Dans quel monde allons-nous laisser nos enfants?

Après cette question en vient une autre « Pourquoi diable faire des enfants si c’est pour leur léguer ça?! » Est-ce le geste d’égoïsme pur? Quand j’étais vraiment jeune, genre 18 ans, la crise d’adolescence me frappait de plein de fouet: j’avais du mal à vouloir devenir adulte dans un monde que je n’aimais pas. J’étais une révoltée et forcément ce sont aussi mes parents qui ont subi toutes mes interrogations et ce mal être interne. Cette révolte est restée en moi, elle n’est jamais bien loin, un certain refus d’un monde sans valeur gouverné par le fric et les apparences. C’est pourquoi je me suis tournée vers la protection de l’environnement, vers l’associatif. Exercer un métier passion. Comme si cela pouvait me sauver. Tu parles: faire changer les mentalités, faire prendre conscience que l’homme et la nature ont un destin commun (en aucun cas est supérieur)… Une tâche titanesque. Au bout de 10 ans, je dirais presque un tâche impossible (?) et en tout cas qui te confronte à encore plus de barrière et négativité. Garder cette volonté et cette optimisme tient du miracle ou pour reprendre les propos de Nicolas Hulot « de la bravoure ». Dites je peux aussi avoir une médaille? ^^

Pendant longtemps, ma révolte, c’était aussi des propos du genre « pas d’enfant ». Comment leur expliquer tant de gâchis? Comment justifier? Comment être heureux malgré ce monde pourri? Comment avoir envie de mettre au monde un enfant dans ces conditions? Beaucoup de collègues déjà mamans me disaient : imagines que ton enfant sera un Nelson Mandela ou un Louis Pasteur? Qu’il sauve les hommes ou du moins qu’il y contribue, à faire le bien, à amener du positif. Ce n’est clairement pas cela qui m’a convaincue. C’est « juste » un homme, « L' » homme même qui a complètement et totalement balayé tout cela. Je ne sais pas comment et lui non plus je pense. Un homme qui m’a suffisamment donné de sécurité (entre autre) pour me dire que son enfant serait chanceux de l’avoir.

etre-positif

Si je regarde autour de moi, oui, il y a moyen d’être heureux: bien s’entourer, faire en son âme et conscience… Chaque parent que je connais veut le meilleur pour son enfant, lui donne tout ce qu’il a : valeurs, confort matériel… Alors pourquoi cela ne va pas en s’améliorant? Quand je regarde ma fille, ses éclats de rire, que je la vois s’émerveiller… Oui le bonheur est là. Quand je la couche et que je regarde les infos, le sourire me quitte. L’inquiétude arrive.

Alors le choix est bien de décider de regarder ce qu’il y a de positif : moi, dans ma vie, y a des trucs que j’aime pas, il m’est arrivé des choses pas belles et on peut se dire « c’est la vie », je fais le choix de lever la tête. Pas seulement parce que j’ai ma fille. Je réponds aussi à cette adolescente que j’étais. Oui, je suis devenue responsable, oui, je peux enfin boire du vin sans me justifier, oui je paye des impôts mais non, je n’accepte toujours pas ce monde. Je l’ai pourtant apprivoisé, j’utilise ses code mais je suis moi : une nana motivée par l’accomplissement d’elle même, une nana qui ne regarde pas son compte bancaire, une nana qui ne veut pas amasser un tas de fringues pour la mode, une nana qui en a marre d’être prise pour un porte monnaie sans cervelle (en lien avec mon arrêt des produits chimiques sur mes cheveux) , une nana qui croit en la bienveillance, qu’être en accord avec soi-même compte plus que tout…

etre-positif

Je sais que malheureusement cela n’empêchera pas ma fille de doute et d’avoir des coups durs. Punaise je veux être là pour la soutenir et je croise les doigts qu’elle saura s’appuyer sur moi. Les leçons doivent être apprises par l’expérience, j’en suis convaincue mais néanmoins avec des valeurs je souhaite la guider pour éviter les pires (qui sont toujours de notre point de vue personnel).

Je suis convaincue qu’aujourd’hui, on peut être heureux. Il faut juste se le dire et aussi se mettre des oeillères de temps en temps.

Allez bientôt Noël… Et la nouvelle année qui va amener plein de belles résolutions…

etre-positif
Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

 

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. wondermomes dit :

    Avoir des valeurs, se faire ses propres idées, j’espère que mes enfants auront tout ça. Et moi j’espère être là, en soutien s’ils ont besoin mais sans m’imposer. C’est vrai que ce n’est pas évident de garder son optimisme mais j’y travaille tous les jours et eux aussi j’espère qu’ils feront de même, et transformerons, même à leur échelle, le monde qui les entoure.

  2. Bernieshoot dit :

    Il faut les aider à être prêts pour le grand envol

  3. Emma June dit :

    Et oui, le tout c’est d’arriver à leur donner les « armes » pour utiliser les codes de la société, se faire au monde tout en restant eux-même. Faire ce qu’il faut pour être heureux pas à pas, on y travaille tous les jours (et encore même adulte je pense!).

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s