentrepreneur, la réforme du congé parental… Sans m’enfoncer dans la politique car je suis de celles qui pensent que les bonnes idées ne sont pas que de droites ou de gauches, je ne comprends pas l’entêtement de Vincent Peillon, notre Ministre de l’éducation, avec sa réforme des rythmes scolaires.

Je ne vais pas te causer de l’impact dans ma vie car ma fille va en halte-garderie, l’école sera en septembre 2014 mais en tant que maman et citoyenne (je cumule les mandats comme beaucoup), je suis bien obligée d’entendre le grognement et d’essayer de comprendre (avant de taper peut-être moi aussi sur nos chers politiciens?! Et pourtant je suis une vraie pacifiste…).

Pourquoi une réforme?

« On ne peut pas être le seul pays avec des journées (d’école) aussi surchargées et aussi peu de jours (de classe) par an », a annoncé il y a plusieurs mois le président de l’UMP, Jean-François Copé.

C’est donc une réforme voulue également par la droite mais j’ai déjà une interrogation: parce que les autres pays n’ont pas la sécurité sociale, il faudrait l’enlever? Idem pour le SMIC? Je ne pense pas que ce soit positif de toujours se comparer aux autres pays. Restons tous moyens et tous dans la mouise alors! J’aimerais que ce soit plutôt les méthodes pédagogiques qui soient revues. Je trouve que l’enseignement est beaucoup trop passif avec c’est un unique système de note sur 20 qui compte. Et l’effort? Nous ne parlons ici que de la maternelle et du primaire mais c’est pire au collège et lycée!
Pour te parler de moi (un peu quand même, welcome sur mon blog), quand je suis au travail, il y a des jours où je suis hyper productive à m’étonner moi-même. J’en fais beaucoup plus que certains jours où je reste plus tard. Pour moi, ce n’est clairement pas le nombre d’heures le seul indicatif à retenir.

C'est la rentrée!
Sur la route de l’école…

Ce que ça donne…

Lors de cette rentrée 2013, 4 000 communes sont passées aux nouveaux rythmes scolaires, soit 4,5 jours par semaine au lieu de 4.

L’emploi du temps des élèves est organisé selon les grands principes suivants :

  • les élèves ont toujours au total 24 heures d’enseignement obligatoire par semaine
  • ils vont à l’école quatre jours et demi par semaine
  • ils n’ont pas plus de 5 heures 30 d’enseignement obligatoire par jour, ni plus de 3 heures 30 par demi-journée
  • ils ont une pause méridienne d’au moins 1 heure 30

4,5 jours cela signifie que les enfants ont cours soit le mercredi matin mais dans ce cas il est très dur de les réveiller le vendredi matin (dixit une maman) soit le samedi matin mais dans ce cas, les parents grognent du temps qu’on leur prend à passer avec leur enfant (c’est aux communes de demander un décret pour faire classe le samedi et non le mercredi).

« En tant qu’enseignante j’ai toujours aimé le samedi matin parce que les enfants travaillent bien, ils savent que les parents vont venir les chercher, qu’il n’y a pas de cantine. » (intégralité à retrouver ici)

Bien que nous ayons également le moins de semaines de classe par rapport à nos voisins européens, pas de modification à ce niveau et c’est bien dommage de ne pas avoir exploré cette piste aussi. Vitesse et précipitation ne sont pas copains.

Pourquoi pose-t-elle problème?

  • Le financement

« 250 millions d’euros ont été débloqués pour cette réforme pour la rentrée 2013. Mais dans le futur, les collectivités devront assumer elles-mêmes cette dépense. » Là, je dis aïe et même comment est-ce possible que ça se passe de cette façon là? Est-ce que ton boss accepterait que tu lui dises que tu as engagé des actions sur plusieurs années sans financement?

Pourquoi la réforme coûte? C’est aux communes de prendre en charge les ouvertures de cantines le mercredi midi et l’embauche d’animateurs pour assurer les activités périscolaires.

