Cette angoisse qu’est l’adolescence… Un livre conseil plein d’humour pour se préparer

J’ai détesté mon adolescence. Étrange normalement c’est la période dont je devrais garder un souvenir « qui tue » ! De l’insouciance à gogo, des flirts insouciants, du rock à fond dans le baladeur avec les jeans troués et les soirées (arrosées ou enfumées) tous les samedis soirs… Je pensais que ça serait ça. Comme dans les films en gros. Bah non.

groupe-ado

Mal dans ma peau. Je n’ai jamais accepté la société telle qu’on me la présentait et le rôle de mouton que je devais y jouer. Je me suis cherchée. Longtemps. Encore peut-être. Et pour couronner le tout, ce fut la guerre à la maison avec des parents qui n’avaient pas d’éléments de réponse à me donner du pourquoi ni comment. Bref. Misère.

L’adolescence est passée mais j’ai toujours gardé en moi ces questions sans réponse avec le désir d’être heureuse en faisant des choix en mon âme et conscience et ne pas suivre la route tracée jusqu’au cimetière (oué, pas très positive, promis je me mets un épisode de Barbie après !).

Quand je fus jeune adulte, je me suis même dis « no way pour avoir un môme, c’est quoi ce monde ?! ». Bah voilà. Bim. Enceinte. Bim à moi de répondre un jour aux pourquoi et comment. Zut. Va falloir que je m’active, il paraît que le temps passe vite.

Pourtant, j’aime bien les ado. J’aime bien avoir des réponses à donner, être un guide (les amener à trouver les réponses eux-même)… Alors je me suis mise à lire le tome 1 de « 59 astuces pour décoder votre ado » de Marie-Dominique Sabatier qui en a 3 à la maison. Je lis régulièrement son blog d’ailleurs.

couverture-decoder-ado

Ce que j’ai de suite aimé est le ton très fun du bouquin et pas psycho rigide du genre « il faut ». Il y a quelques verbatim qui m’ont fait particulièrement sourire comme
« L’adolescence, c’est l’époque où l’enfant sait tout à condition que cela n’ait aucun rapport avec les programmes scolaires. »

« L’enfant devient adolescent lorsqu’il cesse de demander d’où il vient et il ne veut plus dire où il va! »

Sous couvert d’humour, il y a de bons conseils: être cool, autoriser, discuter avec humour… Car l’ado fait peur mais c’est parce qu’il est perdu! En se disant “je le laisse faire sa crise/se calmer” finalement le parent s’éloigne de son enfant.
Une des solutions mise en avant est également de responsabiliser son ado notamment sur la question du rangement de chambre.

Je dirais même que c’est un livre à lire avec son ado!

Sur Amazon pour 99 centimes en téléchargement et dispo d’ici quelques jours au format papier

Pour contacter l’auteur et partager vos peines ou surtout vos anecdotes, c’est par là!

Et chez toi c’est comment? Tu l’imagines déjà ton bébé ado?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

5 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Jeanne dit :

    Pareil pour moi : l’adolescence a été la période la plus difficile et sombre de ma vie. Du coup, c’est plus ma mère qui a une peur irrationnelle des ados… LOL Personnellement, je me lance avec pas mal d’optimisme, en étant très déterminée à aider mes enfants à ne pas subir ce que j’ai subi pendant l’adolescence, mais c’est sûr qu’on ne peut pas s’empêcher de se poser beaucoup de questions quand la nôtre a été un tel échec.

  2. Bonjour!
    Tous mes amis a qui j »ai recommandé « 59 astuces…. » me disent la même chose : Que ce livre leur fait prendre les choses avec un tout autre état d’esprit…Pari gagné!
    Je vous souhaite de belles journée parfaitement décodées..
    Xavier.
    PS Ces astuces marche aussi quand certains adultes..se comportent en ado….Ce n’est pas si rare..;-)

  3. pomdepin dit :

    J’achète! Parce qu’entre le boutonneux et le futur boutonneux, sans compter les filles qui finiront bien pas y passer….j’ai besoin d’aide!

  4. sangrego dit :

    je m’en vais de ce pas le commander….

  5. Marie-Do dit :

    Merci beaucoup pour cet article. J’espère que ce livre aidera les parents d’ados et surtout rassurera tes lectrices qui ont encore des enfants jeunes et loin de l’adolescence. Car pour beaucoup cela est un sujet angoissant. Maintenant je peux témoigner : j’ai beaucoup angoissée quand ils étaient petits et maintenant je me rends compte que j’ai été bien bête, il y a toujours des solutions faciles et pratiques à appliquer. C’est ce que j’ai voulu démontrer avec ce livre.
    Bises et encore merci

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s