Etre maman, c’est stressant

J’étais parisienne et une vraie working girl il y a encore deux ans à peine, à ne pas regarder les heures, avec mon bloc notes ou des mails imprimés pour continuer à bosser le temps du métro… Le stress je connais! J’ai appris à conduire à Paris ou vivre les jours de grève des transports, organisé des événementiels avec des détails serrés des des invités super VIP, répondu au tél et rédiger un mail en même temps parce que t’es déjà en retard à une réunion… Ha ouais, c’est ça le challenge, c’est ça la réussite, c’est ça l’accomplissement de soi… Vivre pour soi deux jours dans la semaine… Écrit comme cela: il est où le sac pour vomir? Mais d’un côté ça manque le boulot (surtout la paye à la fin du mois). Je voulais lever le pied mais à chaque fois, on trouve des excuses pour ne pas le faire et avec ma fille… Ce fut le bon moment. Hop un congés parental pour respirer, retrouver un rythme presque normal. Presque est le mot important de la phrase précédente car maintenant ce n’est plus Paris ni le patron qui impose son rythme mais bébé.

La vie est devenue presque normale: ce n’est plus mon réveil qui me lève mais bébé. Ce matin, ce fut à 5H… Première dose de stress car le réveil était en mode « je hurle le plus fort que je peux ». J’ai été apparemment trop longue à faire son biberon, elle hurle (hé oui, encore!!??). Second stress. Je vous passe la suite (je l’ai rédigé il y a quelques temps, comme quoi parfois les jours se suivent et se ressemblent!), tout ça pour dire qu’on imagine en arrêtant de bosser et quand on quitte Paris aussi que le stress disparait, mais non.

Stress

Être maman, c’est stressant, c’est pas moi qui le dit mais une étude. Je l’ai trouvé sur le blog de French girl in London. L’étude révèle que les mamans se sentent stressées au moins 3 fois par jour et qu’une maman sur 20 admet l’être presque toute la journée. Celle-là je la plains.

3 fois par jour: pas faux. Je dirais même que c’est ma moyenne. Quand bébé hurle dans mes oreilles (si, si un ange peut hurler aussi!), quand bébé casse ou salit un truc alors que je fais autre chose, quand nous sommes en courses et qu’elle veut uniquement courir dans les rayons sans but (comprendre sans but en lien avec remplir le frigo), quand je lui change la couche et qu’elle se débat à me mettre des coups de pied… C’est souvent 3 fois rien mais ça monte vite la moutarde. Sinon, je vous rassure, on vit aussi des supers moments!!

Je brouille un peu énervement et stress, disons que je les brouille car les situations citées le plus souvent font monter ma tension…

L’étude fait ensuite le top 20 des situations stressantes et c’est là que je me rends compte que parfois, on se met quand même du stress là où ça peut être évité comme les repas et vouloir à tout prix qu’ils finissent leur assiette nos monstres ou mangent cet aliment. On m’a toujours dit: un bébé mange à sa faim. Alors voilà, depuis quelques temps, le repas est redevenu un moment calme… Par contre d’autres moments sont inévitables comme les vacances: le temps de préparation des affaires (n’a-t-on rien oublié?), partir et faire de longs trajets (comment les occuper?)… Là, je dis vivre les écrans et leur dessin animé préféré…

Il y a un stress que je ne connais plus c’est celui du coucher: ma fille aujourd’hui aime dormir et quand je la pose dans son lit, je vois ses yeux qui se ferment déjà. Nous avons donc des soirées et des couchers pour la sieste en tout sérénité! C’est pas dit que ça dure… Je croise les doigts! Idem pour les maladies, ma fille n’a été vraiment malade qu’une fois et ce n’était pas vraiment du stress mais de l’inquiétude, de la peine de la voir si mal…

Etre maman c'est stressant
Etre maman c’est stressant

Le top 1 du stress je l’ai vécu dernièrement à ma grande surprise, la miss ayant toujours été calme: les courses au supermarché! Je pense m’éviter ce stress en les faisant sans elle à l’avenir… Il y a un stress qu’on se refuse de subir avec super-papa-chéri est d’aller au restaurant ou dans des lieux blindés avec bébé: on sait que ce rythme (longtemps immobile et généralement dans un brouhaha désagréable) ne convient pas à bébé. On préfère prendre le baby-sitter pour bien vivre notre soirée, et être à 2 n’est pas si mal parfois 🙂

Quant au stress cité par l’étude et que je ne comprends pas: organiser l’anniversaire des enfants, un plaisir pour moi!!, acheter des vêtements aux enfants, sur internet sans eux au pire on renvoie!!

Ce qui est certain est qu’en devenant maman j’ai appris à relativiser et à garder mon calme dans de nombreuses situations. C’est cela également qui est dur: contenir et évacuer.

Bien qu’être maman c’est stressant, finissons par citer un autre point de l’étude : 82% affirment que les sourires et les câlins des enfants atténuent presqu’entièrement les effets de ce stress.

C’est pas faux non plus… et HEUREUSEMENT!!
Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. oré dit :

    ahhh que c’est bon de te lire!! je me reconnais à 100 % dans tes lignes.. j’arrive à un point critique de mon rôle de maman. J’ai l’impression de ne pas être epanouie, heureuse.. alors que j’aime plus que tout ma fille (âgée de bientôt 16 mois). J’ai l’impression de ne plus avoir de temps pour moi.. me préparer le matin avant d’aller au travail, reste une epreuve pour moi!! je dois me maquiller tout en surveillant ma fille qui démenage tout dans la salle de bain, ou qui pleure et me réclame les bras (quand elle n’hurle pas dans son lit, accrochée aux barreaux.. car mademoiselle a décidé qu’elle ne dormirait pas, et qu’elle ne jouerait pas tranquillement pendant que je me prépare). Une fois que nous sommes prêtes toutes les deux, je l’emmene à la crèche (juste à côté de mon bureau), je me détends au travail en fait!! lol .. le soir, je la récupère à ma débauche, et là.. ma 2ème journée commence : bain, pyjama, repas pour elle, repas pour nous.. et là, PAPA arrive… on dîne tous les 2, on joue avec notre fille, une petite histoire avant dodo.. et au dodo vers 21h!! .. pas de force de regarder un programme avec mon homme, généralement je fuis les soirées foot, pour me réfugier sous ma couette!! une bonne nuit de sommeil.. et c’est reparti!! comment souffler, comment pas être stréssée, comment prendre du temps pour soi, et penser à soi??? HELP.. j’ai l’impression d’être une mère « indigne » qui n’assume pas son rôle de maman..

    1. theworkingmum dit :

      Ma pauvre poulette! Il y a des passages hard c’est sûr… Surtout ne déculpabilise pas, ça ira… Tu prendra le rythme, ta fille grandira et comprendra… Ou tu trouveras de nouvelles astuces! De nouveaux jouets ou un gâteau pendant que tu te maquilles? Et si ça ne va pas… Pourquoi ne pas essayer un 4/5è ou temps partiel? Tout de suite, quelle horreur de devoir sacrifier un salaire, une carrière, des responsabilités… mais parfois lever le pied est salutaire! J’ai trop vu de collègues tenter de rester au top de leurs responsabilités et devenir maman comme elle pouvait, de 7 à 8… Et vouloir lever le pied sans vraiment oser…Tu me diras la suite hein!??

Inspiré? Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s