Ma nouvelle routine facile pour cheveux sans silicone : contente et fière !

Il est arrivé un jour où je n’arrivais plus à coiffer mes cheveux. Pourtant j’achetais plein d’huiles, les protègerais du fer à lisser comme jamais je n’avais fait auparavant… Et pire, j’avais beau couper… Ce n’était pas forcément mieux. Alors j’ai décidé d’arrêter le chimique et notamment silicone qui commence à être pas mal décrié.

J’ai des copines qui font tout elle-même avec des matières premières et recettes de chez Aroma zone. Un véritable labo en plein chez elle pour la bonne cause. Je ne suis pas douée pour cela, pas patiente et le manque de temps ne me permet pas de m’y plonger. Heureusement dans le commerce on peut trouver ce qu’il faut prêt à l’emploi.

Tout d’abord pourquoi arrêter le silicone ?

Le silicone est issu du pétrole. C’est un procédé 100% chimique. C’est quand même dingue non ? Le pétrole permet l’essence, de construire du plastique… Et donc aussi de faire des shampoing ! Je ne te parle même pas de la chirurgie plastique !! L’angoisse de la prothèse qui se perce!! C’est sans doute l’élément au cœur de la problématique : on ne peut pas soigner en profondeur avec du silicone. Il y a un effet « film cellophane » par dessus le cheveux en réalité. Au départ, ça rend bien, on peut se dire « enfin j’ai trouvé le bon produit » mais plus on va avoir recours au silicone et moins l’effet va être là. Pire, on va peut-être arriver à avoir les pointes sèches et racines grasses. On rajoute donc des couches de plastique ce qui peut même creuser à terme le cheveu!! C’est du cache misère!! Il y a différents types de silicone, celui qui est facile à éliminer, d’autres non, celui qui est soluble… Et donc il y a de nombreux points de vue aussi, radicaux ou non, « bons à petites doses » ou à éliminer tout court… J’avais envie d’essayer du 100% sans silicone étant sous silicone à 100% !!

Se laver les cheveux avec un shampoing silicone et ensuite faire un masque est donc complètement schizophrène : le cheveux est enveloppé, n’espérons pas le réparer après… Faut juste le savoir hein et je me demande vraiment pourquoi l’industrie en arrive là… Heureusement ou très bizarrement, dans certains produits de grandes marques on trouve des produits sans silicone à côté d’autres avec silicone.

Pour résumer : le silicone empêche le cheveux de respirer et ne le répare pas de l’intérieur.

Il y a d’autres produits mal aimés : les parabènes et les sulfates.

Les parabènes sont des conservateurs, aussi issus du pétroles et non biodégradables. Le problème du parabène est qu’il y a un impact supposé sur nos œstrogènes (cancer, fertilité etc) Encore une fois comment se fait-il que le principe de précaution ne soit pas appliqué par les pouvoirs publics ???!!! Sous prétexte d’argent, on en vient à polluer nos semblables ! Nos enfants même !! Pour les déo, c’est très important le parabène. Il serait responsable du cancer du sein en parti…
Pour les sulfates, il s’agit de produits non dégradables qui aident à faire mousser le shampoing. « C’est tout ». Sauf si tu as les cheveux colorés comme moi, le sulfate fragilise les pigments et donc écourte la coloration.

C’est tout ça qu’il faut prendre en compte : d’une part, lire toutes les étiquettes (ou faire confiance à certaines marques), revoir complètement nos habitudes d’achat et d’un autre côté, débuter de nouvelles expériences où ça ne mousse plus, où l’odeur n’est plus la même… Et passer par une période où il faut accepter une dégradation des cheveux.
Bon… Perso, j’étais au pire du pire ! Je me suis donc lancée du jour au lendemain en jetant ou donnant tout mon stock de produits siliconés.
Pour cette étape j’ai lu toutes les étiquettes.

Nous voilà donc à l’étape : comment lire les étiquettes.

Un silicone, c’est un mot se terminant en –icone, -iconol, -siloxane (Diméthicone, phenyl trimethicone, cyclomethicone, dimethiconol, cyclotertrasiloxane…)
Un paraben, c’est indiqué tel quel ou hydroxybenzoate.
Un sulfate, c’est indiqué tel quel aussi u SDS ou SLS.

Voilà donc ce qui me gène : les industriels ont toujours l’astuce pour appelé un chat par un autre mot et donc c’est encore nous qui sommes bernés. C’est pourquoi j’ai décidé de me tourner vers des industriels dont le positionnement est naturel et bio.

Ma nouvelle routine pas à pas

Etape 1 : un masque par semaine à base d’huile d’olive

Pas cher, accessible à tous, produit naturel…

Je le fais le week-end, je laisse poser une heure. Objectif : hydrater le cheveux. J’ai souvent lu également que le lait de coco était génial pour le cheveux mais j’avoue ne pas avoir encore essayé !

cure-bio-cheveux2

Etape 2 : un shampoing Cattier grand format acheté en pharmacie, para et boutiques bio

C’est sans doute l’étape la plus bizarre. On va réellement laver le cheveux. On enlève toutes les m**** incrustées. ce n’est pas lisse, ça accroche… La bonne nouvelle est que puisque le masque à l’huile d’olive a été faite juste avant, tout va bien.

