Etre du matin

S’il y a bien (encore) un truc que devenir maman m’a appris, c’est à être du matin.

Je n’avais jamais vraiment réfléchi si j’étais du matin ou du soir, on est un peu des deux en fonction du contexte : la fête c’est le soir, le boulot commence le matin à une heure fixe… Tu imagines les « happy ptit dej » à la place des happy hours?? ça mettrait un peu de bordel dans la journée ! On ne décide pas vraiment au final, on suit le mouvement. Au lycée, je faisais les devoirs tard le soir, c’est à peu près mon seul souvenir… C’est pour cela que j’ai cru être du soir.

Quand tu deviens maman (ou papa), là, tu comprends… Ton rythme naturel, ton adaptabilité… Tu oublies. Tu réponds « aux commandes » de bébé. Logique.

Bébé a des besoins et n’attend pas. Du moins au départ : la faim, la soif, le sommeil (qui peut commencer par des cris et longs pleurs – ha souvenirs…)… Puis tout ça se cale. C’est plus ou moins dur au début. Pas de sieste avant 6 mois et pas de nuit complète avant 9 mois pour nous. Faire la balade en poussette à 8H parce que ça fait déjà deux heures qu’on tourne en rond à la maison, j’ai connu (et vivre La Réunion ça facilite : il fait jour et chaud dès 6H en été). Aujourd’hui, 5 ans plus tard, je prends conscience de l’impact sur mon métabolisme : me coucher tôt et me lever tôt. Je ne suis plus du soir, les soirées n’ont plus la même saveur : plus de fatigue en toute logique, levé tôt le lendemain c’est moins de récup et un cercle vicieux.

Je me dis au final que c’est bénéfique de prendre conscience du temps. Le temps est compté quand on devient parent mais surtout, avant, je ne l’optimisais pas. Alors maintenant que je suis maman, j’ai l’impression de vivre ma vie. Bien que j’ai moins de temps. Contradictoire. Mais voilà que le proverbe l’avenir appartient à ceux qui se lève tôt me revient en tête et banco, ça fait tilt.

Ce matin, je me suis levée à 5H50 (couchée vers 23H30 je crois). Je me suis levée en me demandant si je n’allais pas encore rester au lit. C’est trop tôt… Même si au final je me lève souvent à 6H30. Je me suis levée, j’ai fait la vaisselle, le café pour super-papa-chéri, couper la viande du chat (beurk dès le matin), je me suis pressé une orange, fais un tour sur les réseaux sociaux puis j’ai enfilé mes baskets et je suis allée courir. 8H retour à la case. Lancement d’une machine. Changement des draps. Coup de balai à l’étage. Découpe des oignons pour la tarte ce soir et cuisson. Levé de ma fille. Bisous à toute la maison.

9H, j’étends les draps, entre temps je me suis douchée aussi. Voilà, tout est fait. Il n’est que 9H, je me sens bien, l’esprit vidé…

Voilà ce que ça change de se lever tôt le matin. L’état d’esprit. On souffle mieux. Enfin, je souffle mieux. J’ai l’impression d’avoir fait tout à temps. Je commence (ou continue?) bien la journée. Je vais commencer mon travail sans me dire « tiens je dois faire ça aussi à la maison ».

Se lever tôt oui mais surtout avoir la capacité d’être d’attaque de suite. Pas 25 tasses de café, ni 12 minutes sous la douche ne sont nécessaires ! Voilà mon avantage !

Et chez toi? Couche tôt ou tard? Bébé a-t-il changé quelque chose?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Alexandra dit :

    Lève-tôt également, par la force des choses. M’enfin 5h30 même pas en rêve. Déjà que je me suis résignée à me lever à 6h30, faut pas abuser hi hi. Quel courage en tout cas !!🙂

  2. Cendra dit :

    J’ai toujours été « admirative » des gens du matin, je trouve que c’est un avantage. D’ailleurs la description de tes activités de l’aube me le confirme, c’est épatant!
    J’aimerais être du matin, mais je suis une couche-tard, et ce, malgré un enfant de 3 ans et demi qui est chargé de peps dès 6h30.
    Les réveils me sont toujours difficiles, je n’aime pas ça sortir de mon sommeil, me sentir « arrachée » du bien être et devoir attendre que mon corps se débarrasse des hormones du sommeil, c’est un processus long chez moi, du coup le matin je ne suis pas d’attaque.
    Je rêve d’être pleine d’entrain au saut du lit, j’envie ceux qui font tout ce que tu décris, ouah, moi ça me fascine complètement, quelle chance!

    1. theworkingmum dit :

      Ne t’en fais pas, ce n’est pas tous les jours comme cela !! Et puis le soir, j’imagine que tu rattrapes « le retard » du matin! Je n’ai pas évoqué mais la durée du sommeil dont chacun a besoin est également importante : entre 8 et 9H pour moi. J’ai un ami qui m’avait dit que 6H lui suffisait ! Cela donne envie : il est couche tard et lève tot !!

      1. Cendra dit :

        Ah oui, l’idéal c’est d’être les deux, héhé. Moi aussi il me faut bien 8h de sommeil au moins!

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s