Il y a une grogne trans-courants, chez les maires de droite comme de gauche, a dénoncé le président de l’Association des maires de France (AMF), Jacques Pélissard.

  • Un rythme plus fatigant pour les enfants

A ceux qui trouvent leur enfant plus fatigué, Vincent Peillon répond que « La fatigue des enfants après la rentrée est un phénomène bien connu et qui ne date pas de cette année. Il faut que les choses se mettent en place ». C’est pas faux mais un parent connait bien son enfant et saura sans doute faire la différence… Par ailleurs, les parents mettraient « trop de pression sur les enfants et d’activités extrascolaires ». Et si on disait qu’il a fortement besoin d’un conseiller en communication? Les parents, ces fautifs… Le jour où l’école ne sera pas qu’un lieu d’enseignement où on va à reculons mais un vrai lieu de vie et de partage, peut-être que les parents n’auront plus à combler par des activités que l’enfant apprécie réellement!

Résultat…

Une grogne des maires de droite et de gauche, une grogne des parents d’élèves, des pétitions de toutes parts, des témoignages en commentaires d’articles en ligne qui pourrissent littéralement Vincent Peillon (sans aucune modération), des grèves de certains établissements… On dirait bien que la réforme est allée trop vite même si les Français sont des râleurs nés! Allez reconnaissons-le!

Malgré tout cela, Vincent Peillon annonce haut et forme que « la réforme marche bien » et que la réforme « est mal comprise ». De qui se moque-t-on? Il faut se donner la peine de vouloir faire comprendre. Entre le changement trop rapide et le changement imaginaire…

C’est clairement la politique de l’autruche il me semble! C’est sympas les autruches mais dans la savane!!

C’est autant de partitions à inventer que de petites communes, note Jean-Louis Demois, maire sans étiquette d’Ecuillé (Maine-et-Loire), 600 habitants.

Le mot de la fin: zoom sur ma rentrée 2014

Si tout cela est maintenu, l’an prochain ma fille sera sans doute réveillée de ses grandes siestes (entre 2 et 3H pour une fin de sieste à 15H30) « pour aller faire des activités périscolaires » comme on le note aujourd’hui puisque l’école finit à 15H30. Alors moi qui me réjouissais que ce serait la fin de la galère des modes de garde, serais-je entrain de découvrir une nouvelle problématique? Une enfant plus fatiguée, qui récupère moins, que je dois coucher plus tôt le soir (donc moins de temps à partager) car c’est ça le souci: raccourcir les journées des enfants mais celle des parents ne l’est pas donc une même amplitude pour les enfants avec autant de stimulation. A ce jour, je préfère réellement passer à 80% de temps de travail : passer le mercredi avec ma fille pour faire cette coupure du mercredi et aller la chercher le samedi midi ou dans l’autre option aller la chercher plus tôt le soir (ou super-papa-chéri tiens! Égalité des sexes). Si j’ai pris un congé parental est que je voulais éduquer ma fille et respecter son rythme biologique, ce n’est pas pour envoyer tout bouler dès ses 3 ans! Je me demande même s’il y a des écoles privées dès la maternelle!! Et ça, c’est la preuve que la réforme n’est une réussite!

Source: le point, RTL, Huffington post, le site de l’éducation nationale, Le Monde

Vos témoignages en commentaires ou en lien si vous êtes bloggueur avec grand plaisir comme Maman bobo, Rock’n mom, Cactus rose, La vie de Jo, PAF, Capucine et compagnie, Ces doux moments…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

