Oser sortir sans tétine ne signifie pas être courageuse

Si seulement je trouvais un palliatif à cette satané tétine quand je l’oublie à la maison! Car oui, j’ai osé sans sortir sans tétine mais ce n’était pas du tout volontaire… Loin de moi l’idée de sortir sans la meilleure invention qui ait été inventée! En tout cas, la meilleure concernant la petite enfance car il faut tout de même remettre les choses dans leur juste contexte, nananère!

La tétine est aujourd’hui limitée aux phases de dodo et de « stress » qui permet la détente et que ma fille se calme. Elle l’a bien compris d’ailleurs car quand elle commence à jouer elle vient me donner sa tétine fièrement « pour dodo » mais sortir sans tétine n’est pas encore possible, comme le téléphone ou les clefs, elle reste encore incontournable!

Deux ans et cinq mois que je suis officiellement maman et il faut croire que la formation n’est pas finie! Comment est-ce possible de faire un telle erreur? Oublier de sortir sans ta meilleure alliée?! Il m’est déjà arrivée de sortir sans couche, de finir le paquet de coton sans en avoir d’avance, de me trouver dans un embouteillage alors que c’est l’heure de manger sans rien pour faire patienter la miss… Toutes ces situations sont stressantes car oui, être maman c’est aussi stressant, ce n’est pas que du bonheur tout le temps (celui qui n’a pas de souci à être réveillé plusieurs fois la nuit est invité à me le démontrer chez moi, j’offre le sac de couchage et le ptit déj!). Toutes ces situations font parties de l’apprentissage qui font qu’aujourd’hui je peux partir avec la miss en deux minutes de chez moi le sac est fait et rien n’est généralement oublié. Ne jamais dire jamais surtout quand le jeu favori de sa progéniture consiste à cacher la tétine et à la chercher. Le gag est bien sûr qu’elle-même oublie parfois où elle a posé la tétine. Elle arpente donc l’appartement avec des « tétine? » comme si elle allait lui revenir comme par magie… Ha c’est beau encore à cet âge cette forme de naïveté. Heureusement puisque c’est moi qui l’ai faite et surtout qui la voit évoluer tous les jours, je connais ses cachettes même si je me fais avoir parfois. Dans ces cas là, je sors une seconde tétine d’urgence. Deux et cinq mois de formation quand même. On ne me la fait plus!

Ne jamais dire jamais puisque je suis sortie avec ma fille il y a quelques jours en porte bébé, nous avons pris le bus, nous chantions dans la rue (oui, un moment de bonheur avec en prime le soleil), le sac sur l’épaule. Tout était parfait. A deux et cinq mois, ma fille est imprévisible: du rire aux larmes et vice versa. Je suis préparée à cela. Des nerfs presque d’acier! D’une minute à l’autre, ça peut déraper et elle peut réclamer le doudou puis la tétine, l’un sans l’autre ne marche généralement pas.

J’ai déjà oublié la tétine (on a besoin de plusieurs leçons parfois, gloups) et j’avais trouvé de quoi distraire son attention: chanter, lui demander ce qu’on allait manger pour le repas, la divertir avec un chien qui passe ou la couleur des voitures… Mais ce jour là, aucune tétine en poche ni d’astuce efficace… Moment d’angoisse surtout que cela arrive quand tu es dans un magasin… Mais là où j’ai eu de la chance est que sous notre nez sont passées des sucettes.

tetine-bleue
Je ne compte même plus le nombre de tétines achetées!

Pas bien pour les dents, pas bien pour le trop de sucre… Oubliés tout ça, vite nous voilà en caisse avec le sachet de sucettes (et le reste de mes achats tant qu’à faire!). Là, magie magie, plus de contestation, sucette en bouche, nous avons pu continuer notre virée. Prendre le bus pour le trajet retour tout sourire… Et arrivées à la maison retrouver la tétine même pas cachée qui attendait sur la table. Zéro pointée pour maman mais le principal est d’avoir trouvé finalement un palliatif: les bonbons!

bebe aime les sucettesJe préfère largement la voir sourire aux lèvres avec sucette en main…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

Publicités

5 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. haha, tout est bien qui finit bien ! Voici la raison pour laquelle je ne voulais ni doudou ni sucette: eviter une source de stress supplementaire :))

    1. theworkingmum dit :

      Et tu as réussi? Car entre théorie et pratique… J’avais pas de théorie hihi c’est plus simple!

  2. Maman Prout dit :

    J’ai la chance d’avoir une accro au doudou et pas du tout à la tétine: mais c’est le même stress à chaque déplacement…à quand la puce GPS intégrée pour le retrouver rapido?

    1. theworkingmum dit :

      Tu m’étonnes, surtout quand tu leur demandes « il est où doudou? » et qu’on te répond « dans le sac »… Alors que justement il n’y est pas… Hihi, on leur donne de mauvaise habitude à chercher pour eux 😉

  3. pomdepin dit :

    Pas facile…comme le reste, on commence avec de grands principes, et on les oublie très vite devant la réalité de bébé! Je commence à sortir volontairement sans tétine, mais pour des petites sorties!

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s