Sérénité pour ma 5è fête des mères et son 5è anniversaire

le

Le bonheur est constitué de petites choses. Je suis convaincue que vouloir la perfection est inutile est que bien souvent, c’est une somme de petites choses qui nous permet d’atteindre ce que l’on pourrait appeler le « bonheur ». Chez moi, il commence par éteindre la télévision. Halte à l’ambiance pesante et parti pris des médias. Je décide de mes sources et quand j’ai l’info, je passe à autre chose. J’arrête de ressasser. Je ne pense pas à demain (enfin, ça j’essaye) et je regarde ma fille. Respire. Profite. Souris.

Nous avons fêté ses 5 ans samedi avec 7 de ses plus proches copains. Je pense que cela s’est bien passé même si c’est l’anniversaire où j’ai le moins préparé ! Je me suis limité à de la décoration sur le thème de la reine des neiges (cupcakes, nappe, assiette, verre), de la musique pour danser puis des activités comme le dessin, pate à modeler… Une partie de cache cache (et quelques recadrages je l’avoue) mais nous avons survécu !

5 ans ! J’ai l’impression que ça fait à la fois bien plus et à la fois bien moins. J’aime toujours autant l’accompagner dans la vie (ou l’inverse) même si le rôle est différent aujourd’hui : leur autonomie, leurs envies, leurs besoins (ou sens du besoin) n’est plus le même.

Pour inaugurer ses 5 ans, elle a décidé d’aller avec les enfants et les voisins à une soirée dansante. Jusqu’à minuit. Je ne vous dis pas l’attitude de super-papa-chéri pas prêt du tout pour ce type d’indépendance😉

Le lendemain matin, les premiers mots de ma fille ont été « bonne fête maman » de sa petite voix. Craquant. Elle avait hâte de me montrer ses réalisations de l’école.  C’est sans doute une fête commerciale mais quand on a 5 ans, on n’a juste envie d’offrir quelque chose qu’on a fait : un poème, des fleurs en carton, un petit coffre qui contient des mots doux et me voilà comblée.

Nous sommes allées à la plage mère/fille et avons joué, écris sur le sable et nous avons marché en nous tenant la main. J’ai regardé en lair : un ciel bleu, la montagne verte au loin… Je crois qu’à ce moment là j’étais là. Sans penser à autre chose. Sans avoir envie d’autre chose.

fetedesmeres5

Voilà comment j’ai profité de mon week-end tourné sur mon rôle de maman, voilà comment j’ai savouré ma maternité.

Et chez vous?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

 

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. sophie mum dit :

    un tres joli billet tres love❤❤❤

    1. theworkingmum dit :

      Merci! Ecrit sur un coup de tete, c’est ce qui marche le mieux je crois🙂

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s