Notre sortie au Museum d’histoire naturelle

Quand nous sommes rentrés de l’île de la Réunion pour retrouver Paris, une chose était sure: ma fille profiterait dès son plus jeune âge de la culture qu’offre la capitale. Une envie renforcée par l’arrivée de l’hiver où il ne fait pas très beau, en toute logique, qui incite à tester des sorties d’intérieur (si, si, bizarre à écrire mais c’est possible!).

A deux et demi, nous avons souhaité lui faire découvrir la grande galerie de l’évolution du Museum d’histoire naturelle estimant qu’elle était encore un peu petite pour les expositions même celles réservées aux enfants (généralement c’est plutôt vers 4 ou 6 ans).

visite-museumhistoirenaturelle

Comme c’est étrange qu’en ce samedi matin, nous n’ayons trouvé que des parents accompagnés de leurs enfants! Question pratique, le Museum peut être fait en poussette car bien que sur 3 niveaux, il y a des ascenseurs mais je conseillerais plutôt de porter bébé car c’est bien plus facile pour manœuvrer dans la plaine africaine.  visite-museumhistoirenaturelle

Dès les premiers pas, les yeux doivent s’habituer à la faible luminosité des lieux (souhaitée pour conserver au mieux les animaux empaillés). Nous avons filé au premier étage, là où se trouvent les animaux de la plaine africaine, ceux que ma fille connait le mieux pour adorer le livre de la jungle. Dès qu’elle vit les animaux, en bon public, elle fit des « wahou » appuyés puis des « aga » qui signifient « regarde » mais nous, on préférait regarder son visage. Je ne me lasserais jamais de ces expressions de découverte et d’émerveillement! Elle a enfin pu voir le long cou des girafes en « vrai », des hippopotames (mot qu’elle prononce très bien), le lion et bien sûr l’éléphant. Quand elle vit l’éléphant, elle se mit à chanter « une, deux, on circule militairement » du livre de la jungle mais dès que je lui proposais de s’en approcher, la taille de l’animal la figea sur place. Très impressionnant ces bêtes! Par la main et moi accroupie, nous y sommes arrivés, à le regarder de près. Nous avons vu également les ours polaires, les rhinocéros qu’elle connait moins bien… Bref, à deux ans et demi, la grande galerie est un incontournable pour découvrir ou réviser les noms des animaux!

visite-museumhistoirenaturelle

visite-museumhistoirenaturelle

visite-museumhistoirenaturelle
visite-museumhistoirenaturelle

visite-museumhistoirenaturelle

Nous nous sommes arrêtés devant un gros hippopotame avec ce Monsieur assis dessus entrain de lire un journal. Super-papa-chéri en curieux est allé demander l’explication et moi, je courrais derrière ma fille (passée la timidité devant la taille des bêtes, le naturel revient et à deux ans et demi cela signifie courir!). Cette étrange scène représente l’homme dans toute sa nonchalance, à vivre sa vie sans se soucier de la nature qui commence à mourir sous son poids, le symbole de la peau de l’hippo qui se craquèle. Jolie image une fois qu’on a la signification car perso, j’aurais jamais trouvé…

visite-museumhistoirenaturelle

Nous sommes ensuite allés au second étage où c’est l’impact de l’homme qui est mis en avant et la notion de développement durable. Comment concilier nature et développement en somme? Vaste et passionnante question! Une galerie des espèces menacées ou disparues est également présente avec l’emblématique dodo. J’ai ris jaune en y pénétrant car pour moi c’est l’ensemble des animaux présentés dans cette galerie de lévolution qui sont menacés. Des notions de respect et d’écologie encore impossible à faire passer à ma fille ainsi retour au rez de chaussée avec les animaux marins et polaires. Elle a bien sûr adoré les tortues (luth) puisque l’on chante « jamais on a vu jamais on ne verra la famille tortue courir après les rats » très souvent mais aussi les poissons pour avoir fait plusieurs aquariums.

visite-museumhistoirenaturelle

Impossible également de visiter le Museum sans s’arrêter devant les énormes squelettes de rorqual bleu, baleine… Et donc d’essayer de faire comprendre à son enfant de deux et demi qu’on a tous un squelette, des os et que par dessus il y a de la chair et des muscles puis de la peau et des poils…

Nous sommes restés presque 2 heures mais avec des enfants intéressés (et un peu plus grand) par les explications et les animations prévues sur écrans, il faut bien en compter 3 je pense! S’il ne pleut pas, une balade au jardin des plantes est aussi appréciable. Pour notre part, on était crevés, retour maison pour la divine sieste!

visite-museumhistoirenaturelle

visite-museumhistoirenaturelle

On pourrait croire que le Museum n’est qu’une vitrine figée de ce qu’est la nature mais non, de nombreux chercheurs aujourd’hui sont sur le terrain pour étudier cette nature, en découvrir encore des aspects car bizarrement l’homme va dans l’espace mais se soucie bien peu des merveilles qu’il a sous les yeux (heu… là je me demande si c’est pas la minute « catastrophe, au secours c’est l’automne et je commence à déprimer! »)

Toutes les infos pratiques ici

Et toi, des bons plans sur Paris pour sortir bébé et enfant en hiver?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s