Une histoire de pied et de chaussures

Avec le froid qui se fait plus intense, je préfère amener ma fille dans des lieux d’accueil parents-enfants les après-midi plutôt que d’aller au parc. En plus, avec la nuit qui tombe vite, cela ferait de trop petites sorties. Mais il a fait beau et ensoleillé il y a quelques jours, suffisamment pour qu’on ait envie d’aller jouer dans le bac à sable. Histoire de se réchauffer, on a couru l’une après l’autre, ma fille a sauté, grimpé… Et de temps à autre elle boitait un peu. « Tiens, chaussures trop petites?! » C’est venu d’un coup et je n’avais pas du tout remarqué, ma fille étant porté sur les trajets et avec des chaussons souples dans les lieux d’accueil et à la crèche. Souvent je mets mon doigt sur l’extrémité vérifier qu’elle ne touche pas, je lui pose également la question… Apparemment, il y a eu une petite poussée de croissance! Ce n’est pas dramatique (au contraire, j’adore faire du shopping pour elle).

Retour maison, soirée classique. Heure du coucher. RAS. Puis… Ma fille ne s’endort pas. On l’entend se retourner dans le lit, nous appeler de temps à autre, faire quelques gémissement mais rien de grave… Les heures passent. J’ai essayé un gros câlin, de l’endormir dans mon lit… Bref: il est 3 heures du matin et ma fille de dort pas et j’en peux plus. J’ai tout palpé, tout regardé voir si quelque chose ne va pas. RAS. Je lui donne du doliprane et la refile à super-papa-chéri (insomniaque donc pas encore couché). Mon manque de sommeil prend le pas sur mon inquiétude. « Fais suer, elle est encore trop petite pour nous dire quand ça va pas », « Et si je me réveille demain et qu’elle ne respire pas? », bah ouais tu ne comprends pas, si c’est un truc interne grave…

Lendemain, levé 10H. Appel de la crèche histoire de. Tout semble bien aller pour ma fille jusqu’à ce que je vois le gros orteil du pied gauche. Rouge de chez rouge, gonflé avec l’ongle à l’aspect blanchâtre pas bon signe. « C’est la nécrose, la catastrophe… » C’est la panique et je me dis que c’est de ma faute avec ces chaussures trop petites! On appelle le médecin qui nous recevra en fin d’après-midi et je file dans un magasin de chaussures, ma fille en portage et chaussons souples. C’est fou, hier soir la fouille au corps indiquait RAS.

J’ai au préalable mesurer le pied de ma fille: je l’ai mise debout, une feuille sous le pied et on a tracé un contour. Elle fait souvent cela avec les mains et avec les pieds ça l’amuse aussi à l’inverse si tu arrives direct avec ta règle, elle hurle. Je ne comprends pas: ça pointure est de 23 centimètres exactement les chaussures qu’elle a actuellement et qu’on a acheté fin août (et en plus des Kickers). C’est décidé je prendrai du 24.

J’ai découvert que ma fille avait un goût certain pour les chaussures: paillettes, rose, à talonnettes, vernis… Et qu’en plus elle voulait les mettre aux pieds! Moi, qui pensait qu’elle aurait trop mal. En plus, elle essaye à la vitesse éclair le rayon, j’ai du mal à ranger derrière elle!

chaussures-paillettes-bebe

Le plus dur a été de trouver une chaussure qui plaise à ma fille et à moi… J’ai vu des modèles d’une laideur, j’aurais parié que c’était des déguisements: le royaume du mauvais goût! Je suis repartie avec le moins pire (mauve foncé vernis à deux scratch).

Vient l’heure du rendez-vous avec le médecin après une petite sieste. On enlève les deux chaussettes et là, le verdict est sans appel: rien de grave c’est un gros furoncle! Antibiotique sur une semaine et désinfectant deux fois par jour sur une semaine également. Selon le médecin, moi qui culpabilisait de vouloir que ma fille use au max ses chaussures, on ne peut pas dire la cause exacte: un ongle coupé trop court et qui repousse dans la peau et hop, un frottement et le germe s’introduit… Je te raconte les détails? Il a du percer et là, ma fille est une courageuse. Oui, elle a pleuré mais franchement, elle a été au top.

Sortie de chez le médecin, je suis SOU-LA-GEE. Problème identifié. On file acheter chocolats et caramels, histoire hein de passer à autre chose.

Tout est rentré dans l’ordre dès le soir même question sommeil. Le lendemain, reprise de la crèche avec explication pour que personne ne lui marche dessus et qu’elle ne fasse pas de sortie car nous l’avons laissé qu’avec ses chaussons souples pendant au moins 3 jours. Super-papa-chéri  quand même eu droit au défilé « regarde papa, les chaussures » avec des chaussures trop grandes. Oui ma fille nage dans le 24! Mais le 23 me fait peur et je préfère éviter le frottement.

Une histoire pas très intéressante à lire, je m’en excuse mais elle m’a fait prendre conscience que c’était difficile de jauger de la taille du pied de bébé et du confort qu’il pouvait ressentir dans ses chaussures. Autant, on le voit dans ses habits mais moins dans les chaussures. Je me dis qu’on devrait tous régulièrement, dessiner le contour du pied et mesurer l’évolution du pied. Mais tu le fais peut-être déjà, toi?

Et toi, tu changes quand les chaussures de ton enfant (avec qu’il ne puisse te le dire)?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

Publicités

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. ParoleDeMaman dit :

    Moi aussi j’ai du mal à évaluer si les chaussures sont trop petites ou trop grandes. c’est toujours la prise de tête (sauf en été, c’est plus facile avec les nu-pieds! ^^)
    En plus selon les marques il y a des différences de tailles c’est pénible, il faut toujours leur faire essayer…
    Moi la première fois je m’étais rendue compte que ses chaussures étaient trop petites parce que ses ongles de pieds poussaient en se recourbant vers l’intérieur. Mère indigne….

  2. Yeude dit :

    Je lui ai changé de pointure parce qu’elle n’arrêtait pas se casser la figure depuis une dizaine de jours et c’était de pire. Quand on a compris qu’elle n’était pas maladroite mais juste à l’étroit dans ses chaussures, on s’est senti très mauvais parents… Sinon, j’ai pas de honte, je l’emmène tous les 2 mois dans un magasin de chaussures spécialisé pour les tous petits juste pour qu’ils lui mesurent le pied correctement, d’ailleurs j’ai voulu me persuader que je n’avais pas pu râter un changement de pointure, mais le verdict de la vendeuse a été sans appel : Madame votre fille fait du 21, Oups !!!

    J’espère que son pied se remet bien, la pauvre. Moi j’adore les paillettes !

  3. pomdepin dit :

    Je te comprends, j’ai toujours tendance à prendre des chaussures trop grandes parce que j’ai peur que ça les serre…sauf avec l’Ado, il m’a fallut du temps pour me faire à l’idée qu’il avaient des grands pieds de clowns ( enfin, il fait 4 taille de plus que moi!)

  4. Maman Yuki dit :

    Ouf, en voyant la photo j’ai cru un instant que tu faisais partie de ces mamans qui mettent des chaussures à talon à leurs petites filles… Me voilà rassurée ^^

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s