Viens en Vienne dormir dans des cabanes et profiter de la nature!

Un besoin de s’aérer est apparu sur un coup de tête, trop de routine, trop de grisaille… Il m’a suffit de passer devant les affiches dans le métro de la région de la Vienne pour réserver sur un coup de tête. Sur leur site web tout est bien présenté, sans trop chercher tu sais où tu peux dormir et ce qu’il y a à faire. En un coup d’oeil, je me suis dis BANKO !

La Vienne, tu ne sais peut-être pas où c’est mais si je te dis Poitiers? Futuroscope? C’est là! Encore une heure de route, un peu plus au sud pour profiter de notre premier bol d’air au bord d’un étang et sur l’étang avec des cabanes flottantes…

Nous avons pris la route vendredi midi (je ne travaillais pas, les joies de l’indépendance) pour éviter les bouchons (week-end de Pâques oblige). 4 heures de voiture seulement pour respirer et se dépayser. Nous arrivons au bord de l’étang du Ponteil pour découvrir tout un village flottant. C’est le village de Pressac qui comprend une dizaine de maison ou devrais-je dire cabanes toutes en bois accessibles soit en barques soit via un ponton. J’ai pris la cabane avec le ponton car je sais qu’avec ma fille « furie dans la nature », cela aurait été très dur de décompresser !

cabane-pressac cabane-pressac ponton cabane-pressac balade dans les champs cabane-pressac vue sur le village flottant cabane-pressac vue sur le village flottant cabane-pressac terrasse cabane-pressac lit cabane-pressac toilettes sèches cabane-pressac-coin toilette de chat

Malgré la grisaille qui ne nous a pas quitté : relâchement assuré des nerfs. Un tour de l’étang à la recherche des nichoirs et des oiseaux, un tour à l’aire de jeux, très peu de connexion web (j’ai tout coupé!!) : ici tu vis au rythme du jour et de la nuit. Cherches pas à lutter !! 2 heures d’autonomie des lampes de la cabane rechargées par le soleil, des toilettes sèches, un bidon d’eau pour la toilette de chat… Des habitudes qui tranchent et ça fait du bien ! La capitainerie est là pour te permettre de prendre douche et d’accéder aux sanitaires. Quand on a des enfants, c’est aussi important pour eux.

Nous avons diné au restaurant La Marina, au bord de l’étang également, menu pour 14,5 euros. Très convenable. On peut penser qu’on s’ennuie, il était déjà à la fin du repas 21 heures passés.

Une très bonne nuit pour tous, au chaud grâce au poèle et aux couettes et c’est déjà le moment de déjeuner. Le petit déjeuner avec les thermos est posé devant la porte de la cabane. Miam ! Découverte des produits d’un producteur local Gargouil chez qui nous irons le matin même.

Après avoir encore pris un bol d’air (et une douche), nous avons pris la route pour la vallée des singes. Un magnifique parc de 16 hectares où il n’y a pas de grillage comme on peut le constater généralement. Ici on sépare les espèces par des cours d’eau (avec toutefois parfois quelques grilles au sol éléctriques). Les espèces ont tendances à se sédentariser là où elle sont nourries, c’est pour ça qu’elle n’ont pas vraiment envie de se sauver aussi. Ce parc de 400 animaux aussi est un modèle d’écologie : un conservatoire a été créée pour financer des projets in situ, tout est biodégradable lors des repas (assiette, gobelet…), des poubelles de tri partout… Il faut bien une demi journée pour prendre le temps d’ observer « nos cousins » et d’aller profiter du discours des soigneurs très engagés eux aussi dans leurs propos (stop à l’huile de palme et aux gestes qui indirectement contribuent à détruire l’habitat des singes). Il y a également une mini ferme et je crois bien pour la première fois ma fille a osé caresser une chèvre ^^

vallee-singes paon vallee-singes vallee-singes vallee-singes gorille vallee-singes gorille vallee-singes gorille vallee-singes bonobos vallee-singes vallee-singes chèvre mini ferme vallee-singes chimpanzés vallee-singes

Direction ensuite dans une autre cabane où n’allons prendre un peu d’altitude ! Nous dormions à 8 mètres de haut dans le parc de la belle. Quel drôle d’effet ! En aventure et appréhension ! Rien en dessous de tes pieds… Mais quelle vue, quelle agréable sensation d’être isolé ! Encore plus que sur l’eau ! Le petit hic, je le précise : pas de bonbonne d’eau et le bloc sanitaire est à 20 minutes à pied (avec ma fille en tout cas c’est le cas !). Depuis le lit, nous avons observé le bois, la prairie sur laquelle nous donnions pour regarder si nous voyions un « grand cerf » (l’obsession de ma fille) ou d’autres animaux… Là encore, tu vis au rythme de la nature. Je me suis même réveillée dans la nuit pour découvrir le silence absolu, la clarté de la lune et dès 6 heures, le réveil simultané de tous les animaux (la même impression qu’être devant un embouteillage avec des klaxons !) Pour le diner, c’est plus compliqué, rien sur place, nous avons donc été chercher de quoi pique niquer au supermarché à côté. Par contre le petit déjeuner est servi au bout d’une corde que tu remontes avec l’aide d’une poulie. Miam ! Un magnifique ciel bleu au réveil qui met en avant les bourgeons sur les arbres… Je me dis que ce périple serait à faire un chouille plus tard dans le mois pour que la nature ait un peu plus éclos.

cabane-delabelle cabane-delabelle cabane-delabelle cabane-delabelle cabane-delabelle cabane-delabelle cabane-delabelle cabane-delabelle cabane-delabelle

La Vienne, un coin auquel je n’aurais pas pensé mais je fus ravie de le découvrir, pas mal activités sont proposées pour tout âge : il faut que tu viennes en Vienne (je sais, je sais…)

Retour sur Paris avec le sentiment d’être partis plus longtemps. Prêt pour une nouvelle semaine !

Quel week-end chez vous? Vous connaissez la Vienne?

Des logements insolites déjà testés? Les roulottes c’est chouette aussi !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

 

Publicités

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Agathe dit :

    ha moi aussi j’étais dans la Vienne … wait … c’est normal, J’Y HABITE !! huhu (en plus je voulais aller à Pressac ce week-end là, mais on a du reporter … on se serait croisées !)

  2. feminelles dit :

    J’ai dormi une fois dans des cabanes dans les arbres en Bretagne et c’est un super souvenir! Pas d’eau, pas d’électricité, des toilettes sèches, le panier petit déj’ à monter avec une poulie, le calme, les oiseaux qui chantent…. et j’adorerais tester une cabane sur l’eau , yourte et roulotte aussi!

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s