Mes tentatives pour manger plus sainement

Quand j’ai su que j’étais enceinte, mon monde a changé je me suis dis qu’il fallait que je mange mieux. Plus sainement. Pas que je me gave non plus de cochonneries ou de pommes de terre à chaque repas mais on est toujours un peu plus soucieuse avec notamment les risques de toxoplasmose et de listériose : aliments crus, aliments d’origine animale (notamment fromage au lait cru, charcuterie, œufs) ou encore les coquillages. La liste est vite longue, c’est presque déprimant. Heureusement pour moi, je ne suis pas anxieuse de nature et je ne suis pas une grande fan de fromage, charcuterie… J’ai mangé tout ce que je voulais en lavant tout bien avant et en faisant bien cuire la viande et surtout, j’ai bien fait les analyses sanguines mensuelles histoire d’être sûre! Mettre sa santé en jeux… Why not après tout les adultes sont censés être responsables… Mais mettre celle de bébé en jeu: no way, pas moyen, hors de question, même pas t’y penses!

Après l’accouchement, puisque j’avais décidé d’allaiter, j’ai continué de faire attention à mon alimentation. J’ai supprimé le sucre pur dans les boissons, viré le goûté… Puis est venu le jour où j’ai cuisiné pour bébé. Ce jour où j’ai vraiment réfléchi à l’apport nutritionnel des aliments. Mieux vaut tard que jamais, comme on dit! J’ai revu mon régime alimentaire à ce moment là. Les protéines une fois par jour, 2 à 3 fois dans la semaine // Les féculents à privilégier le midi car on en a besoin le reste de la journée // Des légumes la nuit, meilleure digestion et peu de calories idéales pour la nuit …

Au fur et à mesure des mes petites recherches, je suis tombée sur plusieurs articles très intéressants: notre corps ne serait pas fait pour digérer de la viande (nous avons le système digestif d’une vache si ma mémoire est bonne) et notre corps n’est pas fait non plus pour boire du lait de vache (notre système digestif, toujours lui, n’est pas fait pour ça), le lait le plus digeste est celui de jument! Vive le lobbying. Bref, sans dire que je deviens extrémiste, je réfléchis. Que vais-je donner à ma fille à boire? Pourquoi? Ai-je vraiment le choix de mon alimentation? Pourquoi se préoccuper de celle de nos enfants et pas de la notre? Notre corps est-il vraiment plus solide?

Nous avons acheté quelques livres de cuisine végétarienne pour trouver quelques alternatives. Ce sont clairement d’autres habitudes à prendre: cuisiner avec des graines (tournesol), rajouter des oléagineux (noix, amande, noisettes)… Nous avons ainsi testé à plusieurs reprises le quinoa, rajouté plus que d’habitude des haricots et les lentilles (les légumineux peuvent remplacer la viande), découvert le tofu qui pour le coup remplace totalement la viande (protéines végétales – issues du soja)… Il faut savoir prendre le temps de découvrir ce genre d’aliment plutôt déroutant. Ma première expérience du tofu fut d’ailleurs un grand « beurk », puis j’ai essayé de cuisiner différent ou avec du tofu fumé qui m’a fait penser aux lardons. Une des tentatives suivantes fut « miam ». Mais tout cela concerne mes choix: que donner à ma fille sans être sûr de créer des carences? Ce fut vite décidé: ma fille est une « viandard » donc tranche de jambon, saucisses, saucisson, steak, poissons…

dejeuner-salade-quinoa
Une assiette de quinoa avec de l’abricot et des petits pois… Miam!

Dans mes aventures culinaires, j’ai testé récemment l’agar-agar en poudre pour gélifier mes framboises sur le cheese-cake. Je le faisais jusqu’ici avec une feuille de gélatine (dont l’origine est affreuse: peau, os de porc et pire!!) et l’agar-agar se cuisine de la même façon, ce n’est pas plus compliqué, pas de différence à la dégustation… Et l’origine est très saine: une algue! J’ai découvert que l’agar-agar était aussi utilisé comme coupe faim en boisson! Faire un gâteau ou éviter de grignoter, choisis ton camp!

L’agar-agar se trouve également en filament et c’est idéal pour rajouter un peu de fibres à ses salades printanières et estivales. Si vous avez peur du goût: pas de souci, c’est vraiment passe partout! Preuve en est ma salade du jour, une classique chez nous: tomates, mozzarella, maïs, salade verte, poivrons, olives et… agar-agar exceptionnellement!

Cuisiner-agar-agar-filaments

Autre test, le plus étonnant: le konjac.

Là encore, le konjac est une plante qui vient du Japon (comme le tofu ou l’agar-agar). En fait, on a l’impression qu’ils mangent supers sains ces Japonais? Est-ce le secret de leur longévité en bonne santé? C’est tout l’idée de Gerlinéa qui lance une gamme qui rassemble justement tofu, agar-agar et konjac: des aliments sains à très faible apport calorique, l’idéal pour les régimes du printemps!

Concrètement, mon avis sur le konjac: un peu trop élastique sous la dent mais c’est facile à cuisiner (et bizarrement ça sent le poisson, je préfère le dire). J’ai cuisiné le konjac comme des pâtes et dans une poêle autre, des légumes sans matière grasse (sinon quelle est la cohérence?!).

cuisine-konjac-1
C’est comme une tagliatelle mais c’est à base de Konjac!

cuisine-konjac-1

cuisine-konjac-1

cuisine-konjac-1
Une belle assiette colorée et peu calorique grâce aux légumes et au Konjac

Un petit regret: le format du conditionnement qui est individuel, pas facile quand on veut cuisiner pour la famille.

Et toi, ouverts aux aventures culinaires ou la seule motivation est la perte de poids?

Merci à Gerlinéa pour l’envoi des produits
Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

5 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. chloe dit :

    de belles tentatives et tu as réussi en plus. Moi je cuisine régulièrement du tofu, c’est assez bon, mon fils aime beaucoup, dit, ou tu achetes le konjac ?faudra faire des recherches pour trouver les recettes mais je suis sure que c’est bon

  2. matinbonheur dit :

    Quinoa, petit épeautre, lait végétaux (amande, avoine, riz) sont dans nos habitudes, avant même d’avoir les enfants.
    Depuis quelques temps je fais gaffe à manger les fruits en dehors des repas (avant ou collation). J’ai pas encore tester le konjak mais ça me tente!

    1. theworkingmum dit :

      Tu me diras ton avis sur le konjac, assez spécial comme expérience! Mais les jours où justement je grignote (et chez moi ce n’est pas des fruits!), je pense que ça permet de déculpabiliser un peu vu le peu d’apport calorique!! J’ai essayé comme toi les laits végétaux mais mis à part celui de soja dans lequel je rajoute des fruits mixés, je n’ai pas été convaincue…

  3. wondermomes dit :

    Nous mangeons régulièrement du tofu et du quinoa, on aime bien ! Pas encore testé les autres, je ne connaissais pas le konjac !

    1. theworkingmum dit :

      Je me demande d’ailleurs pourquoi le konjac n’est pas cuisiné dans les restaurant japonais, ça changerait !

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s