Etape 3 : de l’huile d’argan à 100%

Juste avant le séchage un coup d’huile sur les pointes notamment.

Quand je ne me fais pas de masque à l’huile d’olive, le mercredi donc généralement, car je me lave les cheveux deux fois par semaine, je rajoute un ou deux produits : après shampoing et masque.

Dans l’étape de transition avec et sans silicone, il faut nourrir le cheveux.

Le mercredi donc je commence par le shampoing Cattier et viennent deux produits Weleda à base d’avoine. Au passage, j’adore cette odeur!

Etape 4 (qui existe quand la 1 est absente) : l’après-shampoing et le masque Weleda

Weleda, une marque que j’adore! Un véritable parti pris écologique (matières premières qui ne proviennent pas de l’autre bout de la planète…). Je laisse poser le masque un peu plus longtemps qu’indiqué (je sors donc de la douche cheveux pas rincés pour le faire plus tard) et je finis par l’huile de l’étape 3.

cure-bio-cheveux1

Je sèche mes cheveux de suite avec mon sèche cheveux et ma brosse et quand je sors mon fer à lisser c’est pour du 150 degrés max ! Un exploit !

Beaucoup de témoignages disent que les cheveux ont souffert pendant cette phase de transition qui peut durer 2 voire 3 mois, les cheveux ont du être coupés etc… Je n’ai pas vraiment vu de différence. J’ai souhaité tout de même aller me faire couper les pointes qui étaient bien sèches et là, direction le coiffeur bio ! Je ne pense pas faire marche arrière ! Cela prend du temps lors du premier achat : comparer les prix, lire les étiquettes, sentir… Et il y a du choix ! Le bio, c’est pas ennuyeux et ce n’est pas non plus les « bobos ».

Quelques marques 100% bio :

Lush : avec quelques sulfates parfois utilisés, les prix ne sont malheureusement pas tous très accessibles

Cattier : un packaging que je qualifierais d’horrible mais bon rapport qualité/prix

Melvita ou Weleda qui ont un positionnement identique.

Quelques marques présentent en grandes surfaces peuvent proposer des produits sans silicone, ne pas hésitez à étudier toute la bouteille, devant et derrière!

Prêt à essayer?

Des marques à recommander?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

8 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Holly Herbert dit :

    Le meilleur que j’ai jamais utilisé est le Pro Naturals😉

  2. Je parlais justement de ça avec une copine il n’y a pas longtemps.
    Je n’arrive plus rien à faire de mes cheveux, ils sont super secs malgré les masques et après-shampoing nourrissant et pourtant je suis allée chez le coiffeur il n’y a pas longtemps.
    Bref, elle m’a aussi parlé de cette histoire de silicone et évidemment il y en a dans les produits que j’utilise.
    Ton témoignage me donne envie de tester ces produits mais j’ai un peu peur que ça ne suive pas question budget… Je vais regarder en grande surface ce que je peux déjà trouver sans silicone.
    Merci pour cet article en tout cas !

    1. theworkingmum dit :

      L’huile d’olive n’est pas chère comparée aux masques « hydrantants » qu’on peut trouver… Et pour le shampoo commence par Cartier, idem 15 euros le grand format je crois… Courage et bonne lecture des étiquettes!

  3. Isabelle C dit :

    Hello,

    A l’huile d’olive je préfère le monoï (huile de coco), mes cheveux ont gagné en matière (dixit les collègues qui ne savaient ce que je faisais)
    Maintenant je finis mes shampooings et où je vais chez Aroma zone, ou je teste Weleda

    A voir

  4. aggieagit dit :

    Je n’ai pas encore tenté le bio pour les cheveux, alors que c’est ce que j’utilise en général pour le corps, tu me donnes envie d’essayer… Pareil, depuis quelques années mes cheveux sont incoiffables, obligée de les lisser tous les jours… j’ai craqué pour un lissage français en salon de coiffure. Le résultat n’est pas nickel, mais au moins je peux sortir de chez moi sans passer par l’étape lisseur.

  5. Elsa dit :

    Je n’ai pas encore essayé, mais je suis de plus en plus tentée!
    Cela fait presque un an que je perds beaucoup de cheveux (une bonne poignée à chaque shampoing et beaucoup à chaque brossage aussi…). Moi qui avais de beaux cheveux bien épais (le cheveu en lui-même et l’ensemble de la chevelure), je me retrouve aujourd’hui avec des cheveux beaucoup plus fins…
    Et je réalise que ça faisait plusieurs mois que j’utilisais un shampoing disciplinant, qui comme tu peux le dire dans ton article, avait l’air très efficace, mais je me demande si c’est pas lui qui est à l’origine de cette chute…
    Récemment, j’ai même fait un soin kératine chez ma coiffeuse, et je ne vois pas la différence… Je dois utiliser un shampoing sans sel pour que le soin reste, mais je pense que quand j’en aurai fini avec ça, je testerai les produits Weleda!
    Sais-tu s’ils sont tous sans composants décriés? (silicone, paraben et sulfate)
    En tout cas, merci pour cet article, qui me fait ouvrir les yeux (même si ce n’est pas le premier que je lis à ce sujet, mais petit à petit, je crois que je prends conscience de mes erreurs…)

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s