Hourra! On a passé un (minuscule) cap

Il y a plein de caps à passer mine de rien pour un bébé qui grandit: réussir à se séparer de ses parents (et inversement), à dormir tout seul (surtout s’endormir), l’acquisition de la propreté (très long chez nous), la crise des deux ans (elle passe par ici finalement)… Je rajouterais bien le lavage du doudou.

Mine de rien, c’est dur de se séparer de doudou! Qui de mon lectorat a encore son doudou? Le mien, peut-être pas le premier mais ma peluche préférée dès mes 3 ans, est rangé à la cave dans une boite.

Ma fille a élu son doudou vers ses un an et au départ, il servait juste à s’endormir. Elle a ensuite voulu le faire participer à tout, chaque balade, le bain, les repas… Depuis qu’elle est en collectivité, c’est IMPOSSIBLE de faire sans doudou. D’ailleurs les mots ma fille et doudou sont liés un peu comme gâteau et chocolat, soleil et chaleur… (idem pour la tétine)

Mais voilà le doudou si beau dans sa boîte au magasin ne ressemble plus du tout au doudou d’aujourd’hui…

doudou-avant-apres
Juré craché, c’est exactement le même modèle

Je l’ai bien lavé une fois en douce et ça s’est bien passé. Ma fille ne s’en était pas rendu compte (elle devait dormir). L’odeur de poissons pourris était parti mais la douceur n’était pas revenue pour autant… Qui peut me dire pourquoi d’ailleurs les doudous sentent si mauvais? On dirait qu’on leur fait subir des tests extrêmes de résistance à l’odeur!

Je me disais que cette fois-ci ça se passerait bien car à nouveau doudou mettait à l’épreuve mon sens olfactif!

« On lave doudou? », un oui oché de la tête et doudou s’est retrouvé pour 30 minutes au milieu du linge délicat…

Mais voilà, à deux et demi, crise des deux ans rajoutée à la crise de la séparation: des larmes!

Moi, je suis devenue un peu psychorigide: on n’arrête pas la machine (déjà elle est neuve et j’ai jamais testé et ensuite la retarder, c’est retarder l’étape d’étendre le linge qui joue sur le début du diner et donc sur sa fin et l’heure du coucher… Tu m’as suivi hein!)

lavage-doudou-en-cours

Il a fallu distraire l’attention de ma fille: chants, dessin… Et bien sûr « qui va trouver doudou dans le linge? », « il est là!! » et hop éclats de rire. Finalement, elle a fait des allers-retours entre d’autres jeux et la machine à laver pour regarder doudou, toute seule, comme une grande fille qui a franchit le cap des 2 ans (pitié que ce soit le prochain cap, ha non, je préfère celui de la propreté)

Fallait pas mettre plus que 30 minutes, les 5 dernières sont les plus longues, on fait le décompte, « tiens l’eau part », « ça tourne vite là, doudou a la tête en bas! » (vidange et essorage quoi, moins fun à notre âge)… A peine la sonnerie de la machine a retenti que la miss qui attendait devant a ouvert la porte pour prendre doudou comme si c’était le même (avec l’odeur pourri du métro blindé en heure de pointe pendant l’été).

Puis est venue l’étape nécessaire de sécher doudou réalisée avec super-papa-chéri…

Une étape que ma fille a vraiment apprécier car elle aime prendre soin de ses peluches et poupées.

C’est mieux de finir là dessus! Cela suffira-t-il pour éviter les larmes au prochain lavage?

lavage-doudou

En plus sur ma fille et doudou, par !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

Advertisements

7 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. ParoleDeMaman dit :

    J’attends toujours le dernier moment pour laver le doudou. Quand j’ai repoussé au plus loin les limites du supportable.
    Mais après c’est clair qu’il faut que ça aille vite !
    Je le subtilise pendant la sieste, cycle court et séchage sur le radiateur (ou en plein soleil en été). Mais la nuit c’est encore mieux, j’ai plus de temps devant moi pour qu’il sèche (en espérant que mon fils ne s’en rende pas compte entre 2 cycles de sommeil …)

  2. aggie dit :

    La photo du doudou neuf et du « vrai » est incroyable! On voit bien qu’il a vécu 😉

  3. matinbonheur dit :

    Le doublon est à la crèche, du coup je fais tourner ceux de la maison quand les ptits sont là bas, pour l’instant ça passe.
    Jte dis pas le drame quand il a fallu lavé doudou en pleine nuit, pour cause de gastro…

  4. maman2tilou dit :

    Aaaahhh…le lavage du doudou!!son odeur..
    Pour Louloute, on a renoncé depuis longtemps à la machine, vu qu’il en ressortirait totalement destroy!!c’est donc lavage dans le lavabo avec un peu de savon…et pour Loulou idem, sa vache ayant déjà perdu une oreille, un bras et une queue!!donc là aussi, on le préserve!!!
    et il faut savoir , que les doubles ils ‘en fichent lol

    1. theworkingmum dit :

      Aie! Et c’est suffisant à la main? As-tu essayé avec un petit filet pour mettre le ligne délicat? Oui on a un double et… Bah, il est au fond du ba des peluches!

  5. castorsimone dit :

    Ma mère avait acheté les 3 mêmes doudous pour ma soeur quand elle était petite et lui donnait à tour de rôle. Donc en toute logique, il n’y aurait du y avoir aucun pb.
    Sauf qu’on a jamais su ni comment ni pourquoi (parce que pour nous ils se ressemblaient tous) mais elle en a toujours préféré un et pleurait quand elle avait les deux autres. Au final, elle a fini par avoir le seul et unique, qui est tout pourri au bout de 19 ans ^^

  6. Moi aussi j’ai encore mon doudou (à 30 ans, mon Dieu). Et il est hors de question que je le lave (mais il ne sent pas le poisson pourri, je ne le fourre pas dans ma bouche non plus !!).
    Courageuse ta fille en tout cas, et un truc à savoir apparemment : ne jamais acheter un doudou couleur crème ! 😉

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s