Advertisements

8 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Je crois que malheureusement personne ne comprend ce cher Ministre !!
    Ici l’école et la mairie ont fait passer un questionnaire pour faire au mieux. Le maire elle même a dit ne pas être d’accord mais ne pas avoir le choix. C’est du n’importe quoi !! Il y a une réforme pour dire que les journées sont trop longues pour les enfants. Donc il faut les raccourcir MAIS pour compenser, il faut rajouter 1/2 journée par semaine. Sauf que dans le questionnaire on nous demande si on veut rajouter cette demi journée le mercredi ou le samedi ET on nous demande de choisir où répartir le temps d’activité péri scolaire (chose pour laquelle nos impôts vont sacrément augmenter). Alors conclusion : le temps d’école sera toujours aussi long car on nous propose un TAP après les nouvelles heures d’école ET EN PLUS (alors que la réforme visait aussi à alléger le temps pour nos chers enfants) on rajoute 1/2 journée… Comme on disait avec la maîtresse de mes filles, ça n’a ni queue ni tête, la logique n’est pas là. Les enfants vont travailler plus au bout du compte, leurs journées seront toujours aussi longues et nos impôts vont augmenter. BRAVO MONSIEUR LE MINISTRE POUR L IDEE DE GENIE QUE VOUS AVEZ PONDU LA !! A voir sur le long terme si les enfants s’en sortent mieux sur le plan des résultats scolaires, en espérant que certains ne se noient pas davantage…..

  2. mamenblogue dit :

    bonsoir, lorsque j’ai su que la réforme allait passer dans mon village, j’ai su que ça n’irait pas. Pour moi, il y a anguille sous roche, on ne peut pas dire à des communes ‘on change tout et cette année c’est pour nous mais l’année prochaine vous allez casquer », parce qu’au final ce sont nos enfants qui casquent!! Ce que je ressens, c’est que le gouvernement n’en a rien à faire de nos enfants, ils n’ont pas écouté les 1ers concernés (parents et instits) et ont imposés cette réforme. Et le pire c’est qu’elle créée encore un fossé entre les élèves car certains ne peuvent pas s’offrir les activités qui ne sont pas gratuites partout.
    Perso, je récupère mes 3 enfants à 15.45, sauf quand c’est leurs maîtres respectifs qui prévoient un truc ; et aprés le goûter, ils s’effondrent, les devoirs sont difficiles à faire faire et la fin de semaine ben en fait y’en a plus vu qu’ils sont fatigués tout le temps (malgré un dodo à heure raisonnable).
    En tout cas, si cette réforme persiste à exister,je ne mettrai pas ma dernière à l’école à 3 ans, mais j’ai de l’espoir car les réformes , ça va , ça vient … 😉
    Bonne nuit et merci pour cet article super bien détaillé.

  3. stephix dit :

    coucou! personnellement, le samedi serait une cata pour nous car nos familles habitant à l’autre bout de la France, il nous serait désormais impossible de faire l’aller-retour dans le week-end comme nous le faisons de temps en temps en partant le vendredi soir. à moins qu’on ait le droit de faire sécher les cours?! Non mais en dehors de mon cas particulier qui ne va sûrement pas convaincre mr Peillon-je-sais-tout, je suis tellement catastrophée que je suis en train de me renseigner pour du privé ou du privé hors contrat, carrément, histoire d’avoir des horaires humains et des méthodologies à la pointe (qui n’intéressent visiblement pas notre chère éducation nationale. On se demande pourquoi ils préfèrent la médiocrité……pour rendre les gens débiles et mieux les gouverner ? J’en sais rien. Mais bref, si je cherche cette solution alors que je n’en ai absolument pas les moyens, jsais pas comment je vais gérer ça, c’est qu’en effet cette réforme est un vrai fiasco et fait fuir les parents qui souhaitent mieux pour leurs enfants.

  4. AurélieH dit :

    perso je trouve ça bien que la journée « d’enseignement » finisse plus tôt (enfin, c’est la solution choisie par l’école de mes filles, finir les enseignements à 15h30 et faire du périscolaire jusqu’à 16h30) parce que je me souviens que les fins de journées étaient dures, pour moi, et qu’on n’apprenait vraisemblablement pas grand-chose la dernière heure de cours.
    Je rejoins la personne que tu cites, moi j’aimais bien allée à l’école le samedi matin parce que c’était mon papa qui venait me chercher (et les quelques fois où on partait en week-end, ce qui ne m’a pas empêché d’avoir mon bac ! lol)
    En tant que maman, a priori ça me gênerait que mes filles aillent à l’école le samedi matin et ça m’arrangerait le mercredi matin, et en y réfléchissant bien, ben le samedi matin elles se réveillent à la même heure que la semaine, et ça poserait certainement moins de problèmes d’organisation aux communes, aux écoles et aux parents que les enfants aient classe le samedi plutôt que le mercredi.
    Et pour terminer, je ne sais pas exactement ce qu’il en est aujourd’hui, mais dans les années 1990, mes correspondants allemands et anglais avaient 2 semaines de vacances en moins l’été et terminaient l’école à 15h, et ils n’étaient pas pour autant plus « bêtes ».
    Bref, pour moi la réforme est bâclée et inutile dans son état actuel…

