Les parents, ces êtres bizarres…

Samedi, j’avais beau être dans le sud, il a plu. Parce que j’ai pris l’habitude de toujours ou presque être dehors avec mon expérience sur l’île de la Réunion, j’ai mis ma fille dans l’ergobaby, déplié le parapluie et zouh, direction le port pour une balade. A peine 10 minutes plus tard, la pluie s’est arrêtée, le soleil a réapparu et une foule d’enfants en folie (enfants tout court suffit je crois, un pléonasme dit-on) a réinvesti le parc. Je me suis dis que les parents avaient un sacré radar pour être dehors si vite, les enfants opérationnels surtout! C’est vrai que c’est crevant les enfants, surtout quand il pleut: gérer les activités (proposer ET participer), ranger derrière… Et pourtant je ne connais pas un parent qui ferait chemin arrière. C’est ça la dualité des parents. On veut souffler mais ça veut dire être sans eux. On veut profiter et ça veut dire être aussi avec eux. Ne pas faire de concession avec la vie.

mains-parents-enfants

Ce qui m’épate le plus: cette capacité qu’on se découvre, ce truc étrange qui nous change totalement. Si tu avais l’habitude d’être loirs, tu deviens chauve-souris : de 11 heures de sommeil le week-end sous la couette, tu passes au mode chauve-souris: dormir partout, dans n’importe quelle position pourvu que tu dormes! Chez moi, ça donne une coupe en pétard à l’envers comme à l’endroit! Tu crois ne pas en être possible (pas la coupe de cheveux mais le peu de sommeil) mais si !! Au départ, ça te rappelle les lendemains de soirées étudiantes mais quand ça dure longtemps… Trop longtemps… Crois-moi ce n’est plus aussi fun! Le pire est quand ton radar s’active la nuit parce que bébé se réveille mais que bébé te fait la surprise de parler EN dormant.. Joy! Souviens toi, non, non, non, on ne revient pas en arrière!

Cette capacité à confondre, interméler, mélanger ce qui est bon pour les enfants et pour soi: « le parc? normal il fait beau je vais prendre l’air! » –  « Tu parles, avant les enfants, nous n’y allions pas du tout! ». Parce que finalement quand bébé va, tout va ou presque, un bébé heureux rend forcément son entourage heureux.

L’étrangeté absolue chez ces êtres, les parents, est ce double sentiment qui peut vivre en même temps. Je garde l’image du départ sur le quai de la gare lors de ma première colonie de ski avec ma classe, je devais être en CM1: ma mère était contente pour moi mais elle n’a pu s’empêcher de verser une larme quand le train est parti. C’est tout ça en même temps: être fier de son enfant, vouloir son indépendance et en même temps, faire le deuil du temps qui passe et qui est passé. Cet amour incroyable pour nos enfants n’est jamais loin de l’angoisse atroce du jour où ils seront sans nous. Surtout si ce jour arrive trop tôt. Cet amour nous rend presque difficile à suivre: nos enfants vont mettre nos nerfs à vif et il suffit d’un rien pour tout apaiser. Tu vois le regard du chat botté dans Shrek? Voilà, t’as pigé le quotidien des parents. Osciller entre des sentiments opposés, très forts, pas toujours censés… Redécouvrir le répertoire des émotions avec eux.

J’adore quand j’arrive à capter cette étincelle dans le regard des parents. C’est de l’amour à l’état pur, un petit coin de notre âme qui apparait d’un coup, une fierté sans raison… En chacun de nous il y a le meilleur et je pense que nos enfants nous aident à le révéler et ils en sont complètement inconscients!

Ceci est ma participation aux mardis tout doux de maman at home!

Les mardis tout doux de maman at home
Les mardis tout doux de maman at home

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

 

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Vaallos dit :

    C’est très touchant, et très vrai !

  2. Emma June dit :

    C’est tellement ça, cette ambivalence et puis effectivement, cette capacité à révéler le meilleur de nous même.

  3. pomdepin dit :

    C’est tout doux en effet!

  4. J’ai adoré cet article et ta si jolie façon de décrire notre ambivalence de parents. C’est tellement ça!

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s