Empotage du container : le stress du déménagement !

Quand on déménage, que ce soit loin ou non, il y a toujours la même liste de choses à faire : couper EDF, l’eau et la ligne téléphonique/internet puis les reprendre, trier et recycler, prévenir les administrations voire changer son enfant d’école…

La différence d’un déménagement à 9 000 km avec des mers et océans à traverser (ça fait très « aventure » tout ça) est que tout ne va pas dans un camion mais dans un container.
Lors d’un de mes déménagements, je m’étais fait la réflexion qu’au final c’était dingue de se dire que tout ce que l’on a rentre dans 20 ou 30 m3, tout ce qui nous attache à notre vie matérielle.
Là, c’est presque pire car ce container va mettre 1 mois à arriver à destination : c’est l’angoisse de perdre quelque chose, que le container tombe à l’eau. Ce n’est pas tant les meubles à racheter par la suite car il y a des assurances mais tout ce qui touche à l’affectif : les premiers dessins de ma fille, les albums photos de la famille, les souvenirs…
Bref, ce n’est pas tant changer de l’île de France à l’île de la Réunion qui me fait peur mais de prendre tout ce qui touche à mon identité.

Voilà pourquoi je ne veux pas tout jeter à tout prix

Il y a plusieurs possibilités quand vous déménager loin : prendre le minimum et tout racheter sur place. Après tout l’économie du container permet de racheter d’occasion pas mal de choses et au moins c’est déjà adapté au pays.
Lors de mon premier emménagement à la Réunion ce fut le cas : habits d’été et couches lavables. C’était tout ce que j’avais amené soit au total 3 mètres cube! Ha si également l’équipement de plongée que ne m’a pratiquement pas servi!

Il y a également prendre un peu mais pas tout : en gros trier « à mort ». Oui à mort! J’avais l’impression de me séparer de choses encore importantes ou en tout cas que le prix du container serait moins cher que le rachat sur place… C’était donc décidé : prendre un container. Il faut ensuite réfléchir à la taille du container. 20 pieds ou 40 pieds. Vu notre voiture, super-papa-chéri était contre son expédition en roulier (risque de rayures etc rachat qu’elle n’a pas encore deux ans). Bref, partons sur le 40 pieds.
40 pieds pour nous c’est grand : nous sommes 3 (sans compter le chat), nous n’avons pas tant d’affaires que ça car oui, j’ai trié, donné, vendu, sélectionné… J’ai essayé de me débarrasser de mes vieilles peaux comme dirait super-papa-chéri, oui il est de bon conseil !

container demenagement
Voilà où seront toutes mes affaires et la voiture pendant un mois !

C’est vrai qu’on amasse

J’avais gardé des habits de ma fille de ses premiers mois : émotionnellement je n’arrivais pas à m’en débarrasser jusqu’ici. Ils étaient dans ma cave depuis des lustres… C’est choses faites : donnés au relais (les boites grises dans la rue) ou à des amis ou à des PMI… je préfère que ça serve à nouveau même si en revoyant les petites robes, pfff nostalgie!!
J’ai jeté certains bibelots d’anciens voyage : ma mémoire est le meilleur remède ! Pourquoi les conserver dans des boites?!
J’ai donné mon carton de DVD, de vaisselle en trop, sac de couchage et bien d’autres à EMMAUS. Encore une fois, dans ma cave, inutile…

Finalement où est la difficulté?

J’avais déjà digéré le fait de partir de Paris, de vendre cet appartement parisien pour me donner une chance d’être libre et sans attache matérielle sur Paris donc le plus dur est fait et déjà depuis plusieurs semaines mais si de temps à autre la boule au ventre revient (comme là tout de suite où j’écris ces mots)… L’autre point de trier ce que l’on prend ou pas aussi n’est pas si dur, je regarde le futur et pas le passé (sans oublier non plus).

La difficulté fut ce container de 40 pieds!
40 pieds ça ne parle pas vraiment. Hé bien précision importante un 40 pieds ça ne passe pas partout et sur Paris c’est même très compliqué! Bien sur les supermarchés et supérettes se font livrer régulièrement par des gros camions (c’est dans le même genre voire plus long) mais ils ont des emplacements pour ça. Ma rue a une file et est a sens unique (logique), il faut donc demander à la Mairie l’autorisation d’une part, d’autre part, vous avez 3 heures pour charger un container de 40 pieds (le chauffeur attend) et un responsable de la mairie doit venir pour vérifier que vous n’avez pas abimé le goudron sinon il vous est facturé. Tout ça on vous le dit pas forcément… Bref, j’ai commencé à angoisser. Il faut dire le container c’est aussi un sacré budget. Vous avez donc le choix du groupage (être plusieurs à se répartir l’espace) ou seul comme nous. Nous avons trouvé une autre solution qui nécessite plus de manutention mais qui nous tranquillise : louer un camion de 20 m3 et aller empoter le container directement dans la zone industrielle de Rouen (135 km de Paris, de chez nous). Nous avons plusieurs jours pour cela et nous évitons les frais de manutention et de logistique (domicile/port d’embarquement) soit près de 1 500 euros.

Bref, c’est mardi 7 et mercredi 8 juillet. Après c’est le flou et ça il faut aussi l’accepter!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

Advertisements

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Sylvia dit :

    Bonjour,
    Je viens de découvrir votre blog, car moi aussi je souhaite aller à la Réunion, enfin plutôt rentrer à la Réunion car j’y suis originaire. J’ai quitté mon île à 18 ans pour continuer mes études en métropole et cela fait maintenant 14 ans que j’y suis. Avec mon homme, nous avons décidé de tenter l’aventure et de nous y installer pour de bon l’année prochaine. Enfin si tout va bien et si au moins un de nous 2 trouvons un job.
    Nous avons commencé nos recherches et même avec des entretiens via Skype, cela n’a pas encore fonctionné. Je commence à déprimer un peu sachant qu’une ancienne collègue à moi vient de signer un CDI quelques ours avant son départ. Je me dis que c’est possible mais je commence à désespérer.
    Nous avons un peu plus de 8 mois pour nous organiser et trouver quelque chose….
    Habitant Paris, j’aimerai savoir plus en détails ce que vous avez fait quand vous avez déménagé la seconde fois avec toutes vos affaires. J’ai vu que vous aviez louez un camion pour emmener vos affaires au container ?
    Merci et à bientôt
    Sylvia

    1. theworkingmum dit :

      Bonjour Sylvia, je vous ai répondu par email! A bientôt!

  2. Courage pour remplir le camion puis le container alors ! D’un côté, je t’envie d’avoir quelque chose qui te pousse à trier et ne garder que l’essentiel. Car chez nous, c’est éternellement plein, on garde trop, et pourtant, on déménage tous les 2 ans (et des bons gros déménagements de plus de 500km à chaque fois !)

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s