  5. sangrego dit :

    je ne suis heureusement pas concernée cette année….j’ai vu le reportage hier 66 minutes sur M6 et je suis estomaquée de voir des cours d’écoles remplis d’enfants surexcités alors qu’ils devraient être en « activités  » périscolaires. Pire, être encadrés par des personnes non formées….non mais où allons nous?
    Pourquoi ne pas faire comme nos voisins allemands? cours le matin et après midi sport , musique ou autre mais dans des associations , clubs et compagnie….
    J’ai relevé aussi le problème des horaires différents selon les niveaux. Super pour l’organisation quand tu as plusieurs enfants!!!et comment les assistantes maternelles peuvent-elles gérer ça? si elles ont un bébé en garde, doivent-elles le couper de sa sieste pour aller récupérer un enfant en petite section? puis repartir une heure après pour celui qui est au CP…..
    Le problème du samedi se pose aussi pour les parents séparés….le parent qui ne voit ses enfants qu’un week- end sur deux fait comment (surtout s’il n’habite pas à côté).Doit il revoir le juge pour une autre organisation?.
    Et les orthophonistes ou autres spécialistes qui voient leurs cabinets se déserter le mercredi matin faute d’école, il faut donc trouver d’autres dispos pour les RDV…..
    Bref, une réforme débile qui n’arrange personne et qui désorganise les familles plus qu’autre chose.

  6. Emma June dit :

    MisterBB doit entrer à la maternelle à la rentrée prochaine et je flippe…C’est vrai que les français sont des râleurs mais sur ce coup, il y a quand même beaucoup de gens (parents, enfnants et politiques qui sont unanimes! Donc, j’espère que cette « bêtise »ne durera pas trop longtemps et que mon bébé n’en pâtira pas trop…

  7. Cleophis dit :

    Je suis d’accord sur les points que tu as soulevé. Néanmoins, je pense que cette réforme est nécessaire mais elle a été très mal pensée: 1.il fallait décider du mercredi ou du samedi sans laisser le choix aux communes, ma belle-soeur instit travaille le samedi alors que sa fille dans l’école de la commune d’à côté travaille le mercredi… 2. une réforme financée par l’Etat, c’est une hérésie de laisser toute la partie financière aux communes, on sait bien qu’il y en des plus riches que d’autres, c’est une école à deux vitesses qu’on est en train d’instaurer. 3. Raccourcir les vacances scolaires 4. Mieux répartir les enseignements dans la journée (c’est en cours mais c’est pas encore ça).
    Ici, nous sommes passés aux 4 jours et demi avec cours le mercredi matin et comme c’est la première année d’école de ma fille, je ne peux pas dire si cela change grand-chose à sa fatigue. Il est vrai que le jeudi à 17h30 elle s’écroule sur le canapé mais on m’avait déjà fait la remarque à la crèche qu’elle avait besoin de plus de sommeil que les autres enfants. On insinuait qu’elle avait des carences alors qu’elle se porte très bien. Je pense qu’il faut attendre et juger sur la durée, un mois c’est trop court pour enterrer une réforme.

  8. Femin'elles dit :

    Je trouve que c’est un beau bordel cette réforme. Je ne comprends pas pourquoi certaines communes ce serait le mercredi matin, d’autres le samedi. C’est n’importe quoi, soit tout le monde est calé sur le même jour soit personne! D’une commune d’un même département à l’autre ça change c’est ridicule!

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s