Ma fille teste son autorité

Ce n’est pas toujours facile de se rendre compte de son éducation, si on fait trop ou pas assez… C’est pour cela que regarder ma fille me fait marrer car je me rends compte qu’au travers de ses imitations, il y a des attitudes de son père ou des miennes.

Les sourcils froncés: c’est papa.

« Attention, je vais me fâcher »: c’est maman.

L’index levé quand elle affirme quelque chose: le père et la mère.

Quand on chahute avec son père (oui, la cour de l’école n’est pas loin), elle vient souvent avec son ton de maîtresse d’école « arrete papa laisse tranquille maman » (avec des pauses entre les mots, elle doit les chercher encore? C’est ce qui rend si drôle son attitude), super-papa-chéri a beau dire que c’est pas lui, elle reste sur ses positions. Elle connait la bête « comme si elle l’avait faite ».

Elle nous fait rire avant tout quand elle entre dans son rôle mais je me suis rendue compte qu’elle y tenait à sa petite autorité. Quand je l’observe avec ses poupées, elle commence à leur donner des ordres et rajoute un « d’accord? » à la fin, et là, je me reconnais bien!

bebe-et-poupee
Ma fille et sa poupée fétiche qui se teste déjà à un rôle de maman avec de l’amour et de l’autorité

La semaine dernière nous étions dans un lieu d’accueil parents-enfants et avec d’autres enfants de son âge, il y en avait de partout des phrases du genre « arrête j’ai dis » qui étaient surtout là pour se tester, voir qui était susceptible d’écouter qui (personne, je vous la fais court).

Il y avait un môme qui clairement était plus déterminé et n’attendait pas de réponse et faisait directement, un autre qui essayait de s’imposer mais n’étant pas assez convaincu ça ne marchait pas. Ma fille les voyant en conflit a tenté de loin quelques « arrête j’ai dis », « stop » mais de loin…. Que voulez-vous? On sait bien pour le tester avec eux que ça ne marche pas! Il faut regarder dans les yeux a minima… Et qu’il faut d’abord croire en son autorité pour qu’elle existe ce qui n’est pas le cas chez les petits de 2 ans. A cet âge, c’est encore de la découverte, entre le courage de s’affirmer et la peur de quitter le rôle de bébé.

J’ai cherché sans trouver ce que signifiait l’autorité chez les petits: une simple imitation des parents ou un besoin plus profond, une véritable étape dans leur développement et passage au stade de l’enfant autonome.

On trouve beaucoup de choses sur la phase du non, dite essentielle pour l’enfant mais si certains enfants décidaient de dire autre chose que « non » pour se construire?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

Advertisements

6 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Lucky Sophie dit :

    Ah oui ils sont un bon miroir pour voir nos expressions favorites ! 🙂

  2. C’est sûr que les poupées, doudoux et même playmobiles se font souvent souffler dans les bronches, voire plus que nos enfants ! Il parait que c’est leur manière de « digérer » et d’accepter les remontrances qu’on leur fait. Après ça devient aussi un jeu. Ici Bonhomme nous menace d’appeler la police à tout bout de champ (quand on ne fait pas ce qu’il veut par exemple), c’est drôle aussi 😉

    1. theworkingmum dit :

      Ha oui excellent! Ici elle confond encore police/pompier/ambulance… 🙂

  3. pomdepin dit :

    Les miens sont tous passes par une phase oû ils donnaient des ordres au chat!

  4. EnilaDlb dit :

    Hihi, chez nous aussi Super-Zouzou essaye d’être autoritaire…
    Et il le reporte aussi sur son Kakou, voire ses jouets…
    Ca me fait bien rire aussi !

    1. theworkingmum dit :

      Ils n’osent pas encore essayer sur nous 😉

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s