Mes premières fois sans ma fille

Elle est arrivée il y a bientôt 3 ans dans nos vies et je compte encore sur les doigts des deux mains mes nuits sans elle. Je l’ai laissé pour la première fois quand elle avait 18 mois passés, le temps d’une rando au volcan de la fournaise. Je ne sais même pas si ma fille a pris conscience de cette petite absence. Elle n’a même pas eu 24 heures avec son super-papa-chéri. Cette première séparation ne m’a pas fait grand chose. Elle était dans son environnement et c’est un papa très présent. Presque parfait (chut, ne lui dites pas). J’avais entièrement confiance (et heureusement!).

Ce n’est pas que je n’ai pas voulu me séparer avant. Il y a d’abord eu l’allaitement (presque 6 mois inclus le sevrage), le temps de faire les nuits (8 ou 9 mois) et je ne me voyais pas du tout la donner à quelqu’un dans ses conditions et même moi: sortir faire la fiesta alors que j’étais bien fatiguée, cernée… A partir de son premier anniversaire, quand tout fut bien réglé pour de bon, nous sommes sortis sans elle, heureusement, quelques restos, virées sur la plage au bout de la rue, des cinémas. Pas de quoi avoir besoin de la nuit entière, même si je rentrais tard, je faisais une bonne sieste le lendemain avec ma fille et zouh! Pour cela, un babysitter de confiance et surtout je connaissais ma fille, une fois endormie, pas de chance qu’elle se réveille donc on sortait en confiance (et le téléphone branché si besoin).

Mais voilà je n’ai plus 20 ans, je ne récupère plus comme avant. Quand nous sommes rentrés de l’île de la Réunion il y a un an, nous avons retrouvé super-mamie-par-trois-fois à 20 minutes de voiture alors, aussi bien pour récupérer un peu mieux et que pour laisser ces deux là se créer une intimité sans l’œil des parents, nous avons profité de plusieurs nuits et réveils sans notre fille.

Que cela fait bizarre! Les premières fois, je suis rentrée chez moi en arpentant l’appartement en me demandant quoi faire, que ranger, à regarder l’heure… En témoigne ma première nuit et réveil. La preuve que je n’ai plus l’habitude du tout, sans ma fille, je me sens « célibataire », j’ai d’ailleurs fait plusieurs fois des lapsus. Heureusement, nous avions à chaque fois une sortie de prévue qui m’a fait oublier (ou presque) mon rôle de maman et rendue ma peau de « femme amoureuse ». Il ne faut pas quand même pousser le bouchon, le lendemain, je ne compte pas récupérer ma fille en fin de journée. Je trépigne, je me lève à peine plus tard que si elle est là. Je peux tout de même me recoucher jusque 11H ou 12H si la sortie fut grande (et il y en a eu et que ça fait du bien, j’avais oublié!)

J’ai pris l’habitude et ma fille aussi de rester de temps à autre chez mamie, elle me salue d’un « au revoir maman », normal quoi. La petite puce qui grandit. Je ne vais pas dire que je n’apprécie pas surtout quand je la sens si bien. La relation change. Mais les retrouvailles sont encore toujours les mêmes: elle court vers moi les bras grands ouverts avec des « mamaaaan ». Elle durent 5 secondes mais on n’a pas toujours besoin de plus.

Vite, vite un câlin à Maman!
Vite, vite un câlin à Maman!

Il y a deux semaines, j’ai du partir plusieurs jours toute seule. Encore une fois, ma fille avait beau connaitre son environnement (et avec de plus en plus d’assurance), je ne me suis pas sentie pareil. ça m’a fait quelque chose. Partir plusieurs jours. Pas de petite dose quotidienne. Mais voilà, chez nous on fait les choses simples: tu vas faire plusieurs gros dodos avant que maman ne rentre. J’ai répété cette phrases plusieurs fois et basta. Forcément tout s’est bien passé, pour elle et pour moi. Je l’ai eu au téléphone et ce fut même rigolo d’entendre une voix encore plus fluette et du baragouin… Pas de pleurs rien. Normal quoi. On est grand à deux ans et demi!? Finalement, les jours ont passé et ce coup de téléphone n’a plus été obligatoire.

Je me suis rendue compte quand je fus rentrée à quel point elle avait changé en peu de temps: des phrases dans l’ordre par exemple.

C’est fou de parfois avoir besoin de s’aérer du quotidien, du rythme infernal des horaires et dès qu’on s’en extirpe de vite avoir besoin de retrouver sa fille.

Avant ces quelques jours seule, je pensais proposer à super-papa-chéri une semaine entière de vacances à deux mais depuis, je me dis qu’une week-end de deux nuits ce sera déjà bien! L’envie de partager à trois prédomine même si les autres sorties comptent aussi.

On était bien deux avant d’être trois, et seule avant d’être deux!

Alors pourquoi pas une autre virée seule aussi? Même si je dois me forcer toujours un peu pour la et les laisser, ça fait toujours du bien!
Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

Publicités

7 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Ca me fait penser qu’il faut vraiment que j’arrive à laisser bébé Loup pour une nuit au moins … Merci de nous rappeler que c’est chouette .. aussi !

  2. matinbonheur dit :

    Autant j’aime être présente au quotidien pour les enfants, autant j’aime les sorties à deux. C’est vrai que les premières heures sont « déboussolantes » quand on est à l’appart sans eux, avec ce calme qu’on apprécie et ce vide étrange.
    Je préfère les escapades. Un ptit goût de la vie d’avant en mieux 😉

  3. pomdepin dit :

    On a mis du temps, mais maintenant, on apprécie beaucoup nos cancan es à deux! On se réserve toujours une semaine, juste pour nous, et les enfants se font chouchouter par Papi et Mamie….le seul problème, c’est que ça nous a valu quelques enfants de plus! 🙂

    1. theworkingmum dit :

      Hihihi! Ici super-papa-chéri est totalement contre un second et moi suis mitigée…

      1. pomdepin dit :

        Marichéri était contre un second aussi….et c’est lui qui en a voulu un petit dernier, le cinquième! Méfie toi…:)

      2. theworkingmum dit :

        Tu me fais peur 😉 5 je ne survivrais pas même si je penses que c’est un bonheur énorme!

  4. j’aurais pu ecrire cet article mot pour mot !!
    j’aimerais aussi essayer de m’échapper un WE avec le Mari, mais d’un côté, l’envie de profiter d’elle reste plus forte … et toutes les fois ou je suis partie plusieurs jours ce n’etait que pour le boulot

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s