L’éruption du piton de la Fournaise

Il y a des jours où un coup de tête et zouh ! Un volcan qui pète, des images de folie qui circulent, une copine qui te demande si tu veux y aller et zouh ! C’est parti pour laisser enfant, chat affamé, linge à étendre et repas sur le feu pour partir à l’aventure comme une ado ! C’est l’effet du volcan péi qui pète. La fierté de l’ile, non?

Le volcan a surpris tout le monde quand il est rentrée en éruption dimanche 11 septembre au matin à 8H41. Il y avait une cinquantaine de touristes dans l’enclos qui ont du être vite fait bien fait évacués. Pourtant on ne peut pas dire qu’il n’est pas surveillé ! Il est l’un des plus actifs au monde avec plus de 200 éruptions en seulement 350 ans (source : notre-planete.info).

Cette année, c’est la seconde éruption, l’an passé il avait pété pas moins de 4 fois dont une éruption avait durée plus de 2 mois… Cette année, hors de question de rater ça ! Lé motivée !

Cette année, l’éruption est incroyablement bien visible et facile d’accès. Il s’agit de prendre la route du volcan, de garer sa voiture au Pas de Bellecombe comme on le fait habituellement, et simplement d’aller au point de vue. On voit la fumée et les jets de lave. C’est déjà magnifique mais ben moins que de marcher vers le Piton Partage et en 30 minutes sans aucun dénivelé d’arriver face à l’éruption. On dirait que la nature a fait exprès : péter face à ce point de vue idéal où chacun peut admirer la nature à l’état brut. Etendre le volcan, sentir, voir toutes ces nuances de rouge…

Pour y arriver, il a fallu calculer l’heure de départ possible, d’arrivée, récupérer tous les habits chauds possibles. Bref tenir compte de nos vies de maman. Rien ne nous arrête ou presque.

Nous avons choisi, parce qu’en terme de logistique c’était possible, de partir à 17H30 de l’Ouest. RDV 20H en haut. Fastoche. Pas de bouchon. Des gendarmes présents. Pas trop. Un léger ralentissement avant le parking du Pas de Bellecombe où nous avons garé la voiture. 2 km en auto stop (je te dis, nous sommes retombées en adolescence !) et c’est partir pour 3 heures de show.

Munie d’un caleçon serré, d’un survêtement, de 2 pulls, veste polaire et coupe vent, deux écharpes, bonnet mexicain (important) et gants, je n’ai pas eu froid malgré les 4 degrés annoncés. pas de vent et merci la chance !

Ces 3 heures sur place sont vite passées tellement c’était beau. Quelques fous rires en voiture et piquage de nez sur le retour. 2H à la case. Levé 6H. Imagine le lendemain, ça fanfaronne moins.

Et dire que demain, c’est le second volcan de la Réunion que je vais découvrir…

L’île intense porte bien son nom !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Basagance dit :

    J’ai loupé l’éruption quand je suis venue en novembre. Je découvre ton blog au détour d’une recherche car on pense depuis des années avec monsieur a venir s’installer sur l’île. Je vais dévorer ton blog et revenir avec des questions

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s